CMS

Caroline Loeb, sa saga de Sagan

Caroline Loeb (photo Jean-Marie Marion)

Caroline Loeb (photo Jean-Marie Marion)

Oui, c’est elle qui naguère nous chanta « De toutes les matières / C’est la ouate qu’elle préfère / Passive, elle est pensive / En négligé de soie / C’est la ouate ». C’était il y a plus de trente-deux ans, il y a prescription. Au demeurant, cette chanson était loin d’être des plus mauvaises. Si ce n’est Un crime parfait qu’elle commit il y a dix ans, Caroline Loeb s’était comme écartée de la chanson, menant tambour battant sa carrière, remarquée à juste titre, de metteuse en scène et d’actrice. Il y a deux ans, après un Mistinguett, Madonna et Moi, après un George Sand et moi !, après un George Sand, ma vie, son œuvre, elle se mettait en scène dans Françoise, par Sagan, un monologue sur un autre monument de la littérature. Car, entre elle et Sagan, ce fut le coup de foudre, en fait depuis la lecture de Je ne renie rien, recueil des interviews de l’auteure de Bonjour tristesse. « Pour cette intelligence aigüe, pour son humour, sa tendresse, sa lucidité. J’en ai fait un spectacle, qui rencontre depuis bientôt trois ans un accueil critique et public assez miraculeux » en dit Caroline Loeb. Tellement qu’elle est restée sur le sujet, l’a prolongé, avec sagacité, avec l’amour des mots autant que le respect de la dame, s’est fait écrire des chansons en lien avec Françoise Sagan, voire mettre en musiques des textes de Sagan. Et que voici cet album, alléchant, convaincant.

Si manifestement Sagan est dans ce disque (avec des vrais morceaux d’elle dedans : trois textes mis en musiques ainsi qu’On ne sait jamais ce que le passé nous réserve, co-écrit à distance par Sagan, Loeb et Pierre Grillet, jadis l’auteur de C’est la ouate), tout ce qu’est Caroline Loeb y est aussi. Ce qu’on pouvait déjà dire de la pièce de théâtre, on le dira encore de ce disque : c’est l’exact point de rencontre entre Sagan et Loeb, Loeb et Sagan. Si certaines chansons sont très teintées par ce qu’a pu écrire Sagan (très « saganesques » dira-t-on), d’autres sont plus affranchies, là n’était pas la question. Toutes concourent à un disque très cohérent, paradoxalement dans sa libre diversité.

comme-sagan-1237419347_MLCar on retrouve aussi ce qu’on sait de Loeb dans ces nuances de la chanson. Du très « classique » au presque « variété », spectre intéressant qui n’est pas sans faire songer – qualité incluse – à ce que peut faire Marie-Paule Belle, du lettré et du populaire à la fois, tant dans l’écriture des paroles et des musiques que dans l’interprétation, toute en nuance, en poésie, en fantaisie aussi. Un titre comme Toxique (signé Loeb) pourrait sans mal figurer dans la playlist de toute radio grand public sans se renier, sans non plus nier l’ensemble de l’album. C’est vraiment le talent de Caroline Loeb (et de la fine équipe réunie autour de ce projet : parmi laquelle nos lecteurs reconnaitront Pascal Mary qui signe trois titres, paroles et musiques, et Walidimir Anselme pour deux compostions) de nous produire une œuvre d’inspiration littéraire destinée à plus large public encore, à pouvoir proposer ce regard sur Sagan à un auditoire qui ne se limite pas à celui de Sagan. Ceci dit, faut-il encore que cet album l’atteigne, on ne sait pas par quels médias (ils sont si feignants de nos jours), ce grand public qu’une telle production mérite.                                                                                                                                                                                                                                                              Signalons au passage que Françoise Sagan ne fut pas tout à fait étrangère à la chanson, elle qui en signa pour Juliette Gréco, Marcel Mouloudji, Nana Mouskouri et Dalida.

 

Caroline Loeb, Comme Sagan, On peut/L’Autre distribution 2019. Le site de Caroline Loeb, c’est ici ; ce que NosEnchanteurs a déjà dit d’elle, c’est là.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives