CMS

Le monde est fou !

 

(photo DR)

 

Ainsi donc le fameux trader Jérôme Kerviel vient d’être condamné. Cinq ans de prison dont trois fermes. Je ne plaindrai jamais un trader déchu, fut-il bouc émissaire d’un système vérolé. Lui reste aussi à payer une somme que je n’arrive même pas à calculer : près de cinq milliards d’euros. Il lui faudra verser son salaire actuel de 2300 euros, en intégralité, durant 177 536 années, une paille, pour s’en acquitter. Juste deux questions de l’éternel étonné, du candide que je suis : d’abord comment fera-t-il pour bouffer durant tout ce temps d’éternité s’il ne lui reste rien ? Et pis, retournera-t-il en prison s’il n’arrive pas à honorer ses dernières mensualités ? Le monde est fou qui ne peut nous rassurer. Pas de pitié certes pour ce prédateur qui, en ce monde de pourtant total libéralisme, a commis l’imprudence de se faire chopper. Mais l’absurdité d’un tel jugement et le total blanchiment du Lyonnais n’augurent rien de bon dans ce monde fou, fou.

Connaissez-vous Christian Paccoud ? Les habitués de ce blog, oui. Paccoud nous chante ce monde-là, pas celui bordé de fric, non, mais de ses dommages collatéraux : de l’humain qui fouille les poubelles du capitalisme pour simplement pouvoir bouffer. Paccoud chante un monde grouillant d’humanité, de sincérité, à l’extrême opposé de cette société que les trader symbolisent, eux et les présidents bling-bling, les tueurs de France-Télécom, les liquidateurs d’entreprises et tous ces vampires, de pire en pire… Ça vaut le coup de poser sur sa platine un disque de Paccoud pour se prendre un bol d’air, de bon sens. Pour simplement respirer.

« Moi c’est Franck, viré de la Lyonnaise
J’alignais des zéros sur des comptes truqués
Mais j’ai jamais su monter les mayonnaises
Et depuis je vais pointe dans la cage d’escalier
Crache le feu, l’amour et dis ton nom
Qu’on l’entende Avenue du Dragon »
Avenue du Dragon, Christian Paccoud

« L’argent c’est comme les prix, ça monte
Mais l’or c’est pire et les convives
S’installent à la table des comptes
Est-ce ainsi qu’il nous fallait vivre ? »
On avait de l’or, Christian Paccoud

« Et l’on s’entretue à coups
De poignards dans le cou
Ou même en se jetant tout
En haut d’une falaise
Où tu t’écrases au fond d’un trou
Le monde est fou
Poil au cou
Le monde est fou
Dans ce monde fou pousse des clous »
Le Monde est fou, Karen Taé-Christian Paccoud

Le site de Christian Paccoud, c’est là. On lira aussi les articles sur Paccoud de NosEnchanteurs : c’est ici.

Une réponse à Le monde est fou !

  1. davister 6 octobre 2010 à 8 h 55 min

    Christian Paccoud sera à Parassy, près de Bourges, ce week-end avec Bernard Joyet, Allain Leprest, Juliette, Michèle Bernard, Louis Arti et Sarcloret. Pour en savoir plus : Festival de Parassy sur Google.

    Répondre

Répondre à davister Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives