Namur 2017. The Joe’s, les spadassins de Joe Dassin | NosEnchanteurs

Namur 2017. The Joe’s, les spadassins de Joe Dassin

The Joe's (photo Festival des Solidarités)

The Joe’s (photo Festival des Solidarités)

Festival des Solidarités, Namur, 27 août 2017,

 

A partir de quel âge doit-on emmener un enfant assister à un concert estampillé jeune public ? 5 ans ? 6 ans ? Pas trop tôt en tout cas, si l’on veut qu’il soit attentif jusqu’au bout du spectacle. Mais y a-t-il une date de péremption pour le spectateur ? Est-il incongru d’ailleurs de s’y rendre seul, sans marmot superfétatoire pour servir d’alibi ?

Le concert d’ouverture de ce dimanche, réservé donc prioritairement aux petites têtes blondes, brunes et rousses, avait pour lui un bel atout pour attirer également leurs parents (voire leurs grands-parents !). Car The Joe’s – c’est le nom de l’ensemble qui officiait – s’annonce être un groupe de reprise de Joe Dassin. Chanteur éminemment populaire à son époque et resté particulièrement vivant, malgré le temps qui s’écoule. Alors, why not ?

The Joe’s, ce sont trois artistes ayant par ailleurs leur propre carrière solo : Ben Ricour (souvenez-vous de son J’traîne des pieds écrit pour Olivia Ruiz), Laurent Madiot (remplacé toutefois ce dimanche par François Guernier) et Cheveu (alias Jean-Pierre Bottiau). Ils ont unis leurs talents pour monter ce spectacle d’hommage, couronné par un disque paru en 2014. Cela fait 4 ans qu’ils tournent, ont plus de 300 dates dans leur calepin et arrivent tout doucement au terme de ce voyage artistique. C’est dire si le show est rodé et parfaitement au point.

Les trois comparses chantent (parfois en trio) et s’accompagnent tour à tour, armés de leurs guitares, batterie, banjo, tuba, kazoo ou thérémine, dans un décor évoquant les westerns, manière de rappeler les origines du chanteur franco-américain. Pour le reste, pas vraiment de fil conducteur mais un enchaînement logique des chansons, par accointances entre celles-ci, quelques gags épars, une complicité visible… Bref, tous les ingrédients étaient réunis pour un très agréable moment. Et puis, y’avait les chansons…

Dans le vaste répertoire du chanteur disparu, ils ont eu la bonne idée de puiser ses chansons du début (entre 1965 et 1973), celles les plus à même de plaire aux jeunes oreilles, par leur musique entraînante et souvent guillerette, par leur forme bien troussée (que de fantaisie dans ces morceaux joliment écrits), par leur aspect narratif. Au programme dès lors, pas de chanson romantique comme Les yeux d’Emilie, par exemple, mais bien l’appétissant Petit pain au chocolat, le primesautier Siffler sur la colline, les épiques Bande à Bonnot et Les Dalton, l’écologique avant l’heure Complainte de l’heure de pointe (mais si, vous savez bien : A Paris, en vélo, on dépasse les autos…), l’incontournable Champs Elysées… S’y ajouteront les moins populaires Chemin de papa, Comme la lune ou L’équipe à Jojo…, ainsi que la quasi inconnue et mélancolique Mon village du bout du monde. Autant de chansons que petits et grands auront plaisir à découvrir ou redécouvrir dans des orchestrations enlevées aux accents majoritairement country. Une scie comme L’Amérique en ressort même transformée, s’étant parée des atours d’une jolie complainte nostalgique, que l’on n’aurait pas forcément devinée cachée derrière l’hymne triomphant original. Quant à l’Eté indien qui clôture le spectacle, la version offerte (aux couleurs oberbayern avec solo de tuba) aura à coup sûr ravi tous ceux qui, plus de 40 après, continuent à la trouver insupportable de mièvrerie !

Un beau concert en définitive, qui remet en lumière le côté fantaisiste et humoristique de Joe Dassin, légèrement méconnu du grand public, occulté qu’il fut par son image de chanteur de charme à costume blanc. Même s’il contient aussi son lot de chansons gravées dans la mémoire collective que l’on se surprend à entonner sans qu’on nous l’ait demandé. Pour enfants, ce spectacle ? Pas certain. Ou en tout cas, pas que !

 

La page facebook de The Joe’s, c’est ici ; ce que NosEnchanteurs a déjà dit d’eux, c’est là. Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives