CMS

Lilithierry et Chazellecros : leur monde change de peau

Lili Cros et Thierry Chazelle (photo DR)

Lili Cros et Thierry Chazelle (photo DR)

Il est des duos de la Chanson, bien plus connus que franchement fameux, qui mirent moins de temps qu’eux à se former. Stone et Charden, Sheila et Ringo, Peter et Sloane…

Eux ont pris le temps. D’abord se marier : c’était il y a pas mal de temps. Chanteurs tous les deux, ils s’entraidaient en un deal convenu : j’suis directrice artistique de ton album, t’es réalisateur du mien. Mais chacun son répertoire, chacun ses concerts aussi même si, souvent, l’une chantait en première partie de l’autre et le lendemain ils alternaient. Reste qu’un jour pas fait comme un autre, pour des questions pratiques, ils partagèrent la scène, maillant mêlant leurs chansons. C’était bien, c’était drôle, agréable pour le public comme pour eux : ils continuèrent. Et plus tard firent de même avec leurs disques : des disques en commun, parfois des trucs ensemble mais chacun ses chansons, chacun son compte et ses dividendes à la Sacem. Des disques comme ça, il y en eut deux. Inexorablement, ça leur pendait au nez et le troisième disque nous amène (enfin) le nouveau duo que nos chaudes bises attendaient : Lili Cros et Thierry Chazelle. C’est ça qu’ils appellent faire « peau neuve » : leur mue c’est chanter ensemble les mêmes chansons, conçues à cet effet. Même cuir, même épiderme, même peau, même répertoire. En fait, rien ne change mais ce n’est quand même plus tout à fait pareil même si, sur certaines chansons, le mutation est tout juste perceptible.

Lili Cros Thierry Chazelle Peau neuveRassurez-vous, ils ont gardé le cap sur l’optimisme. Les ciels d’orages, les spasmes de la société, le troisième tiers provisionnel, le prochain président, la planète qui fond et les icebergs qui se réchauffent, c’est pas leurs trucs, pas pour eux. Eux c’est l’humour, la fantaisie, la tendresse, parfois l’euphorie, l’extase, presque l’extasy. C’est « il y a du soleil sur la France » mais en nettement mieux écrit quand même. Eux, dans un festival pluvieux, c’est ce qu’il reste de beau temps. C’est comme ça qu’on les aime, c’est pour ça qu’on les aime. Ils sont le quota de bonheur obligé de tout programmateur soucieux d’équilibre et de service public. Et, j’insiste, en ces temps inquiets, on peut les prescrire même sans ordonnance.

L’évènement est d’importance et les tabloïds, bien sûr, en ont fait leurs choux gras : pas un magazine people ne les oublie à sa « une » où depuis longtemps ils ont succédé aux amours enroués et mortifères de Bruel et Barbara. Lili et Thierry irradient dans les gazettes et chacun de nous, englué dans le smog ou serré dans son métro-boulo-télé-dodo, murmure en permanence Mon hit mon hat ou Les petits attributs, des succès que renferme le disque Peau neuve, tant qu’on en dirait un best-of du vivre mieux, du vivre heureux. Ça débute par Le rythme est amour par lequel on  conclut vite que chez eux le rythme est comme seconde peau : l’album le prouve en son entier. Parfois c’est plus doux, plus mélancolique, comme ce très beau Toutes les réponses qu’on imaginerait bien dans la bouche d’Amélie les crayons. Ou plus accusateur comme Le petit soldat, où la voix et la résolution de Lili font songer à Clarika. Bon, la joyeuseté vacille un peu à la mort du Vieux chien. Mais, même en se faisant passer pour narcos, Thierry et Lili retrouvent vite l’humour et le second degré qui leur va si bien, qu’ils ont érigé en art de la chanson. C’est ce qu’il reste de leur précédente peau.

 

Lili Cros & Thierry Chazelle, Peau neuve, Sofia label/L’autre distribution 2015. Le site de Lili Cros et Thierry Chazelle, c’est ici ; ce que NosEnchanteurs en a déjà dit, c’est là. Nos amis triomphent actuellement au Zèbre de Belleville, à Paris : c’est encore du 20 au 23 janvier et du 27 au 30 janvier 2016.

Une réponse à Lilithierry et Chazellecros : leur monde change de peau

  1. Sylvain Abel 19 janvier 2016 à 10 h 34 min

    J’avais découvert Thierry Chazelle il y a un peu moins de 10 ans avec le disque « Un monde meilleur » : déjà des paroles optimistes. Plus les années passent, plus on a besoin de ces mots de bon sens qui nous protègent et nous renforcent. Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives