CMS

Connaît-on encore Leprest ? (le beau cadeau que voilà)

Ils ont choisi pour titre « Connaît-on encore Leprest ? ». On aurait pu mettre aussi « Connaît-on déjà Leprest ? » Quoi qu’il en soit, ce coffret-là est un cadeau du ciel, qui plus est juste avant cette fin du monde promise pour décembre et dont on reparlera le lendemain. Un coffret comme un coffre, avec dedans des trésors. Une compile d’abord mais… Car il y a un mais : Gérard Meys, éditeur entre autres de Jean Ferrat et d’Isabelle Aubret, détenteur des droits des deux premiers albums de Leprest (« Mec » en 1986 et « 2 » en 1988) ayant refusé de participer à cet hommage, ce florilège ne comprend au final que « les plus belles chansons de la période Tacet » à savoir les huit dernières années.

Une compile donc, et deux dévédés. L’un étant le concert enregistré de sa dernière tournée, en l’occurrence au Scarabée, à la Verrière, avec quelques chansons de ses débuts que Leprest avait voulu intégrer à son tour de chant. L’autre est cet hommage que la Sacem a rendu à l’Allain en mai dernier : des amis chanteurs était venus lui témoigner leur estime, leur affection. On y retrouve Jean-Louis Foulquier, Claude Lemesle, Romain Didier, Agnès Bihl, Alexis HK, JeHan, Anne Sylvestre, Pierre Lebelage, Sylvain Lebel, Loïc Lantoine, Nathalie Miravette, Jean uidoni, Kent et Sanseverino.

Nathalie Miravette et Allain Leprest (photo DR)

Une compile, deux dévédés et, cerise sur le gâteau, un livre de 96 pages qui se veut être un « Voyage dans l’intimité de l’artiste ». Et là, c’est la partie cachée d’Allain Leprest qui nous est offerte : des notes et des manuscrits, des textes inédits, des croquis et des dessins certes, mais aussi et surtout cinquante de ses tableaux ! Nous découvrons ainsi que l’ami Leprest était peintre, que sa créativité était telle qu’elle ne pouvait se satisfaire que de la chanson, que de ses dessins griffonnés un peu de partout, au gré des nappes de restos ou de dédicaces. C’est la partie surnuméraire du talent de Leprest qui nous est ainsi offerte. C’est un cadeau et c’est pas peu dire, un voyage dans l’intimité de ce grand bonhomme, de cet ami.

Sortie nationale de ce coffret le 3 décembre. On murmure que lors du spectacle de Nathalie Miravette à L’Européen en cette fin de semaine, on pourrait se le procurer…

 

10 Réponses à Connaît-on encore Leprest ? (le beau cadeau que voilà)

  1. Danièle 22 novembre 2012 à 9 h 45 min

    Je sais que je recevrai mon coffret Leprest vers le 6 décembre, et je brûle d’impatience en voyant ci dessus toutes ces merveilles à découvrir …Et dommage pour les deux premiers albums .

    Répondre
  2. Francis Hébert 22 novembre 2012 à 12 h 08 min

    C’est marrant parce que c’est justement ses 8 dernières années qui m’intéressent le moins et on compile ça!

    J’ai lu la liste des chansons du cd et il me semble que la période Saravah (ma préférée) n’est pas représentée non plus… Sait-on si Saravah a aussi refusé?

    J’ai hâte de voir et lire ça. Il paraît qu’il y a des lettres aussi, ce qui m’attire encore plus. J’aurais voulu y retrouver les articles de Leprest sur le Tour de France dont parlait Je chante dans un dossier spécial. Pourra-t-on un jour lire ses chroniques parues dans les années 80?

    Ce serait un beau cadeau et, d’après les extraits lus, très intéressant.

    Salut, Leprest.

    J’ai une autre question pour les spécialistes: je réécoutais hier l’album Les amis d’Allain Leprest, et je me demandais si les artistes présents (sauf Pierron) viennent de la musique classique? Ils ont une manière de chanter que je n’aime pas du tout, un peu distante, haut perchée, bref on dirait parfois du soprano qui se retient… Non? Vous n’avez vu ça comme ça? Je n’en connais aucun, alors je me questionnne…

    Répondre
    • Norbert Gabriel 22 novembre 2012 à 14 h 09 min

      Pour Saravah, je ne sais pas mais en faisant un bref inventaire dans les bacs des derniers disquaires parisiens, le Voce a mano Leprest Galliano (un sommet, peut-être le meilleur Leprest) est presque toujours présent depuis un an.

      Répondre
  3. Norbert Gabriel 22 novembre 2012 à 16 h 13 min

    ça se confirme : pour les spectateurs présents, le coffret « Connait-on encore LEPREST » sera en vente en avant -première à l’Européen.

    Répondre
  4. Odile 22 novembre 2012 à 17 h 17 min

    « Hommage » Homme mage….
    Quoi de plus normale, mais de plus agaçant!

    Je pense que tous ses interprètes ont beaucoup de plaisir à chanter Leprest , et sont heureux de le faire, mais je rejoins Francis, je n’apprécie pas toujours…
    J’ai la chance d’avoir tous ses albums, je peux donc lui rendre tous les hommages en le réécoutant sans me lasser…

    Répondre
    • Norbert Gabriel 22 novembre 2012 à 23 h 23 min

      moi aussi j’ai tous les albums, en revanche le DVD de ses derniers concerts, et le livre avec ses dessins, des manuscrits, des reproductions de ses tableaux, ça vaut bien le coffret.
      Comme il s’avère qu’il sera disponible en avant première au concert de Nathalie Miravette, je vous dirai tout la semaine prochaine…

      Répondre
  5. Francis Hébert 22 novembre 2012 à 22 h 26 min

    En fait, moi, pour être honnête, je dois dire que je n’apprécie pas tellement sa dernière période, je trouve qu’il n’a plus la voix, la puissance d’interprétation, donc je suis content quand certaines chansons (les bonnes, elles ne le sont pas toutes) sont bien reprises: par exemple Clarika ou Michel Fugain.

    Par contre, reprendre ses plus vieilles chansons est pour moi
    à peu près inutile. Sur disque du moins.

    À mon goût les trois disques majeurs pour Leprest sont Voce a mano et le public Il pleut sur la mer. Là, La retraite prend une autre allure que par Romain Didier, assez mou sur ce coup. Mais le troisième Leprest qui me tient le plus à coeur est celui du spectacle Al dente par Francesca Solleville.

    J’ai hâte d’avoir le nouveau coffret, mais je suis pour le dubitatif quant au choix des chansons compilées. Finalement, si j’ai bien suivi, ce ne sont que celles qui appartiennent déjà à l’éditeur Tacet…

    Personne peut me dire si les interprètes de Les amis d’Allain Leprest viennent du chant classique? À part Pierron, que j’adore, je n’en connaissais aucun… et j’ai quand même un peu la prétention de croire que je m’y connais plutôt bien en chanson française… Où ont-ils dégoté ceux-là?

    Répondre
  6. Odile 23 novembre 2012 à 8 h 43 min

    Tout est bon chez lui y a rien à jeter…
    Je ne comprend pas qu’on puisse dire que telle ou telle période était meilleure qu’une autre.
    « Je trouve qu’il na plus la voix et la puissance d’interprétation »
    Bien évidement puisqu’il était malade….
    En ce qui me concerne , j’ai quand même aimé sa voix , son interprétation et il m’a ému, c’est le moins qu’on puisse dire, jusqu’au bout.
    Même si parfois sur scène, c’était dur, pour lui et pour nous.

    Répondre
  7. Dblocnote 28 novembre 2012 à 15 h 52 min

    Il faudra continuer à se contenter de nos 33 tours pour les débuts, dans ce coffret, je serai surtout preneur du DVD du concert de la Verrière, je me demande si ce n’est pas mon dernier concert avec lui ce 25 mars 2010.

    Assez triste de voir que les maisons de disques ne font pas grand chose pour la postérité des artistes.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives