CMS

Sarah Mikovski, pop poptimiste

Sarah Mikovski (photo DR)

Sarah Mikovski (photo DR)

A voir le visuel de la pochette on se dit que ça nous vient d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Une réédition d’un vinyl pré-cédé d’avant la dernière glaciation ? Un truc psychédélique post soixante-huitard ? A l’étal de votre disquaire préféré (si c’est la fnac, c’est pas loin de l’électro-ménager…), ça devrait faire son effet et, si ça sort en 33 tours, ce sera d’emblée collector.

C’est qui ? C’est Mikovski. Sarah Mikovski, la nouvelle protégée de Néômme, le producteur d’Amélie les crayons. Et récente lauréate du prix Vive la reprise ! du Centre de la Chanson. Pochette flower-power et typographie bien hallucinée qui se gonfle d’importance, tout est fait (et bien fait) pour flasher.

a1191899775_16Après l’emballage, voyons le contenu, le dedans de ce disque sérigraphié rose pimpant, bleu ciel et jaune tournesol. Le dedans vaut le dehors : frais, joyeux, optimiste, pétillant comme des bulles de limonade ou de champagne selon qui conduit au retour. Son slogan, c’est « la cure de vitamine C » dans une posture résolument vintage (la tenue, la déco, les claviers…). Ça fait songer, au moins dans la forme, peu dans l’esprit, à ce que peut faire Luce (à noter que les visuels de Luce sont tout aussi colorés) : plein de mots gourmands et joyeux qui se pressent au portillon pour nous narrer du pas grand’chose qui nous extirpe – merci – un temps de l’instant présent. Avec ce qu’il faut de sentiments, de soif d’amour, de stratégie de séduction, sans quoi un disque n’aurait pas de raison d’être. Sans faux-semblants (elle n’en a ni la nature ni le courage, dit-elle), nature, innocent, naïf. « Elle chante, crie, vibre, se désespère puis finalement jubile en racontant d’adorables mensonges. » nous dit sa maigre bio dupliquée à l’envi sur la toile. Les mots sont autant de notes, même valeur, les arguments font leur gamme. Ça sautille, ça danse, tout semble facile. Vitamine C, oui, si vous voulez ; c’est surtout un antidote puissant. En ces temps décomposés où on aimerait sans trop y croire s’imaginer un futur commun, la Mikovski peut être un des ingrédients de la potion magique du vivre ensemble. Vite, sous le sapin !

 

Sarah Mikovski, Ressuscitée, Néômme 2015. Le site de Sarah Mikovski, c’est ici ; ce que NosEnchanteurs en a déjà dit, c’est làImage de prévisualisation YouTube

Une réponse à Sarah Mikovski, pop poptimiste

  1. Bruno 15 décembre 2015 à 12 h 26 min

    ET PAF ! Pour les lecteurs de NOS ENCHANTEURS : les frais de port offerts sur tout le site du label (Sarah Mikovski, Amélie-les-crayons, Morikan, Maloh, Olivier Longre) avec le code « ENCHANTEURS » sur http://shop.neomme.com/ !!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives