CMS

Carla Bruni, dans la cour des grands, sans humilité, sans émotion

Carla Bruni (photo DR)

Carla Bruni (photo DR)

Quatre ans après Little French Songs qui, comme son titre ne l’indique pas, est en français, Carla Bruni en remet une touche : ça s’intitule French Touch et, comme son titre ne l’indique pas plus, est entièrement en anglais.

Allez, je vais tout de suite râler, ronchonner : même si elle nous a déjà fait un album english dans le passé (No Promises, en 2007, l’année où, justement, elle se con-promet avec qui vous savez), Carla Bruni-Sarkozy fut la première dame de France et se devrait, il me semble, par respect pour ce pays d’accueil qui la fit reine, de chanter en français. Dans une époque où la langue française est malmenée dans son propre pays, où les radios se gavent d’anglo-saxons jusqu’à la nausée, le patriotisme se devrait d’être, en ce domaine, sinon exemplaire au moins évident, pour une telle personne, fut-ce pour une naturalisée de fraîche date. On donne l’exemple ou on fait un doigt d’honneur. Carla ne donne pas l’exemple.

Et que nous chante-t-elle, ici, en anglais ? En fait une sélection de titres célèbres, tous de stars (Enjoy the silence, de Depeche mode ; Miss You, des Rolling Stones ; Jimmy Jazz, des Clash ; A Perfect Day, de Lou Reed ; The winner takes it all, d’Abba ; Highway to Hell, d’ACDC…), des titres qui l’ont éveillée à la musique, tous retravaillés (« J’ai tellement tordu, modifié ces chansons qu’à force j’avais faussement l’impression qu’elles étaient miennes » en dit-elle), aux arrangements épurés, « un peu folk, un peu jazz, un peu atemporel pour tout dire ». Et pourquoi donc French Touch ? Pour « être cette Française qui effectue un détour dans une autre langue, comme s’il s’agissait d’un voyage. » La distanciation permet aussi de se prémunir contre la critique…

51g+cmGzwZL._SR600,315_PIWhiteStrip,BottomLeft,0,35_PIAmznPrime,BottomLeft,0,-5_SCLZZZZZZZ_En fond sonore, ce disque fera son office. Pour peu qu’on discute dessus sans trop de soucier de bien l’écouter, il fera même merveille. Car la voix, on le sait, est belle et les arrangements plaisants. Mais, si ce disque est un bon album, très bon même (au niveau technique, mécanique), il y manque quelque chose : ce surnuméraire qui relève de la magie, du charisme. Bruni n’est ni Rita Hayworth (dans son Please don’t kiss me d’anthologie extrait de La dame de Shangaï) ni Audrey Hepburn (dans Moon River, du film Diamants sur canapé). A vouloir ne se frotter qu’aux grands, à presque vouloir les égaler, Carla Bruni mesure ce qu’il lui reste pour le devenir. Elle qui fut l’énorme (et méritée) révélation de Quelqu’un m’a dit voit sans doute trop grand : le fait d’avoir été dans la cour des grands n’y est pas pour rien et semble la condamner à cet exercice. La chanson n’est pas concours de beauté mais école d’humilité. La chanson est aussi émotion : à trop chercher la perfection, à trop travailler ces titres, Carla Bruni semble l’avoir oublié. Il suffisait pourtant de presque rien…

 

Carla Bruni, French touch, Verve/Universal/Barclay 2017. Le site de Carla Bruni, c’est ici ; ce que NosEnchanteurs a déjà dit d’elle, c’est làImage de prévisualisation YouTube

9 Réponses à Carla Bruni, dans la cour des grands, sans humilité, sans émotion

  1. Adriana Gonzalez 7 octobre 2017 à 17 h 10 min

    Je n’ai aimé que son premier album, « Quelqu’un m’a dit », qui a eu une promotion énorme en Argentine, même si j’ai toujours pensé qu elle imitait la grande Françoise Hardy. QU’un Français ou une Française chante en anglais me gêne un peu, et en plus les femmes qui susurrent, pas trop pour moi, l’émotion m arrive quand j’écoute une Barbara ou une Catherine Ringer par ex, c est ça une Artiste!!! Une personnalité qui chante et émeut ! Merci Michel !

    Répondre
    • Catherine RIBEIRO 25 octobre 2017 à 15 h 01 min

      Catherine RINGER s’est très largement « inspirée » de Catherine RIBEIRO…
      C’est tout…
      Catherine.

      Répondre
  2. Marek CoHanda 7 octobre 2017 à 17 h 12 min

    J’ai un a priori et pourtant sa version d’Enjoy the Silence est vraiment intéressante.

    Répondre
  3. Anne Léger-Lefebvre 7 octobre 2017 à 17 h 14 min

    Voilà un article bien envoyé et bien mérité

    Répondre
  4. Henri Schmitt 7 octobre 2017 à 17 h 19 min

    Deja pas tres motive par le travail de l’ex “Premiere Dame” auparavant, ce que je lis ici ne va pas contribuer beaucoup a me faire changer d’avis…Bon, il e faut pour tout le monde, hein?

    Répondre
  5. Elsa Danjean 7 octobre 2017 à 17 h 33 min

    J’avais écouté la reprise de Miss You à l’époque où elle l’a sortie… agréablement surprise, j’avais beaucoup aimé (et pourtant suis une fan des Stones faut faire gaffe !).
    Si l’album est en écoute sur deezer j’irai jeter une oreille… sinon vu l’état de ma bourse et les achats que j’ai en retard c’est pas pour moi…
    Et je ne crois pas qu’elle aurait été sur ma liste de toute façon

    Répondre
  6. Jean HUMENRY 9 octobre 2017 à 17 h 11 min

    C’est tellement plus « cool » de poser sa »french touch » en « live ».
    C’est tellement plus « in » comme dirait Naguy qui parle « very well » anglais.
    C’est quoi cette dérive qui oublie l’émotion d’une langue. Chacun espère se faire une stature mondiale. Est-ce cela la mondialisation.
    Non ! ce n’est plus cette mixité et ce mélange des cultures…cette reconnaissance de l’autre, mon frère humain, différent mais qui ressent les mêmes émotions universelles et qui les exprime avec son ciel, son océan, ses fleuves et ses vents, ses soleils et ses étoiles…c’est juste des coups de marketing qui me donnent le blues et qui doivent faire se retourner dans leurs tombes les Barbara, Felix Leclerc, Jacques Brel et les tontons Georges…
    Honte de notre culture : de Prévert et de Molière ?
    Allez, roulez petits bolides ! Y a rien à voir…juste une erreur.

    Répondre
  7. labeyrie babou 9 octobre 2017 à 17 h 57 min

    Carla hai dimenticato le canzone italiane ? Per favore « Italian touch » !

    Répondre
  8. Nath 25 octobre 2017 à 22 h 26 min

    J’aime beaucoup Carla Bruni. Elle est intelligente, cultivée et ça fait une moyenne à la maison.
    J’aime beaucoup Carla Bruni, elle est grande, élégante, belle. Elle a du charme.
    Elle chante ? Ah bon, il faudra que j’écoute, et ensuite que j’entende… Et en plus que je traduise ?
    C’est pas gagné !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives