CMS

Cyrille Gallais, son plus beau rendez-vous, c’est nous

Cyrille Gallais (photo Fatoumata Bah)

Cyrille Gallais (photo Fatoumata Bah)

Deux ans après ce Dessein, ce dessin à elle offert , par elle refusé ou incompris, à nous offert à nouveau, Cyrille Gallais réitère avec un triple album encartonné d’un nocturne violet, qu’un psy branché dessin aurait du plaisir à analyser. Une silhouette enfantine en équilibre instable sur son fil, fil de vie qui sinue, parcourt ces trois volets. Cyrille, de profil, cheveux longs et barbe bien taillée, le regard rêveur suspendu aux feuilles mortes qui s’envolent vers le ciel…avant de se ramasser à la pelle, les souvenirs et les regrets aussi ?

Gallais se revendique romantique, pas seulement par le costume, le nœud papillon, la chemise blanche qu’il quitte rarement, même en studio, et qui lui donne au piano l’élégance d’un Liszt. Mais surtout dans son sens littéraire, par son inspiration imaginative, rêveuse, mélancolique et nostalgique. La noirceur y côtoie le drolatique dans les pièces a priori plus légères (La petite voiture ronde, Lèche-vitrine). 

Ce coffret est état des lieux d’une carrière déjà bien remplie, de musique et d’écriture, de concerts sur de belles scènes, le Trianon, l’Essaïon, le Canotier, l’Olympia. De rencontres, les gens qu’il côtoyait enfant, dans les coulisses des théâtres où jouait sa mère comédienne, les chanteurs qu’il admirait de loin, Brel, Ferré, Bécaud, ceux avec qui il a lié des liens, comme Annie Cordy, ses musiciens, le pianiste Laurent Esteva  qui l’accompagne depuis les débuts et rythme ses textes de notes très jazz, puis l’accordéoniste Sébastien Farge, qui sertit ses chansons d’une ambiance douce ou chaleureuse, entre berceuse et accents argentins.

Un CD et un DVD live en trio, enregistré en 2017 au Petit Théâtre de Blanzac, qui  offre en bonus les clips de L’indifférence de Vidalin / Bécaud chanté en duo avec Annie Cordy ainsi que son making off au studio d’Antibes, et celui de La femme araignée avec le making off au studio Ouï Dire à Limoges.

Dans le CD Live on retrouve la Javanaise de Gainsboug. Dans les deux, Au suivant et  La chanson des Vieux amants de Brel, Avec le temps de Ferré ; les poèmes d’Emile Verhaeren, Les horloges, et Sensation de Rimbaud mis en musique et joués au piano par Gallais lui-même.

Enfin un CD studio 2004-2017 avec l’appui de basse et batterie. Du précédent album Gallais reprend  la totalité, à laquelle il rajoute Petite bête, ses rêves inachevés et ses désillusions, et Lèche-vitrine, satire très rythmée de l’amour qui s’achète au coin de la rue, de son premier album de jeunesse écrit en 2004. 

gallais-cyrille-live-studio-epm-2017Avec cette voix grave, vibrante, tellement pleine de larmes, il est sans doute encore  ce petit garçon sensible aux cauchemars indicibles. Ce fil qui lie sa proie  étroitement en couverture, c’est celui de La femme araignée qui hantait ses nuits d’enfant, qu’on imagine aussi fascinante que celle d’Odilon Redon, avec son sourire inquiétant. A noter le remix électro de Master Cheap en bonus qui recrée une atmosphère mystérieuse de clavier léger, percussions effleurées et cordes grinçantes remplaçant l’accordéon joué en douceur.

De l’enfance à l’adolescence puis à la jeunesse,  il nous conte ces  initiations qui laissent un goût amer : « marionnette comme un vieux jouet qu’on abandonne », ces amours défuntes au parfum de Chrysanthèmes.
Gallais est  fils de La pluie, écrite en 2004 et déjà reprise dans l’album le Dessein, ses gouttes sont morsures comme celles de l’araignée. La puissance évocatrice de ses mots, de ses musiques, de cette façon hors du temps de chanter, nous distille sa mélancolie vénéneuse et douce.

Ecoutez-le, Cyrille qui vous offre sa vie, ses peurs. C’est ce Rendez-vous qu’on peut prendre pour une histoire d’amour, celle, comme Ma plus belle histoire d’amour de Barbara, qu’il noue avec son public: « J’aime tant avoir rendez-vous avec vous / Le reste je m’en fous ». Merci à lui.

Cyrille Gallais Live et Studio, Coffret CD + DVD Live – CD Studio EPM, 2017. Le site de Cyrille Gallais, c’est ici. Ce que NosEnchanteurs en a déjà dit, c’est là. Cyrille repart avec de nouveaux projets de tournages de films documentaires pour 2018.

 Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives