CMS

Accueil » Articles avec mot clef » Georges Brassens

Bossa Flor « Chanson pour l’auvergnat »

Elle est à toi, cette chanson,  Toi, l’Auvergnat qui, sans façon,  M’as donné quatre bouts de bois  Quand, dans ma vie, il faisait froid,  Toi qui m’as donné du feu quand  Les croquantes et les croquants, Tous les gens bien intentionnés,  M’avaient fermé la porte au nez…  Ce n’était rien qu’un feu de bois,  Mais il m’avait chauffé le corps,  Et dans mon âme il brûle encor’  A la manièr’ d’un feu de joi’.  Bossa Flor Paroles et Musique Georges Brassens. À paraître dans le double album « Brassens dans tous ses états » 2021. Cette chanson figure dans le troisième album de Georges Brassens paru en 1954, où figure aussi Les sabots d’Hélène. Elle fait partie des 33 […]

HK, dense danse et transcendance

HK, dense danse et transcendance

Certes il n’y a que six titres, mais un nouvel HK est toujours bel événement. Peu ou prou celui-ci ne nous parle que de danse et s’y ouvre par sa chanson-titre, Danser encore ; il se referme toujours en danse, en transcendance, avec Toi et moi, ma liberté. La danse comme un acte politique, des retrouvailles […]

Barjac 2021. L’hymen de Brassens et de La Fontaine

Barjac 2021. L’hymen de Brassens et de La Fontaine

31 juillet 2021, Barjac m’en chante,   Au « conteur », l’un affiche ses quatre fois cent ans ; l’autre, le jeunot, n’en a que cent. Le premier est fabuliste, l’autre est fabuleux et, à sa manière, pas moins fabuliste aussi. Les faire se rencontrer est d’une rare évidence qui, grâce à l’inspiré Jean-Pierre Arbon, n’est pas restée […]

Erwens « Dans l’eau de la claire fontaine »

Dans l’eau de la claire fontaineElle se baignait toute nueUne saute de vent soudaineJeta ses habits dans les nuesEn détresse, elle me fit signePour la vêtir, d’aller chercherDes monceaux de feuilles de vigneFleurs de lis, ou fleurs d’orangerAvec des pétales de roseUn bout de corsage lui fisLa belle n’était pas bien grosseUne seule rose a […]

Maxime Le Forestier, le Glenn Gould du natif de Sète

Maxime Le Forestier, le Glenn Gould du natif de Sète

Un premier cahier de 84 chansons paru en 1998, composé surtout de standards du chanteur à la pipe ; un second de 87 autres (le solde) en 2005, fait de titres qui, pour la plupart, ne claironnent pas à la renommée : les deux additionnés, ça se voulait être l’intégrale de Brassens, par un Le Forestier qui […]

Brassens jeune par Uzureau, une jolie fleur dans une peau douce

Brassens jeune par Uzureau, une jolie fleur dans une peau douce

Par Catherine Laugier,Encore aujourd’hui, certains posent l’éternelle question : doit-on éditer et enregistrer a posteriori des chansons anciennes que Brassens n’a pas enregistrées de son vivant ? Des chansons écrites de 1942 à 1949, avant ses trente ans, qu’il estimait pas assez abouties et trop « sous Trenet ». L’ayant-droit de Georges Brassens, son petit neveu Serge Cazzani, a autorisé […]

Renée Garlène « Rue Van Loo »

Dans cet endroit singulier Vous vous êtes connues Vous avez scellé vos vies et vos cœurs, mis à nu. Pas loin des Thermes Coulait la rue Van Loo. Au 14, derrière la buée Vous aviez rendez-vous. Poussez la porte La cloche cristalline ambiance feutrée langueur messaline Parfums épicés Dans la moiteur égale Vous cherchiez du […]

Charles Trenet « Fleur bleue »

(…) On envoie des pneumatiques à fleur bleueLes dimanches sont poétiques, tous fleur bleueOn se met du cosmétique dans les cheveuxOui parbleu, pour fleur bleueOn jure que l’on s’adore tous les deuxEt l’on jurerait encore si fleur bleueNe vous plaquait, ça c’est vache pour un dragon à moustacheAh morbleuElle n’est pas revenue, mystérieux Charles Trenet (18 […]

Anne Sylvestre « Le père Noël et la petite fille »

Avec sa hotte sur le dosAvec sa hotte sur le dosIl s’en venait d’EldoradoIl s’en venait d’EldoradoIl avait une barbe blancheIl avait nom « Papa Gâteau » Il a mis du pain sur ta plancheIl a mis les mains sur tes hanches   Anne Sylvestre   Paroles et Musique Georges Brassens. Chanson originale extraite de l’album « Brassens […]

Georges Brassens « Pensées des morts »

Voilà les feuilles sans sèveQui tombent sur le gazonVoilà le vent qui s’élèveEt gémit dans le vallonVoilà l’errante hirondelleQui rase du bout de l’aileL’eau dormante des marais Georges Brassens (24 avril 1921 – 29 octobre 1981)Paroles Alphonse de Lamartine, Musique Georges Brassens. Extrait de l’album « Georges Brassens X » (1969) Outre Mysogynie à part sous lequel […]

Archives