CMS

Alain Bashung « Etrange été »

BASHUNG 1989 NoviceCombien d’étés ont coulé
Sans jamais s’aborder
Les vélos s’envolaient
Je t’en voulais, t’en voulais
La mariée s’ennuyait
Et je me calcinais
Étrange été
Moi satellite je te gravite 
Moi ça m’évite
Que tu me quittes

Alain Bashung

Paroles Jean Fauque, Musique Alain Bashung. Extrait de l’album « Novice » (1989)

Un des albums les plus sombres de Bashung, c’est sa dernière collaboration avec Boris Bergman qui lui signe ses adieux avec Alcaline : « Si tu veux j’peux t’aider / Ça m’a l’air un peu lourd à porter / Sûr, t’as rien oublié ? / Les bateaux que tu me démontais / En vertu des rasoirs / Tu viens couper court à notre histoire / À tiroirs / Dehors l’incandescence / N’approuve que les larmes d’un sampler / J’veux tout réécouter / Vaguement brisé / Sur une plage alcaline / Où veux-tu qu’j'te dépose ? / Tu m’as encore rien dit / T’aimes plus les mots roses / Que je t’écris ? »  , chanson reprise par Christophe dans son album hommage Tels Alain Bashung en 2011  .
Encore sept titres dont  Légère éclaircie
 ou Intrépide malgré la fièvre.

Jean Fauque y apparaît comme auteur avec quatre titres dont Bombez ! qui sera réédité en 1992. 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>