CMS

Tout est bon dans le Pierron

Gérard Pierron (photo Anne-Marie Panigada)

Gérard Pierron (photo Anne-Marie Panigada)

On pouvait se languir de Pierron : son précédent album, Chansons en charentaises (tout entier consacré à la boule de fort), remonte à il y a sept ans. C’est long un septennat sans la voix, la musicalité et l’humilité de l’ami Gérard. Même si le label Frémeaux & associés a entre-temps accompli l’utile travail de sauvegarde de son répertoire, principalement par deux coffrets (Gérard Pierron chante Gaston Couté, en 3 CD ; Gérard Pierron, trésors perdus, en 4 CD).

Revoici donc Pierron, le fort en gamme, le do pas même endolori, à toujours fredonner les mélodies que lui inspirent les poèmes qu’il aime par dessus tout. Mélodiste et porteur de texte, c’est ce qu’il est, humblement.

Et d’abord, sur cet album, par ordre d’entrée en scène comme par le nombre de chansons, son pote Allain Leprest. Et cette chanson-titre, Good-Bye Gagarine, qu’il avait déjà gravée pour le volume II du Chez Leprest, paru en 2009. En fait la première chanson concoctée entre ces complices, à l’été 83 : Gérard venait de découvrir l’Allain dans un cabaret parisien : « j’avais pleuré tellement c’était beau ». La pensée du cosmonaute, Leprest l’avait trouvée dans la gazette du coin, entre l’horoscope et les résultats du PMU… Gagarine, donc, et deux autres textes aussi : Le sabotier et Le doute : « Tu doutes trop / Tu doutes à gouttes / Une journée ou des centaines / Tant de fois je t’ai dit je t’aime / Le nombre d’émoi d’un mois d’août ». On ne se lassera jamais de Leprest, à plus forte raison quand de nouvelles riment à nos oreilles… Raymond Queneau, Pierre Moussarie, Nâzim Hikmet, André Salmon, Melaine Favennec, Olivier Gosse, Patrick Piquet, Céline Caussimon, Victor Hugo, Louis Brauquier, Georges Fourest, Valery Larbaud, Claude Astier et lui-même forment le prestigieux sommaire de ce disque longtemps attendu.

(pour commander ce CD, cliquez sur le visuel)

(pour commander ce CD, cliquez sur le visuel)

Il y a Youri Gagarine dont on ne sait s’il a rencontré Saint-Ex réparant son solex, un traîne-misère sans le sou, deux ou trois cents du parti des « sans » à attendre la soupe populaire, celle qui fait que Paris est vide sans elle, ceux qui se caressent « tant qu’on s’inquiète encore du cœur et qu’on en a le goût »… Des bouts de vies, d’éternité, des gouttes de pluie, des berceuses d’Hikmet, des doutes, de l’amour… Et le fleuve Loire qui chaque fois baigne les rives de l’artiste, les plages de ses disques. Comme ici par Regardez la Loire (paroles et musique de Pierron) dont les instruments font comme complainte moyenâgeuse.

Gérard Pierron dit de cet album qu’il est exactement celui qu’il a voulu. Avec belle assemblée musicale faite de Nathalie Fortin, Patrick Fournier, Jean-Baptiste Lays, Patrick Reboud, Christophe Sacchettini et Marie Mazille ; Superbe pochette peinte par le fidèle René Claude Girault. Tout, tout est bon dans le Pierron.

 

Gérard Pierron, Good-bye Gagarine, Frémeaux & associés 2020. Le facebook de Gérard Pierron, c’est ici ; ce que NosEnchanteurs a déjà dit de lui, c’est là.

Pas encore de vidéo en relation avec cet album. Par défaut, une chanson de Leprest et de Pierron, « Le sculpteur et le cerisier » : Image de prévisualisation YouTube

2 Réponses à Tout est bon dans le Pierron

  1. Tocade 10 décembre 2020 à 20 h 29 min

    Un univers tellement personnel…avec les mots des autres! Tout son parcours est admirable et ce CD est une pierre de plus à l’édifice

    Répondre
  2. Gallet 11 décembre 2020 à 9 h 10 min

    Gérard Pierron: le plus grand chineur de poésie. Dans ce disque la lune est bien présente, aussi sur la pochette .Son visage est moins lunaire, et la dure réalité de l’actualité cogne dur au passage de l’amer rouge Patrick Piquet. Que c’est beau !

    Répondre

Répondre à Tocade Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives