Les Jetés de l’encre « Bologne » | NosEnchanteurs

Les Jetés de l’encre « Bologne »

T’es belle comme une toile de Crémonini
Belle Émilie Romagne qui croise mes nuits
Au Lambrusco Sorbara ce bar de Lombardie
Entre un parfum de Parme et un air de Verdi

Réno, le grand Réno revenant de Toscane
T’enlace dans son bras ma belle Romagne
Bologne se balance sur les bords de son lit
Quand Garisenda lorgne sur Asinelli

T’es belle comme un air de Sergio Reggiani
L’enfant de ton pays Reggio d’Émilie
La voix d’un vieux gamin, charmante jusqu’aux larmes
Un parfum de Paris pour un chanteur de Parme

Les Jetés de l’encre

Paroles et Musique de Gilles Maire. Extrait de « Bologne » (2011)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives