CMS

Accueil » Articles avec mot clef » Piers Faccini

Les Suds d’Arles connaissent la chanson

Les Suds d’Arles connaissent la chanson

Cap aux Suds. La cité d’Arles vit le début de l’été au rythme des musiques du monde. Les deux rives de la Méditerranée, tout spécialement, pourvoient des pléiades d’artistes représentant la diversité des styles, des sons et des langues. Le public complice se met au diapason d’un rendez-vous avec cette part d’universel et de dépaysement […]

Piers Faccini, réfléchir la lumière

Piers Faccini, réfléchir la lumière

Entretien avec Piers Faccini à l’occasion de la sortie de son album Shapes of the fall, par Robert Migliorini   « Il ne faut jamais créer pour d’abord vendre ou passer à la radio. » NOSENCHANTEURS : Installé avec votre famille en France depuis plusieurs années, vous vivez dans les Cévennes Gardoises. C’est au cœur de cette sorte […]

Les mondes intérieurs et la poésie chantée de Piers Faccini

Les mondes intérieurs et la poésie chantée de Piers Faccini

L’artiste italo-britannique vivant en France poursuit une tournée et prépare un nouvel album pour l’automne, inspiré par son regard de poète préoccupé, aux influences multiples. A l’école des songs writers du folk, en écho aux musiques méditerranéennes et du chant traditionnel africain Piers Faccini offre un univers multiple. Une identité inscrite dans son parcours depuis […]

Piers Faccini « Oiseau »

Oiseau ta mélodie est mon réveilLa nuit est de bitume et de terreurDélivre-moi de ma douleurOiseau que ta musique devienne lumièreEclaire la pénombre je rêve encoreEt promets-moi que tu m’attendrasOiseau ton chant est pour le cœur miséricordeDu noir des ténèbres soulève-moiTu es mon seul espoir délivre-moiTu es mon seul espoir délivre-moi Piers Faccini  Paroles et […]

Paroles et Musiques 2015. Faccini et Segal, dieu que c’est beau

Paroles et Musiques 2015. Faccini et Segal, dieu que c’est beau

Piers Faccini/Vincent Segal, 8 juin 2015, festival Paroles et Musiques à Saint-Étienne, église Notre-Dame,   Chœur de Notre-Dame, ceint de saints de pierre, baigné de lumière. Pas de sono : les ingés’son excommuniés, ça fait plaisir. Deux. L’un au violoncelle, qu’il caresse de son archet, dont il tapote les cordes avec ses doigts. L’autre avec […]

Archives