CMS

Thomasi, le bizarre et son bazar

C’est un des p’tits bonheurs que vous espérez toujours dénicher d’une pile de disques. Et qui, parfois, surgit et inonde vos oreilles. Il se nomme Thomasi. Son deuxième opus virevolte de plaisirs et de drames, de vie, en des décors sépia paradoxalement gorgés de couleurs. C’est mi-gitan, mi gouaille piquée à la rue, populaire et populeux, ça swingue pas possible, frotte les cordes et étire le piano à bretelles, tangote au rythme des corps ondulants des beaux amants… Et partageur : avec Stéphane Mellino, Mam’zelle Juliette ou Claude Astier, avec qui il fait chaque fois duo. Est-ce la casquette, l’odeur des bars et des coudes levés, on suggérerait bien une parenté sincère entre Thomasi et Jamait. C’est d’une veine pareille, du même élixir. C’est dire si c’est enivrant…

Thomasi, Le bazar du bizarre, autoproduit. On peut commander ce cédé à : Émergences, 107 rue de Crimée, 75019 Paris ; le site de Thomasi, c’est ici. 

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives