La chanson est-elle soluble dans les « musiques actuelles » ? | NosEnchanteurs

La chanson est-elle soluble dans les « musiques actuelles » ?

(photo Michel Kemper)

De gauche à droite : Luc Renaud, Roland Terrancle, Govrache, Daniel Ferrat et Marc Pfeiffer (photo Michel Kemper)

Mama festival, 19 octobre 2017, Paris,

 

Vaste quartier, de Pigalle à Montmartre, de la station de métro Blanche à celle d’Anvers, qui inclus le FGO Barbara et La Cigale, La Boule noire, Les Trois baudets, Le Bus palladium, le Lycée Decour, La Machine du Moulin rouge… tout ce qui est ou fait salle est de la partie. Trois jours où y règnent en maitresses les musiques actuelles. C’est le MaMa Festival & Convention, une concentration unique de tout ce qui fait la vie, l’économie et l’esbroufe de ces « musiques actuelles ».

Les musiques actuelles ? Officiellement, les musiques actuelles regroupent un très large éventail d’esthétiques musicales : le jazz et les musiques improvisées, la chanson, les musiques traditionnelles de France et du monde et les musiques amplifiées : rock, pop, electro, reggae etc. Elles concernent ainsi « toutes les musiques » sauf les musiques classiques (anciennes, baroques, contemporaines). Voilà pour l’exacte définition.

Bon, ici, au MaMa, on n’en sait pas la définition et on s’en fout. On est les modernes, les amplifiés du bulbe, les « dans le coup ». Quand on voit un défenseur de la chanson, on l’interpelle par un sympathique mais cinglant « salut le ringard ! ». Personne ici n’a vraiment de culture chanson ; tout le monde a oublié ses tendres années où sa maman le berçait de chansons… Faut pas le leur rappeler, ils en rougiraient de honte, conspueraient leur mère, l’attaqueraient en justice s’il le faut. Ici, si on tente de vendre son chanteur, de lui trouver des dates, des salles, des partenaires, faut surtout pas dire qu’il œuvre dans la chanson : faut trouver un autre nom, un camouflage, un faux-nez, un­­ presque synonyme inventé, pas encore éventé. Il faut passer sous les fourches caudines pour tenter d’encore exister, sans le goudron et les plumes qui vous menacent à chaque pas. Dans le programme, quelques rares chanteurs (Zaza Fournier, Dany, Barbara Carlotti, Bertrand Burgalat) oseront chanter, qui plus est en français. Une goutte d’or dans un océan de trucs in english, de techno, de rap, de rock, d’indie pop, d’alternative electro, de singer songwriter, d’urban electronic, de cosmo-natural pop, de neoclassical, de disco-pop, de house et que sais-je encore. La modernité, quoi.

Daniel Ferrat est un courageux, un kamikaze. Au cœur du MaMa, le chanteur du groupe La Marquise et ex-administrateur du Centre de la Chanson tient table ronde pour faire un « état des lieux de la filière chanson », comme un coin planté dans des musiques actuelles inhospitalières, pour attester que la chanson en fait théoriquement partie sans jamais avoir sa part de gâteau (en salles comme en écus sonnants et trébuchants) ou si peu. Pour y faire voix d’honneur. Autour de la table : Roland Terrancle, ex Alors chante, chargé de production La Brique rouge ; Luc Renaud, président de la Maison pour tous de Beaucourt ; David Hebert dit Govrache, chanteur ; Marc Pfeiffer, délégué général de L’Estival de Saint-Germain-en-Laye et président de la Fédération des festivals de chanson francophone ; Michel Kemper, NosEnchanteurs ; Daniel Ferrat, secrétaire général de Culture Chansons. Un débat à peine entamé, juste le temps de se présenter et d’émettre deux trois idées pour la suite. C’est déjà ça, dirait Souchon. Culture Chansons ? Une nouvelle structure de réflexion, d’action et d’ambition pour la chanson, sur laquelle nous reviendrons bientôt. Qui pour l’heure tente d’identifier les réseaux de la chanson : d’abord se connaître et se compter pour mieux agir ensuite dans l’intérêt de tous. On a rarement fait plus intelligent.

L’appellation « musiques actuelles » a tout juste deux décennies. La chanson, elle, existe depuis la nuit des temps : elle a l’avenir pour elle, elle est éternelle, elle. Hors pour l’argent public dont elle doit pouvoir bénéficier comme n’importe quelle forme d’expression artistique (à plus forte raison qu’elle est, de loin, de très loin, la plus populaire de toutes), elle ne doit être soluble dans quoi ce ce soit, sauf à vouloir disparaître.

Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube

5 Réponses à La chanson est-elle soluble dans les « musiques actuelles » ?

  1. Daniel Zanzara 26 octobre 2017 à 12 h 02 min

    Merci Michel !! avec Daniel Ferrat de Culture Chansons en tête de pont !! La Chanson ne veut plus rien dire : c’est obsolète, sauf si elle porte un « S » et là elle fait partie des « musiques actuelles ». La chanson doit être plurielle. Tenir compte de l’évolution du monde, des brassages, des apports culturels. Défendre la tradition, c’est bien seulement quand elle diffuse des idées révolutionnaires.

    Répondre
  2. Michel Trihoreau 26 octobre 2017 à 15 h 06 min

    On peut toujours se réunir et parler, on ne fera pas le poids devant les institutions. Le terme de musiques actuelles est une catégorie de la nomenclature du ministère qui répartit les subventions. Tant que les ministères successifs ne voudront pas le changer, le terme restera et la chanson n’existera pas.
    Ce n’est pas un problème d’obsolescence, c’est une volonté politique de noyer, sous prétexte de brassage culturel, un art populaire qu’on n’a jamais voulu reconnaître comme tel, parce qu’expressif et s’adressant à l’intellect autant qu’à l’émotionnel. Or, dans une démarche essentiellement consumériste on ne veut plus flatter que l’émotionnel (ça rapporte beaucoup plus). C’est de l’anti-culture : on ne risque pas de s’élever, de grandir en consommant des sons qui ne touchent pas l’esprit, en ignorant le sens des mots et en laissant le langage se délayer dans l’ignorance.
    Le vrai brassage culturel serait une addition des cultures et non une uniformisation au plus petit dénominateur commun.
    Défendre Brassens, Juliette, Leprest ou Roucaute, ce n’est pas davantage défendre la tradition que défendre Mozart, Le Caravage, Shakespeare ou Le Corbusier.
    D’autres m’objecteront que défendre le français c’est faire le jeu du FN… ben voyons !!!

    Répondre
  3. FERRAT 26 octobre 2017 à 15 h 22 min

    Un journaliste chanson perdu dans le jungle des Musiques actuelles ….Heureusement et tant mieux pour la filière ils ont libéré Kemper !!
    Pour le reste merci pour ce coup de projecteur sur cette toute nouvelle association dont je rappelle les principaux objectifs. A savoir mener des actions dans trois directions.
    -Auprès DES ARTISTES CHANSON : en proposant rencontres, informations professionnelles et services qui collent précisément à leurs besoins. Exemple : réalisation en cours d’une plateforme numérique de tous les lieux où l’on chante. (Près de 2000 contacts mis à jour).
    -Auprès DE TOUS LES LIEUX CHANSON en relayant sur notre future Plateforme Culture Chansons toutes les initiatives et programmations existant partout en France. En encourageant les coopérations entre lieux. En les aidant dans leur stratégie de développement.
    - Auprès DES INSTITUTIONS : en faisant remonter les attentes du « terrain ». Exemple : travailler avec les Sociétés Civiles (Sacem, Spedidam, Adami, CNV…) à l’évolution de certains dispositifs d’aides collant directement aux besoins des artistes chanson.
    N’HÉSITEZ PAS A NOUS REJOINDRE. culturechansons@gmail.com

    Répondre
  4. DANIEL FERRAT (Culture Chansons) 26 octobre 2017 à 15 h 42 min

    Yesss ! (Heu pardon) oui !! D’ailleurs les échanges toniques lors de cette première rencontre Culture Chansons allaient dans ce sens : n’enfermons pas la chanson dans un périmètre étriqué ! Et au-delà de cette valse des  » étiquettes « , nous souhaitons à Culture Chansons être avant tout utiles et pragmatiques. Par exemple aider les  » collègues  » artistes à trouver des concerts. D’où le recensement en cours de toutes les programmations chanson. Ensuite, et notre première table ronde l’a une fois de plus montré, ceux qui font la chanson ont besoin, ont l’envie de se rencontrer. Beaucoup notamment en région sont parfois isolés et un peu paumés quant au développement de leur projet. D’autres sont friands des partages d’expériences. Alors on ne va pas sans priver.

    Répondre
  5. burp 29 octobre 2017 à 23 h 54 min

    Le programme…..
    Déjà « line-up » …..j’pige pas….
    Et puis les noms d’artistes ou de groupes…..
    Des marques de lessive….ou de soda ???….
    Moi aussi j’vous en crée : Pet-dnone, tronchan-bié, Racon-brav’heure, tapadibal, etc., après y a qu’à remplir…musique/paroles,…on s’en fout, c’est les fées…heu..l’effet qui compte….

    Line-up Mercredi 18 octobre 2017

    ABSTRACKT KEAL AGRAM FR – Folie’s Pigalle
    ADAM NAAS FR – Le Carmen
    ANTHONY JOSEPH UK-TT – La Cigale
    BIG JUNIOR FR – Bus Palladium
    BLUNDETTO DJ SET FR – La Cigale
    BOOGIE VICE DJ SET FR – Folie’s Pigalle
    CABADZI X BLIER FR – Lycée J.Decour – Théâtre
    CLARA LUCIANI FR – Bus Palladium
    EDDY DE PRETTO FR – Backstage by the Mill
    EDMONY KRATER FR – La Cigale

    ETIENNE DE CRÉCY DJ SET FR – Folie’s Pigalle
    FAROE FR – Folie’s Pigalle
    FLÈCHE LOVE CH-DZ – Le Carmen
    GUTS FR – La Cigale
    HERVÉ FR – Bus Palladium
    JABBERWOCKY DJ SET FR – Folie’s Pigalle
    JEAN TONIQUE FR – Folie’s Pigalle
    JEAN-MICHEL BLAIS CA – Lycée J.Decour – Chapelle
    KHADYAK FR – Le Carmen
    KIDDY SMILE DJ SET FR – Folie’s Pigalle
    KIM JANSSEN NL – L’Atalante
    KLANGSTOF NL – Bus Palladium
    LAURA PERRUDIN FR – Les Trois Baudets
    LE CLUB FR – La Boule Noire
    LUCA D’ALBERTO IT – Lycée J.Decour – Chapelle
    LYSISTRATA FR – Backstage by the Mill
    MON FRÈRE ET MOI FR – Folie’s Pigalle
    NOVO AMOR UK – Les Trois Baudets
    PAUPIÈRE CA – Bus Palladium
    ROYAUME FR – Lycée J.Decour – Théâtre
    SLY JOHNSON FR – La Cigale
    STONE DEAD PT – La Boule Noire
    SUPERPOZE DJ SET FR – Folie’s Pigalle
    THE INSPECTOR CLUZO FR – La Boule Noire
    THE MYSTERONS NL – Les Trois Baudets
    THEO LAWRENCE & THE HEARTS FR – Backstage by the Mill
    WAYNE SNOW UK – Lycée J.Decour – Théâtre

    Line-up Jeudi 19 octobre 2017

    AAMAR LU – Le Carmen
    ALB FR – La Cigale
    BARBARA CARLOTTI FR – Lycée J.Decour – Théâtre
    BERTRAND BURGALAT FR – Lycée J.Decour – Théâtre
    BLACK SNAKE MOAN IT – L’Atalante
    BIFFTY & DJ WEEDIM FR – Backstage by the Mill
    BLOW FR – La Machine du Moulin Rouge – Chaufferie
    CATASTROPHE FR – Lycée J.Decour – Théâtre
    CHELOU UK – Le Carmen
    DANI FR – Lycée J.Decour – Théâtre
    DC SALAS BE – Le Carmen
    DELV!S BE – La Boule Noire
    DIVA FAUNE FR – La Cigale
    DJ LAG ZA – La Machine du Moulin Rouge – Chaufferie
    HAMZA BE – Folie’s Pigalle
    INCLOSE FR – La Machine du Moulin Rouge – Chaufferie
    INÜIT FR – Bus Palladium
    ISHA BE – Folie’s Pigalle
    JOEY LE SOLDAT BF – Backstage by the Mill
    KAZY LAMBIST DJ SET FR – Bus Palladium
    KILLASON FR – Backstage by the Mill
    KRISY BE – Folie’s Pigalle
    LAURA SAUVAGE CA – Les Trois Baudets
    LESKA FR – La Machine du Moulin Rouge – Central
    L’OR DU COMMUN BE – Folie’s Pigalle
    M.A BEAT! FR – Le Carmen
    MAI LAN FR – Bus Palladium
    MALIK DJOUDI FR – Bus Palladium
    MARK KELLY CH – L’Atalante
    MEUTE DE – La Machine du Moulin Rouge – Central
    MILLIONAIRE BE – La Boule Noire
    MITÚ CO – La Machine du Moulin Rouge – Chaufferie
    NAYA FR – Lycée J.Decour – Chapelle
    PI JA MA FR – Bus Palladium
    SAFIA NOLIN CA – Les Trois Baudets
    SANDOR CH – Les Trois Baudets
    SARAH MCCOY US – Lycée J.Decour – Chapelle
    SETH XVI FR – La Machine du Moulin Rouge – Chaufferie
    THE GEEK X VRV FR – Lieu TBC
    THE SUBS BE – La Boule Noire
    ZALAMA CREW CO – Backstage by the Mill
    ZAZA FOURNIER FR – L’Atalante

    Line-up Vendredi 20 octobre 2017

    9 O’CLOCK FR – La Boule Noire
    BAMAO YENDE FR – La Machine du Moulin Rouge – Central
    CARLOS CIPA DE – Les Trois Baudets
    CASUAL GABBERZ FR – La Machine du Moulin Rouge – Central
    CHAPELIER FOU FR – Lycée J.Decour – Théâtre
    CHILLA FR – La Boule Noire
    CORINE FR – Backstage by the Mill
    DELAURENTIS FR – Lycée J.Decour – Chapelle
    EKITI SOUND SYSTEM FR – La Machine du Moulin Rouge – Chaufferie
    EPSILOVE LIVE FR – La Machine du Moulin Rouge – Central
    FUTURO PELO LIVE FR – La Machine du Moulin Rouge – Central
    GRACY HOPKINS FR – La Boule Noire
    GROS MO FR – La Boule Noire
    HUGO BARRIOL FR – Lycée J.Decour – Chapelle
    KRAMPF FR – La Machine du Moulin Rouge – Chaufferie
    KRISTEL MG – Bus Palladium
    LB AKA LABAT LIVE FR – La Machine du Moulin Rouge – Chaufferie
    LOW JACK FR – La Machine du Moulin Rouge – Central
    MAT BASTARD FR – La Cigale
    MOGLI DE – Les Trois Baudets
    NATHAN MELJA FR – La Machine du Moulin Rouge – Chaufferie
    NORMA FR – Bus Palladium
    ORCHARD FR – Lycée J.Decour – Théâtre
    PANDA DUB FR – La Cigale
    PHLAKE DK – Backstage by the Mill
    POPPY ACKROYD UK – Les Trois Baudets
    RAGERS CA – Le Carmen
    ROBERT ROBERT CA – Le Carmen
    RYAN PLAYGROUND CA – Le Carmen
    SELMA UAMUSSE PT – Backstage by the Mill
    SÁGAN CO – L’Atalante
    SOPICO FR – Backstage by the Mill
    SURMA PT – L’Atalante
    TAKE A MIC FR – La Boule Noire
    THE BUNS FR – Bus Palladium
    UNNO FR – Le Carmen
    VANDAL UK – Folie’s Pigalle
    VOIRON LIVE FR – La Machine du Moulin Rouge – Central
    VOYOV FR – L’Atalante
    WHITE HAUS PT – Folie’s Pigalle
    WINTER FAMILY IL – Lycée J.Decour – Théâtre
    XTRM TOUR : DI-MEH, MAKALA, SLIMKA CH – La Boule Noire

    Découvrez le teaser :

    Infos pratiques :
    MaMa 2017
    Les mercredi 18, jeudi 19 et vendredi 20 octobre 2017
    Concerts à partir de 19h00
    Plusieurs salles du 18e arrondissement de la capitale – Quartiers Pigalle et Montmartre
    Tarifs : Pass 3 Jours (120 concerts) : Tarif Early Bird à 47 euros / Tarif regular à 52 euros / Tarif Last Chance à 55 euros. Pass 1 jour (40 concerts) : Tarif Early Bird à 18 euros / Tarif regular à 24 euros / Tarif Last Chance à 26 euros)
    Réservations !
    VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?
    Partagez-le sur :
    VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?
    Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

    Tags : artistes 2017, Chapelier Fou, Chelou, Concert Paris, concerts Paris 18e, Convention, Dates 2017, Festival Mama 2017, La Boule Noire, La Cigale, Le Club, Line-up 2017, Lysistrata, MaMa Event 2017, Mama Festival Paris, Mat Bastard, Programmation 2017, Réservations
    Sur le même sujet

    Que faire cette semaine du 4 au 8 septembre 2017 à Paris

    Que faire cette semaine à Paris, du 30 octobre au 3 novembre 2017
    Pitchfork Music 2015

    Pitchfork Music Festival Paris 2017 à la Grande Halle de la Villette : dates, programme et résas
    La Fête de l’Humanité

    Fête de l’Huma 2017 à Paris : dates, programmation et réservations
    MaMa Festival 2017 à Paris : dates, programmation et réservations

    MAMA Festival Paris 2017 : Barbara Carlotti, Clara Luciani, Etienne De Crécy… rejoignent la prog’
    MAMA Festival 2017 à Paris : Dani, Bertrand Burgalat, Mai Lan… rejoignent la programmation

    MAMA Festival 2017 à Paris : Dani, Bertrand Burgalat, Mai Lan… rejoignent la programmation

    Voir tous les articles
    Dossiers

    Guide des Festivals de musique 2017 à Paris et en île de France

    Voir tous les dossiers

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives