CMS

Entre 2 Caisses grave son Leprest sur disque

Au chapitre des cadeaux à offrir autant qu’à s’offrir en cette fin d’année, le Leprest par Entre 2 Caisses s’impose. Je hais les gosses est l’exact spectacle éponyme créé par nos quatre gaillards en septembre 2012 au théâtre d’Ivry/Antoine-Vitez, enregistré en studio. Difficile pour nous d’alors chroniquer un tel disque quand, nos lecteurs fidèles le savent, nous avons relaté ce spectacle à deux reprises : à sa création d’abord puis à sa première reprise, en février 2013 aux festival Les Voix d’hiver de Gauchy. C’est d’ailleurs là que fut prise la photo du livret (cliché ci-dessus, par Emilie Polack) ; c’est, quitte à faire, de cette même représentation que nous reprenons ci-dessous la chronique de scène alors publiée dans NosEnchanteurs.

Le disque (en 24 séquences dont 15 chansons d’Allain Leprest et une de Manu Lods ; les textes parlés étant de Dominique Bouchery et Bruno Martins) sort chez Tacet/L’Autre distribution.

DSC0237-copie-350x233On ne sait vraiment d’où ils nous viennent. Ni quand on est. Eux sont les gardiens du Musée des gens du temps d’avant. Et nous narrent une journée même pas particulière, celle de comment on vivait alors. Entre 1954 et 2011. Comment on se conduisait, comment on s’habillait, comment on aimait… Une époque forcément lointaine, étrange, grotesque presque, où on se raillait de la poésie. Où un grand poète pouvait traverser la rue comme la vie : inaperçu. Où on pouvait laisser dormir les gens dans la rue par grand froid : tout aussi inaperçus. Nous serions à Ivry, entre vieux moulin et métro Pierre et Marie Curie. Là, la statue de Maurice Thorez, plus loin le café « Chez Youssef et » : sa femme s’est barrée et Youssef a effacé le prénom de l’impie sur l’enseigne. Depuis il n’a plus toute sa raison sociale. Dans l’temps il y avait des clapiers un peu de partout, que visitait narquois le père La Pouille aux odeurs de peaux d’lapins : c’était ça ou la rue. On parlait sans se parler, en formules automatiques, calibrées, banalisées : « Y’a des coups d’cœur qui se perdent / Derrière les barreaux des proverbes. » Un pouilleux et un poète, bel attelage sans âge que voilà. Ce dernier écrivait des chansons, qu’il chantait. Il en donnait aussi, en semant à tout vent comme la rousse du dico. Comme ils le feraient d’un tableau, nos gardiens du Musée d’avant nous font écouter, revivre, ces chansons. Avec des vers qui parfois s’affranchissent de l’alexandrin mais se gorgent de vie et d’émotion à la manière de gourmandes éponges.

jehaisrectoJean-Michel Mouron, Dominique Bouchery, Gilles Raymond et Bruno Martins (les gardiens, la muséographe étant la dive et enivrante Juliette) ont imaginé ce spectacle pour tout le monde, y compris et surtout pour les enfants (c’est dommage, on a oublié de s’en faire livrer hier au soir). Avec non des chansons gamines mais la fleur de sel de celles du poète. Des vraies, des grandes, avec des morceaux de gros mots et des grumeaux à l’intérieur. C’est beau. Dire qu’à l’époque, on n’écoutait pas. Ou alors sous le manteau, sous la radio. Maintenant on sait qui est ce poète, on le célèbre même… Les temps changent, les gens du temps d’alors n‘étaient pas civilisés et les poètes avaient un train et deux métros d’avance. Avec respect et amusement, nos quatre gardiens, ces Entre 2 Caisses-là, font revivre cet auteur pour qui grouillaient les vers et s’en remplissaient d’autres. Ça grouille encore, c’est fou : ça vit. Allez j’vous laisse : en ce moment, le poète (Allain Leprest, 1954-2011) et le père La Pouille doivent jouer aux dés chez l’père Youssef.

Le Site d’Entre 2 Caisses c’est ici. Commandez le disque là. Image de prévisualisation YouTube

2 Réponses à Entre 2 Caisses grave son Leprest sur disque

  1. Danièle Sala 25 novembre 2013 à 11 h 56 min

    C’est bien noté Michel . Encore un grand cru Charles Cros , les Entre 2 Caisses ! Et la jubilation des mômes sur la vidéo est réjouissante pour l’avenir de  » L’autre chanson » !

    Répondre
  2. Gérard DEBARD 26 novembre 2013 à 4 h 08 min

    Je crois savoir que ce même 9 décembre paraitra un ensemble comprenant un CD « interview d’Allain L. par JL Foulquier » et un DVD du spectacle « Leprest chanté par R. Didier, Y. Jamait et J. Guidoni » que j’ai eu le bonheur de voir en mai dernier à Montauban (mise en scène de Gérard Morel).Si vous n’êtes pas allergiques à Amazon, voir sur leur site à la rubrique DVD ou Musique.
    Gérard DEBARD

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives