CMS

Accueil » Articles avec mot clef » Jacques Debronckart

Jacques Grillot, 1947-2022

Jacques Grillot, 1947-2022

par Christian Camerlynck,   « Y’a des jours j’me dis /  Y’a un climat quelle drôle de vie ! » cette phrase d’une chanson de l’ami Jean Guidoni a immédiatement surgi quand la femme de Jacques Grillot m’a appelé pour m’annoncer le grand départ de l’ami Jacques. Jacques je l’ai rencontré dans un village de […]

Camerlynck et Debronckart, chemins faisant…

Camerlynck et Debronckart, chemins faisant…

C’est la presque réédition d’un album paru il y a vingt-et-un ans, à l’époque au Loup du Faubourg. Presque, car le digipack est graphiquement et joliment fort différent. Que deux titres y ont été retirés, et cinq autres ajoutés. On ne chantera jamais trop Debronckart, on le chante même trop peu, c’est bête, car le […]

Jacques Debronckart, dans tous ses éclats

Jacques Debronckart, dans tous ses éclats

27 et 28 octobre 2018,Forum Léo-Ferré à Ivry-sur-Seine,   Ils nous ont quittés à l’âge de 49 ans et ils nous laissent des chansons ; vous les connaissez : Bernard Dimey, Jacques Brel et Jacques Debronckart… Ce dernier ne jouit hélas pas de la notoriété des deux autres. Ses enregistrements sur vinyles restent difficilement accessibles […]

Rémo Gary chante des inédits de Jacques Debronckart

Rémo Gary chante des inédits de Jacques Debronckart

« Ecoutez… vous n’m’écoutez pas / Alors, ce n’est que ça la vie ? / Ce fatras ?… ce brouillamini ? / Je croyais qu’on répét’rait moi / Mais non, on joue directement / Personne ne connaît la pièce / On improvise les mots, les gestes / Alors c’est mauvais, forcément ». En ce disque, le plaisir est complexe, imbriqué, […]

Jacques Debronckart « Pitié pour le chanteur »

Pitié pour le chanteur qui vous livre sa vie Il est dans votre main ne serrez pas trop fort D’avance pardonnez ses folies, ses furies Pour lui, le grand problème est d’habiter son corps Pitié pour le chanteur qui murmure « Je t’aime » Et qui voudrait vous dire « Inconnus, aimez-moi » Il a trahi, vendu tout le […]

Jacques Debronckart « Écoutez, vous ne m’écoutez pas »

Écoutez,  Vous ne m’écoutez pas  Alors ce n’est que ça la vie, ce fatras, ce brouillamini ?  J’croyais qu’on répèterait moi  Mais non, on joue directement  Personne ne connaît la pièce on improvise les mots, les gestes  Alors c’est mauvais forcément  Faudrait pouvoir apprendre non ?  Faire 40 ans d’apprentissage Tout ressentir, devenir sage  Et […]

Archives