CMS

Hervé Cristiani, 1947-2014

Hervé Cristiani (photo DR)

Hervé Cristiani (photo DR)

Les médias sont tellement bêtes, bêtes à bouffer du foin, qu’ils ne se seront contentés que d’un titre, un seul, de lui. Pour toujours il sera donc Il est libre, Max, qu’on apprend même encore dans les collèges, qu’on passe à loisir sur Nostalgie. Cette chanson lui est tellement associée que le graveur peut sans risque finement en calligraphier le titre sur la dalle, en pleins et en déliés : Hervé Cristiani vient de mourir. C’est un ami qui s’en va.

Ses premières scènes furent, à quatorze ans, les fameux Hootenannies du Centre américain du boulevard Raspail, là où débutèrent ses confrères Stivell et Le Forestier, Higelin, Dès, Voulzy, Yacoub, Annegarn… Et se fait jeter. Il lui faudra cinq ans pour y remonter et être retenu, être reconnu, cette fois-ci avec ses premières chansons. Il est ensuite du fameux Conservatoire de la chanson de Mireille. Son premier disque, il le joue aux dés avec le patron de Polydor. Et gagne la partie. Il lui faudra attendre le quatrième album pour qu’un titre s’envole et fixe Cristiani pour toujours. La plupart s’en contenteront, lui continue, mais sans succès. Pour ses enfants, il fera un disque « jeune public » qui lui vaudra le prix de la Sacem, en 1989. Son dernier album, en 2008, dix-huit ans après le précédent, est un total chef d’oeuvre, comme on peut le dire d’un chef d’oeuvre de compagnon du devoir. Paix à nos os pourrait lui aussi inspirer le marbrier. Sur cet album d’humble artisanat, ses copains Jonasz, Souchon, Cabrel et Noah sont venus pousser la chansonnette avec lui : ça n’a pas pour autant dessoudé les oreilles des programmateurs. On a souvent vu Hervé Cristiani sur scène ces dernières années, avec parfois dans sa voix le reproche de n’avoir été connu que pour un titre, qu’il ne s’interdisait pas pour autant de chanter : on le sentait tout de même meurtri, blessé, de ne pas être reconnu pour ce qu’il était. Et c’était quelqu’un de bien. Très présent sur les réseaux sociaux, il était disert sur la maladie, le cancer des cordes vocales, qui vient de l’emporter. L’humour était pour lui tant une arme qu’un voile pudique. C’est, malgré l’ignorance du grand public, un sacré bonhomme qui vient de disparaître. De là où il est à présent, il est forcément libre. Nous, nous restent Max et des tas d’autres de ses superbes chansons que seuls nous savons.

On lira aussi ce billet de 2012 : « Convertis au Cristianisme ».

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

13 Réponses à Hervé Cristiani, 1947-2014

  1. Norbert Gabriel 16 juillet 2014 à 15 h 25 min

    Antinoüs est un des plus beaux albums de ces 50 dernières années… ici la chanson phare avec un entretien… On n’oublie pas… et on ne s’habitue pas non plus, mais l’oeuvre reste.
    https://www.youtube.com/watch?v=lpj8mDK3SBg

    Répondre
  2. Norbert Gabriel 16 juillet 2014 à 15 h 31 min

    et ajoutons quelques gouttes de « Champagne éternel » quelque part dans les étoiles … (noires?)

    https://www.youtube.com/watch?v=lpj8mDK3SBg

    Répondre
  3. Michel Edda 16 juillet 2014 à 17 h 28 min

    C’est avec beaucoup de tristesse que je « like » ton beau message, Michel. Son dernier disque était une perle, c’est vrai, tout comme son entière discographie est à (re)découvrir.

    Répondre
  4. Christian Camerlynck 16 juillet 2014 à 17 h 39 min

    Quel destin ! Un auteur, compositeur, si peu reconnu et mourir d’un cancer des cordes vocales. J’aimais cet artiste. Je me souviens d’un spectacle réalisée par des adolescents au Festival d’Aix en Othe , quand celui ci accueillait encore des camps de vacances créatifs: un chapiteau magnifique, un cheval qui tourne sur la piste, un adolescent faisant des voltiges, le tout sur « Iĺ est libre Max ». Et le public pleure au moment où l’ado s’envole dans les airs. Merci monsieur Cristiani rien que pour cette chanson, mais aussi bien sur pour toutes les autres… Le showbiz, les journalistes « découvrent » des artistes pour les recouvrir très très vite. Peut être que si on jetait les critiques, les directeurs artistiques, les programmateurs aussi vite que les artistes…

    Répondre
  5. Danièle Sala 16 juillet 2014 à 17 h 43 min

    Je venais sur NosEnchanteurs pour parler de ce bonheur partagé que sont les rencontres Marc-Robine, bonheur bien vite assombri par cette triste nouvelle. Max s’est envolé, mais il nous laisse de bien belles chansons comme toutes celles qui sont proposées ici.

