CMS

Poémélodies 2012 : Tchatch’ party à Laroque-Timbaut

Strange Enquête (photo d’archives DR)

A 16h un samedi de grand soleil, ce n’était sans doute pas le meilleur moment pour écouter le duo Strange Enquête… J’aurais aimé égoïstement la pénombre sur cette scène, un léger crachin sur les toits de Laroque-Timbaut, des frissons sur la peau. Mais le ciel en avait décidé autrement et c’était tellement joyeux ainsi. Les organisateurs de Poémélodies et tous les spectateurs présents se sont réjouis de l’aubaine d’un vrai temps de Juillet ! Pourtant les textes de Jérôme  nous emportent à mille lieux de l’été et des vacances. Artiste singulier ce Jérôme Pinel. Un amoureux des mots depuis la plus petite enfance, qui a commencé, armé d’un BTS,  par faire profession dans la presse. Armé de ses expériences en théâtre, avec par deux fois le spectacle du Cirque de Gavarnie (narrateur sur Cyrano de Bergerac en 2009 puis le poète Gringoire de Notre-Dame de Paris en 2011), Jérôme se lance dans le slam pour assouvir sa soif des mots. Il s’en va chercher Manu Mouret, qui hante les cinés concerts, les formations de jazz, pour l’accompagner à la contrebasse. Autodidacte paraît-il… ce qui ne manque pas de m’étonner tant il offre avec son instrument une variété d’ambiances sonores, aidé de sa loop station (pédales de boucles… est-ce ainsi que l’on doit dire ?). Ces deux là nous entraînent dans des récits étranges, oniriques (« Quelque part sur la départementale 612 »)  sans manquer de nous rappeler parfois à de dures réalités comme ce « 17 palettes »  évocation du morcellement du travail qui n’est pas sans évoquer les Temps modernes de Chaplin, ou ce « Voisin » pas aussi sympa qu’il en a l’air ou encore le « Quartier de la gare » au terminus du RER. Jérôme a un réel talent pour peindre nos paysages urbains mais aussi pour offrir la rencontre de personnages aussi étonnants que  le voleur de panneaux indicateurs ou  la vieille du jardin public. J’avoue avoir été emportée par cet univers là, dès la première écoute et l’enthousiasme du  public de notre scène « découvertes » à Lavelanet en Août dernier nous a définitivement convaincus de les inviter pour notre prochaine édition. Quand Jérôme déroule son texte « Fonce Frangin » j’entends là un appel à la vraie vie tant qu’il en est temps, comme un écho des mots de Prévert : « Mangez sur l’herbe/ dépêchez-vous/ un jour ou l’autre / l’herbe mangera sur vous. »

Le site de Strange Enquête, c’est ici

http://www.dailymotion.com/video/xn3web

Une réponse à Poémélodies 2012 : Tchatch’ party à Laroque-Timbaut

  1. Papa Momo 27 juillet 2012 à 11 h 24 min

    Je n’en dirais pas plus, merci encore Claude pour cet article, ils sont admirables ces garçons.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives