CMS

Only french, comme son nom l’indique

« La chanson francophone est une minorité. Une minorité qui doit se battre pour survivre. Une minorité qui doit se resserrer pour exister. La masse musique anglophone est un trou noir qui engloutit nos singularités et brûle nos totems… Allons-nous, comme 60% des espèces animales, disparaître en ce siècle des ténèbres ? Non ! Notre musique est faite de lumière étincelante et ses longueurs d’ondes font courir et vibrer des millions de personnes dans le monde. Alors résistons, serrons-nous les mains, les coudes, embrassons-nous même et faisons face ensemble. Partageons nos joies et nos peines dans des chants de feu. La musique est notre âme, le texte sera notre flamme. »

Ça, c’est la profession de foi d’Only french, ce festival de chanson-que-francophone, dont rien que l’intitulé nous amuse, nous fait plaisir. Chez NosEnchanteurs, nous menons plusieurs combats à la fois. Sortir du silence nombre d’artistes il va de soi, en fait l’essentiel de la production chantée tant il est vrai que nos médias incultes font délibérément obstacle à cette chanson-là. Et lutter contre l’anglo-saxonnisation de la chanson marchande ou qui a la prétention de le devenir. On a beau se dire que chanter en anglais est une des étapes de l’adolescence, comme l’acné ou les pollutions nocturnes, que les p’tits jeunes francophones qui bredouillent en english reviendront un beau jour à leur langue maternelle, à la maison-mère, reste qu’au quotidien c’est l’anglais qui prédomine et nous emmerde, qui chaque jour plus encore minore notre langue, notre culture. Nous sommes résolument engagés dans ce combat-là. Marre de voir ces festivals qui s’anglosaxonnisent petit à petit, marre d’écouter la radio et d’entendre tous ces groupes français s’exprimer en yaourt d’outre-Manche, marre de constater que de l’argent public est donné pour torpiller notre langue. Marre ! C’est dire si ceux qui mènent ce même combat sont nos amis. Dont Only french.

Du 29 novembre au 2 décembre 2012 à Paris. Au programme :

Alif Naaba (Burkina-Faso), jeudi 29 novembre au Café La Cigale

Zedrus (Suisse), Mell (France), Éric Toulis (France) et Scotch & Sofa (France), vendredi 30 novembre à la Boule noire ;

Benoît Paradis trio (Canada), Orlando (France), Marc Aymon (Suisse) et Cédric Gervy (Belgique), samedi 1er décembre à la Boule noire ;

Jerem (France), dimanche 2 décembre à la Scène du Canal.

Pour plus de renseignements, c’est ici. On lira aussi, sur le même sujet, « Je chante faux en français », un des articles les plus lus à ce jour sur NosEnchanteurs. En vidéo, ci-dessous, Marc Aymon et Zedrus : Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

3 Réponses à Only french, comme son nom l’indique

  1. André Gruffaz 12 novembre 2012 à 8 h 59 min

    Bravo ! Continuez, il y a eu récemment le Festival des Anglofolies à Lausanne, dans le même esprit .
    On continuera à se faire entendre…
    André

    Répondre
  2. Raphaël MONROSE 12 novembre 2012 à 20 h 33 min

    Bravo pour cet article et longue vie à « Only French ».

    Ici aussi, à Angers, la bataille est rude pour que vive notre manifestation biennale : « Tremplin de la Chanson Francophone d’Angers ». Elle existera encore l’an prochain, en mars… et le combat continu pour 2015.

    Merci d’avance pour votre soutien et vos encouragements !

    Amicalement,
    Raphaël MONROSE, Pascal LABORIE
    Amja Productions

    Répondre
  3. Danièle 13 novembre 2012 à 11 h 00 min

    Lu, écouté et approuvé… Et deux illustrations bien choisies de jeunes talents de la chanson française qui mériteraient d’être plus connus.

    Réponse : De la chanson d’expression française, ces deux exemples étant suisses… MK

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives