CMS

Pierre Perret « Marcel »

100258Ce type-là
Ce type-là ni son mari ni moi, on le connaissait pas
Il est v’nu 
Il est v’nu un matin de printemps exhiber son col blanc
Il nous parla de l’Atlantique
Et du sauvage Pacifique
Bien avant d’aborder Singapour elle était déjà pour
Il a dit
C’est de poudre pilée de serpent que je brosse mes dents
Le plus fin 
C’est sans doute la peau de zébu dont sont faits mes escarpins
Nous qu’on marche à côté d’nos grolles
On a l’air plutôt tartignoles
Nous comme dentifrice on se décrasse les crochets à l’Ajax

Pierre Perret

Paroles et Musique de Pierre Perret. Extrait de l’album « Les 2 visages de Pierre Perret » (1967)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives