CMS

Accueil » Articles avec mot clef » 14-18

MC Solaar « Les Mirabelles »

J’suis un village comme quelques autres en France  Ma naissance se situe vers la Renaissance  Moins d’une centaine quel que soit le recensement  Bien avant les pansements, j’n’avais que des paysans.  J’en ai vu lutiner ou flâner ou glaner  Des pelletées de mirabelles vers la fin de l’été.  MC Solaar Paroles Claude M’Barali (MC Solaar), […]

Pierre Mac Orlan en direct des tranchées

Pierre Mac Orlan en direct des tranchées

« Moi mon colon, celle que j’préfère / C’est la guerre de 14-18 » nous chantait malicieusement le maître de Sète. Alors que nous célébrons le centenaire du terme de cette immense boucherie, parmi les innombrables ouvrages sortis des presses ou squattant les petits écrans, retenons de notre côté un CD touchant par sa modestie. Maître d’œuvre : […]

Coko et Danito : 14-18, c’est bon pour le moral

Coko et Danito : 14-18, c’est bon pour le moral

Au générique, excusez du peu : Jean Richepin, Georgius, Vincent Scotto, Gaston Montéhus, Guillaume Apollinaire, Gaston Couté, Eugène Bireau, Ernest Genval… Vous me direz que ça ne nous rajeunit pas, mais tous ont écrit sur les poilus, à l’époque où on ne savait rien de l’épilation. Grosso modo, il y a cent ans. Profitons, s’il en […]

Pourchères 2017. Philippe Forcioli, tranchées de vies

Pourchères 2017. Philippe Forcioli, tranchées de vies

Ce qu’il sera important de garder à l’esprit, un air et des paroles à souvent fredonner, c’est cette chanson interprétée plus tard dans le même lieu, lors de la scène ouverte : « Et lorsque sonnerait l’alarme / S’il fallait reprendre les armes /Mon coeur verserait une larme / Pour Göttingen, pour Göttingen ». Car, que je sache, […]

Aujourd’hui, cent ans après, la chanson est à Craonne

Aujourd’hui, cent ans après, la chanson est à Craonne

Nos lecteurs le savent : ce n’est pas la première fois, loin s’en faut, que nous traitons, par ses chansons, de la guerre de 14-18. Nous n’irons pas jusqu’à reprendre Brassens (« Moi, mon colon, celle que j’préfère / C’est la guerre de 14-18 ») mais nous accordons grande importance au patrimoine de la chanson. Tant d’ailleurs que […]

Mabz : Apollinaire, le bleu soldat d’un rêve

Mabz : Apollinaire, le bleu soldat d’un rêve

« Je suis le seul poisson de ton océan voluptueux / Toi ma belle sirène /Je suis l’alpiniste de tes montagnes neigeuses / Ô mon alpe très blanche / Je suis l’archer divin de ta bouche si belle / Ô mon très cher carquois » Ainsi chante Mabz (Martin Beziers), réincarnant Apollinaire, à Madeleine Pagès dans ce […]

Avignon Off 2016 « Et l’acier s’envole aussi », brûlant Apollinaire

Avignon Off 2016 « Et l’acier s’envole aussi », brûlant Apollinaire

Le Théâtre du Maquis, la Fabrik, 29 juillet,   Après la « mise en théâtre » des Alcools de Guillaume Apollinaire, Le Théâtre du Maquis propose les correspon- dances du même auteur échangées avec Madeleine Pagès devenue sa fiancée. Pierre Béziers est le metteur en scène ; Florence Hautier, à l’origine du projet, joue Madeleine, quelques années […]

Juliette et Guillaume Depardieu « Une lettre oubliée »

Mon amour, ma bien aimée Me voici trop loin de toi Comment survivre éloigné De ton cœur et de tes bras ? De mon cœur et de mes bras Tiens, je l’avais oubliée Cette lettre et qui ma foi Peut me l’avoir envoyer ? Si tu savais quel ennui Loin de nos jeux amoureux Est-ce […]

Philippe Forcioli, homme de boue, debout

Philippe Forcioli, homme de boue, debout

« Quatorze auteurs pour 14-18 », Philippe Forcioli, 15 février, Théâtre et chansons, Aix-en-Provence,   Il ne s’agit ni d’un énième récital de chansons de poilus, ni d’une simple lecture comme il le présente, mais d’un véritable spectacle où l’homme de boue (il se qualifie ainsi) qu’est Philippe Forcioli reconstitue devant nous, de l’intérieur, les sentiments que […]

Chansons de boue d’hommes encore debout

Chansons de boue d’hommes encore debout

« Nous, nous avons vingt ans, la gloire et des cercueils ! » Ils se nomment Paul Verlet, Joseph Cahn, Eugène Gaudet, Jacques Lavoine, Dieudonné Grancier, Eugène Capdeville… Mal rasés, pouilleux, boueux, la main au fusil, on dit d’eux qu’ils sont des poilus. Elles se nomment Claire Virenque, Marie-Louise Dromart, Cécile Perrin. Elles sont sur le front, en […]

Page 1 sur 212

Archives