CMS

Alphonse Bisaillon « Pour aimer »

BISAILLON Alphonse 2023 Alphonse Bisaillon 7 titresJ’voudrais que tu souffres autant que moi
Si tu souffrais comme moi
Je te donnerais des techniques
J’voudrais que tu m’aimes en diagonale
Un peu trop fière pour l’avouer
Mais peut-être juste assez folle
Pour aimer
Il faut décrisser(1) ses rêves
Pour leur donner forme humaine
Et les trouver beaux quand même

Alphonse Bisaillon

Paroles et Musique Alphonse Bisaillon. Extrait de l’album « Alphonse Bisaillon » 2023

Premier extrait vidéo-choc du premier album de sept titres du jeune auteur-compositeur chansonnier québécois Alphonse Bisaillon, ex Pitounes Maîtresses Mixte (le groupe). Réalisation Oui Bonjour.

Pour écouter et commander l’album c’est là

Le premier extrait diffusé, Tout est accessoire, se fait presque à lui tout seul comédie musicale, et démonte la vanité de notre monde dont il fait un inventaire peu réjouissant mais d’une écriture affûtée et certainement pas accessoire ! Saisissant, d’autant que la voix porte !

Écoutez aussi en session clavier l’étonnante Laurine, une façon tellement particulière de parler d’amour : « Je venais voir le grand amour / Je suis reparti les yeux sourds / Et le rêve en couleur / Tigré comme une abeille / A cédé sous les assauts du soleil ». Ou de décrire le plaisir avec tant de créativité : « Et les acariens muets / Éternels complices / Des amours secrets / Rougissent devant / Nos corps rompus / Par trop d’exercice / Qui nous font crier comme des joueuses de tennis / Je te rends ton service / Et tu te hérisses / Parcourue de séismes ».

Une poignante Solitude, une violente Solide : « Nous cracherons nos vieux poumons pestifiés / Sur les mononcles(2) qui les mains désinfectées / Écrivent des chansons kétaines(3) et connes », qui semble ne trouver d’issue qu’en un triptyque de champignons magiques. 

Un cri, une écriture d’une verve inépuisable, inattendue, déchirante, sans indulgence  même si la voix est douce, il vous emportera dans ce tango tragique et vous mettrez un certain temps à revenir de votre (agréable) sidération. Une telle inventivité dans les idées comme dans le vocabulaire (et la musique, avec toute une équipe d’excellents musiciens), ça se fait si rare que ça mérite d’être applaudi (Par des acariens complices). 

Pour suivre Alphonse sur son site, c’est ici. Vite, foncez le voir à La Manufacture Chanson à Paris le 15 mars 2023

(1) quitter
(2) beaufs
(3) vieux-jeu, sans intérêt

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>