CMS

Cora Vaucaire : sa vie est un roman !

Cora Vaucaire

Cora Vaucaire (photo collection Françoise Piazza)

Françoise Piazza prépare un livre-portrait sur son amie Cora Vaucaire (livre actuellement en financement participatif sur HelloAsso). Ce sera une pièce de choix dans la Collection NosEnchanteurs, dans laquelle cet ouvrage trouvera place. Il nous a paru important de rencontrer l’auteure afin de mieux encore imaginer ce livre.

 

Après le très bel ouvrage, sorti en janvier 2020, où vous évoquez votre amie Juliette Gréco (« Juliette Gréco-Entrer dans la lumière » aux Éditions de l’Archipel), vous publiez à l’automne un livre sur « la dame blanche de Saint Germain des Prés » : « Cora Vaucaire en clair-obscur ».

Juliette et Cora ont été les piliers de ma vie. L’une et l’autre m’ont offert une indéfectible amitié durant des décennies. C’est Cora qui, la première, m’a encouragée à écrire. Elle disait que j’avais « une plume ». Ce que Juliette appelait « ma petite musique. » J’ai voulu faire découvrir, au-delà de l’artiste, ces femmes tendres et merveilleuses qu’elles étaient, en dévoilant un peu, et même beaucoup de leur âme.

Michel et Cora Vaucaire, 1977 à Neuilly

Michel et Cora Vaucaire, 1977 à Neuilly (collection Cora Vaucaire)

Comment avez-vous conçu « Cora Vaucaire en clair-obscur » et pourquoi ce titre ?

Je l’ai conçu comme un roman. Cora me disait toujours : « Ma vie est un roman. Si on en faisait un film, on n’y croirait pas ! » Cora oscillait entre rires et larmes, espérance et désespoir, ombre et lumière. J’ai voulu évoquer ce « clair-obscur » de l’âme qui fait les grands artistes.

Pouvez-vous dévoiler un peu de ce que sera cet ouvrage ?

On y découvrira l’enfant hypersensible, indépendante et rebelle, l’artiste dont la devise était le refus de toute concession, une Cora évoquée dans sa vie quotidienne et racontée par sa petite-fille Julia, ses amis, ses musiciens. On la suivra dans ses voyages autour du monde, du Japon où elle est considérée comme « un trésor national » à l’Albanie, où elle fut la première chanteuse invitée dans un pays alors fermé au reste du monde.

Évoquez-vous Michel Vaucaire ?

Oui, bien sûr. J’ai adoré Michel, je l’aimais comme le grand-père que l’on rêve d’avoir. Il y a beaucoup à dire sur ce couple mythique de la chanson française.

cora-vaucaire-en-clair-obscur tout petitVous annoncez trois cahiers photos, ce qui est inhabituel…

Cora m’a laissé toutes ses archives, et même quelques robes de scène. Les documents que j’ai choisis pour cet ouvrage sont pour la plupart inédits. Ils sont le fil rouge d’une vie. Celle d’une artiste incomparable qu’il est temps de découvrir ou redécouvrir, dix ans après son envol.

 

Deux possibilités pour pré-acheter ce livre au tirage très limité, qui plus est hors-commerce. Par correspondance (chèque à l’ordre de Françoise Piazza, 32 rue du Russon 60350 Cuise La Motte) ou par internet sur ce lien HelloAsso. Prix : 28 euros, port compris. Parution septembre 2021.

 

 

« La complainte de la butte » : Image de prévisualisation YouTube

« Frédé » : Image de prévisualisation YouTube

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives