C’est de la chanson, c’est leur point de vue | NosEnchanteurs

C’est de la chanson, c’est leur point de vue

IMG_1433 copyQuestion de point de vue, dimanche 12 janvier, Théâtre de Ménilmontant Labo, Paris 20e,

Trois filles (Alexandra Bilisko, Claire Dubuisson et Julie Rousseau), deux gars (Brice Baillon, Gildas Thomas), tous a capella, débattent, déblatèrent, philosophent, entonnant une idée, chantant son opposé, son contraire. Ils observent, ils émettent des avis, les émiettent : des censés et des stupides, du bon sens et du moins bon, tout est question de point de vue.

Ce n’est pas là – comment ça le pourrait ? – récital aux chansons bien ordonnées, bien structurées. Tout fuse, d’ici de là, de devant de derrière. Tout bouge en un beau foisonnement. Cinq personnes se refont le monde, secouant et la croûte terrestre et nos boites crâneuses et crâniennes. Parfois ça fait doctes entretiens, souvent ça fait brèves de comptoir. Ça chante, ça enchante, ça déchante aussi, question, vous dis-je, de point de vue. Ça creuse les questions, ça, s’essouffle, c’est parfois au bout du rouleau, au bord du goulot. Nous sommes en une insolite polyphonie scandée, façon hip-hop parfois, parfois plus « académique » façon « chanson française ». A chacun des cinq de prendre de temps à autres l’ascendant, de faire le beau, la belle, d’imposer ses idées, le temps d’une pensée sentencieuse ou d’un pet de l’esprit, puis de rentrer dans le rang, chacun sa furtive gloire.

IMG_1537 copySi vous êtes venus pour un récital, c’est râpé. Un spectacle, oui. Gourmand, dru, droit, tordu, confus, ordonné. Des bouts de chansons, des bribes, des qui font comme si c’en était. Au cœur desquelles une seule prend le temps de bien se développer, point de vue d’amour fou, la seule aussi qui soit un import : le magnifique Que je t’aime d’Hallyday : je dis magnifique car l’interprétation de Gildas Thomas foudroie nos a priori et nous la restitue pour ce qu’elle est : magnifique ! Les autres chansons tiennent plus de la contribution au débat, à la tchatche, à l’épate, à la discute, à la dispute.

Savoureux spectacle que celui-ci, inventif, créatif, hors normes, pour cinq artistes accomplis. Si vous voulez un peu bousculer vos programmations chanson, optez pour celui-là : la parole est d’or, ce spectacle est une pépite.

Le site de Gildas Thomas, c’est ici. Image de prévisualisation YouTube

2 Réponses à C’est de la chanson, c’est leur point de vue

  1. Lucien Soyere 13 janvier 2014 à 19 h 13 min

    De bien belles photos Bravo

    Répondre
  2. Danièle Sala 13 janvier 2014 à 19 h 58 min

    Disons que la chanson, c’est aussi ça , une façon d’utiliser les voix pour un patchwork musical assez décousu , à chacun de trouver le fil qui convient , question de point de vue …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives