CMS

La Chansonnade d’Ardèche, un festival fait maison

Alain Sourigues (photo DR)

Alain Sourigues, gascon de la chanson (photo DR)

Nous sommes indécrottables, préférant aux grandes scènes les petits lieux. Si tout notre entier respect va aux organisateurs des Vieilles charrues (ce qu’ils font, eux et leurs 5000 bénévoles, est un exemple d’organisation au service des gens de Carhaix et des environs, et du développement en milieu rural), c’est néanmoins en des chemins moins encombrés que nous aimons déambuler, loin des Foules sentimentales. Nous serons en fin de ce mois à Pourchères, en Ardèche, pour un festival petit et singulier, comme il s’en fait, comme on les ignore. Ça se nomme la Chansonnade, à siroter comme une orangeade, une limonade… Une scène au milieu des prés, un grand salon en cas de gros temps, une vingtaine de bénévoles, autant d’artistes conviés, une relation toute autre à la chanson, directe, sans barrière ni garde du corps. C’est né il y a trois ans. Par Sabine et Monique, éprises de chanson, tant qu’elles en font alors venir dans leur salon, des amis lyonnais : en fait toute la bande de chanteurs des Zondits (Pierrick Vivares, présenté dans ces mêmes colonnes il y a peu, en fait partie).

Un site festivalier pas vraiment comme les autres... (photo DR)

Un site festivalier pas vraiment comme les autres… (ph. DR)

Aux invitations s’ajoutent les demandes, forcément trop nombreuses et voilà que Sabine et Monique (et désormais leur association DemeureS en scène) imaginent ce festival à la maison, sans soutien autre que les amis, sans argent, sans subvention. Un festival pour quelques 200 personnes, un qui tient dans le salon au cas où traverse une averse. Festival de poche ? Oui, mais plus encore festival de maison, dans un tout autre rapport au public, aux artistes. Bon, ça sélectionne de fait : Mathieu Chédid a peu de chances d’en être un jour au générique, ni lui ni La Grande Sophie ou La Rue Kétanou, encore que, si l’envie leur venait…

Pour cette édition 2013, ce sont Christopher Murray, Alain Sourigues, Evelyne Gallet, Flavia Perez, Balenko et Les Mobilettes qui, avec tous ceux des scènes ouvertes, forment le générique bien comme il faut de cet audacieux festival que nous relaterons ici-même, dans les colonnes de NosEnchanteurs, dépêchant sur place un de nos envoyés spéciaux.

La Chansonnade, 28, 29 et 30 juin 2013, chez Sabine Moullé et Monique Lurol, Le Village 07000 Pourchères. Infos et réservations pour les spectacles comme pour l’hébergement : 04.75.64.14.57, dspourcheres@orange.fr

3 Réponses à La Chansonnade d’Ardèche, un festival fait maison

  1. Martine 19 juin 2013 à 11 h 35 min

    Venez , venez nombreux à ce festival d’une qualité et d’une générosité rares.
    Venez écouter des artistes, mais venez aussi chanter lors des magnifiques scènes ouvertes, venez danser !
    Venez partager votre amour de la chanson ! mais aussi de l’amitié, des rires, des émotions !
    Venez, vous ne le regretterez pas !
    Une festivalière
    Martine

    Répondre
  2. Odile 19 juin 2013 à 14 h 55 min

    Un lieu magnifique, un accueil chaleureux et des artistes de haut niveau. Heureux de se retrouver dans cette ambiance familiale.
    C’est ce que j’ai ressenti en venant deux années de suite aux Chansonnades chez Sabine et Monique qui ont la musique pour tout bagages….
    Merci à toute cette fameuse équipe de bénévoles.

    Répondre
  3. seychal 21 juin 2013 à 13 h 32 min

    Et oui allez y, à Pourchères je veux dire, à La Chansonnade, au singulier s’il vous plait : moi j’ai rencontré Sabine et Monique il y a 3 ans, j’ai chanté chez elles, en novembre ou mars me rappelle pas, avec le trio Lézieu Miclo; une qualité d’accueil et
    d’écoute comme on en rêve à chaque fois sur scène, de ces oreilles véritablement amoureuses et curieuses des mots, de la chanson quoi!La Chansonnade, c’est bien mieux que la limonade, même meilleur que la truffade (!pourtant j’adore!)… l’an passé, concert là bas en juillet, et c’était formidable; cette année j’ai réservé mes places, et ravie d’aller écouter, de jouer aux scènes ouvertes…Artistes, soutenez ce lieu, car il nous le rend bien!Merci les fées de la demeure, oups!Clôde Seychal, chanteuse

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>