    Répondre
  6. Poleen Molin 16 juillet 2014 à 19 h 53 min

    Nouvelle bien triste pour cet artiste sincère et talentueux

    Répondre
  7. Jean-Guy Barkan 16 juillet 2014 à 20 h 52 min

    On a fait ma dernière TV ensemble à FR3 et échangé nos derniers albums. On se côtoyait au Centre américain bd Raspail lors des hootenannies, super guitariste et arrangeur de ses propres chansons j’écoute encore volontiers son superbe album « Campanules » et « Attila le hun » me fait toujours hurler de rire – SALUT Hervé, va porter nos baisers à ceux qui comme toi nous ont quitté trop tôt les jacques-léo-georges-gilbert-jean et tous les troubadours qui je l’espère font ensemble un éternel et grandiose boeuf… en attendant les suivants que nous sommes tous.

    Répondre
  8. Marlène Ingrand 17 juillet 2014 à 8 h 24 min

    Je l’aimais bien sans l’avoir jamais vu sur scène… Un de plus qui s’en va et nous laisse tristes… Bon vent !

    Répondre
  9. Sylvie Lamy 18 juillet 2014 à 8 h 17 min

    Très bel article. Dans les maquettes de l’album en préparation, il y a l’île aux moines, une chanson souchonienne à souhait. Ce serait bien, monsieur Souchon, que vous la glissiez dans votre prochain album, actuellement en préparation, je sais qu’Hervé Cristiani était l’un de vos amis. Nous avons perdu un artiste précieux.

    Répondre
  10. Serge LAINÉ 22 juillet 2014 à 18 h 31 min

    R.I.P. mon ami Hervé…
    Je viendrais te rejoindre un jour « Au pays de mélodie »

    Répondre
    • Norbert Gabriel 23 juillet 2014 à 0 h 26 min

      Pour les parisiens, et assimilés, c’est jeudi 24 juillet à 17 h au Père Lachaise qu’on se retrouve pour un salut à Hervé. Et si vous pouvez avoir un haut de vêtement blanc, ce serait parfait …

      Répondre
  11. Diane de Pirey 31 juillet 2014 à 4 h 12 min

    Je vous remercie sur ma page face book….
    Herve m’ a sauvé la Vie en publiant sur son journal FB
    Un appel au secours pour moi….
    De là, des personnes malgré moi…
    Ont créé jn groupe de soutien pour moi
    401 personnes par Amour d’Hervé…
    J’étais totalement isolée en dehors de fb mourante et dans un lieu insalubre….
    Et la, il m’a offert ses amis en partage….
    Excusez moi j’ai un clavier de portable un peu fou…
    Amis FB…
    De l’Amour… De l’ Humour et de la Spiritualité
    Voila le  » public  » d’Herve…
    Et toujours un immense respect pour lui….
    Pudique et aimant….
    Hervé pour notre Bonheur était contagieux
    On était en Harmonie avec Lui…
    Et ça continue…
    Il est la…..
    Vivant
    Un Magicien….
    Un Ange
    Brillant en Nous et si proche…
    Il faut trouver le moyen de rééditer son livre et
    Produire son Album….
    Je pourrais peut-être vous être modestement utile….
    Herve mon Ami….. Compagnons et complices de nos batailles la souffrance… La maladie…. etc on en a bien rigolé….
    Oui, moins la 2 eme fois…
    Quelle cruauté parfois la Vie…
    Et on l’Aime cette chienne de Vie puisque nous sommes nombreux à être encore la….
    Herve mon Phoenix….
    Nous t’Aimons tant…. A nous Maintenant de continuer…
    Chaque jour j’ ai tes petits clins d’ oeil et de  » petits »miracles…
    Merci pour ton aide et ta présence encore…
    A Nous de t’Offrir ton petit miracle a toi…
    Tout ton travail Magnifique….
    Nous ferons en sorte de toutes les façons possibles….
    A vélo à la poste aussi….
    Mais il sortira…
    Et je préfère vraiment la version piano de « L’Ile aux Moines »…
    Je la trouve encore plus prenante….
    Surprise, laquelle aurais-tu choisie….
    A tout de suite belle Ame
    Etre de Lumière dans le cosmos et dans nos ♥
    Ps:le clavier incorrigible… Merci de m’avoir lue… Comment être en contact avec Vous… Cette page d’Amour si fraiche et Merveilleuse…
    Merci
    A bientôt j’espère de vos nouvelles…..

    Répondre
  12. Diane de Pirey 31 juillet 2014 à 4 h 30 min

    Re Ps: Herve était mon Parrain de soutien…
    Oui sur le groupe un grand Parrain pour nous… Avec sa grâce
    Dévoré par la maladie cette photo de son Anniversaire quelle classe et un vrai Parrain….
    C’etait que du rab à partir de là, me disait-il Hilare et souffrant…
    Merci…
    Mon Dieu quand même M……
    Ton insomniaque gourgandine continue à pouvoir t’écrire nuit et jour comme toi pendant 2 ans… puis différemment c’était a l’ heure du désert que nous nous retrouvions à nouveau…
    Survivants de la nuit et de la Vie….
    J’écris librement un peu plus confidentiel à Vous parce que ce ne sera pas publié n’importe comment ou pas du tout…Comme il vous semblera bon….
    La nuit et l’Amour partage..
    Courage a Vous ses merveilleux Amis…
    Encore merci…
    Merci Hervé qui vous a mis sur mon chemin….
    Beau matin….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives