CMS

Le Gréco de Françoise Piazza, un livre de lumière

Françoise Piazza et Juliette Gréco (ph collection personnelle Françoise Piazza)

Françoise Piazza et Juliette Gréco, en 2009  (photo collection personnelle Françoise Piazza)

Toute une vie en 286 pages, dans un livre si bien écrit, si impliqué, que c’en est presque un roman. Un délicieux car passionnant roman. Voici la Gréco, de sa naissance le 7 février 1927 à Montpellier, à il n’y a pas longtemps. Un récit signé de sa meilleure amie, Françoise Piazza. 286 pages où se jouent sous nos yeux écarquillés certes un grand pan de notre Histoire contemporaine, mais aussi des rires, des complicités, des applaudissements, d’illustres personnages qui ne mesurent pas encore tout à fait l’empreinte qu’ils laisseront dans notre mémoire collective : chanteurs, écrivains, poètes, paroliers, peintres, acteurs, metteurs en scène. Et d’autres au rôle plus modeste. « Il y a tes amis et tes chansons, ta légendaire robe noire, ton rire d’enfant, tes larmes secrètes, tes jours de soleil, tes bains de lune, tes amours fragiles, amours enfuies, amours de papier, amours de fumée, amours que le temps a emportées… » Les pages de cet ouvrage grouillent de monde, ça sent la vie ; nous en sommes les spectateurs privilégiés. « La vraie vie se love en toi quand tu entres dans la lumière. Des enfants te découvrent, certains parfois t’écoutaient déjà dans le ventre de leur mère, d’autres fredonnent Jolie môme sous les arbres du printemps… »

120178411_361106291599134_773879383715485118_oCe livre est sorti il y a quelques mois, bien avant la disparition de Juliette Gréco. Si les nécros parues dans la « grande » presse en fin septembre ont abondamment cité les livres de Bertrand Dicale, elles auraient été bien inspirées d’évoquer au moins autant cet ouvrage de Françoise Piazza, celui-ci comme les précédents. Tout merveilleusement écrit, ce livre a pourtant été fait dans l’urgence. Mais c’est vrai que Piazza écrit vite, d’une main sûre, de doigts agiles et graciles sur le clavier. Dans l’urgence, de peur que sa rédaction, sa parution, se heurtent avec le départ prévisible, redouté, de l’amie chanteuse. Juliette Gréco l’a eu en mains, se l’est fait lire par son majordome (elle ne pouvait déjà plus lire) et en fut, dit-on, des plus heureuses.

C’est une biographie, un peu, au sens que ce livre contient des éléments biographiques. Mais c’est surtout un témoignage impliqué, fait de souvenirs autant que de confidences, où, dans les années cinquante et soixante, la carrière de Juliette Gréco alterne la chanson et le cinéma. Ce n’est pas ici une star envisagée par un biographe ; simplement un dernier cadeau d’une amie à l’autre, Piazza se remémorant dates et lieux, rencontres, émotions… jusqu’à sa dernière visite en septembre .

 

Françoise Piazza, Juliette Gréco Entrer dans la lumière, L’Archipel 2020, 286 pages, 20 euros. Françoise Piazza est aussi l’auteure, entre autres ouvrages, de « De Juliette à Gréco » (avec Bruno Blanckeman) aux Éditions Christophe de Bartillat en 1995, et de « Juliette Gréco, Merci ! » chez Didier Carpentier en 2009.

 

Françoise Piazza, à propos de ce livre, en février dernier à l’antenne de Sud-Radio : Image de prévisualisation YouTube

« Si tu t’imagines » : Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives