CMS

Tire le coyote, Jeannot Bournival « Pour l’amour qu’il nous reste »

Tire le Coyote Jean Bournival 2021 Le temps des autresTemps
Dans le lit défait des rivières fatiguées
Temps
Dans le ciel muet comme un grand glacier
Quelle chanson, quelle saison calmera la pluie sur la terre brûlée
Je ne sais pas, le temps seul soufflera au-delà des tranchées que l’on creuse en silence
Le vent se lève comme dans un mauvais rêve, la terrе crève et soulève dеs rivières de sang
Temps
Dans les villes glacées de la misère cachée

Tire le Coyote, Jeannot Bournival

Paroles Francine Raymond et Jean Véronneau, Musique Christian Péloquin et Francine Raymond. Extrait de l’album six titres « Le temps des autres » 2021

Après un premier album court en 2009, Benoit Pinette alias Tire le coyote, auteur-compositeur-interprète québécois né en 1981, fait paraître cinq albums folk-rock en 2011, 2013, 2015, 2017 et 2019. Son plus grand succès populaire est l’album Désherbage (2017), avec Tes bras comme une muraille « Tes bras comme une muraille / Protègent mon territoire / Viens t’en régner sur mes détails », Le ciel est backborder qui traite du sujet difficile de la mort à venir d’un proche « Laisse-moi pas / On brûlera les adieux / Le ciel est backorder » ou Comment te dire « Il est grand le mystère de la foi et des poches d’air », dans une langue mêlant style très écrit et populaire, visant à créer la surprise autant que l’émotion, laissant place à l’imaginaire. La voix est très identifiable, haute, avec des notes tremblées, surprenante sur son physique musclé et barbu d’ancien joueur de baseball, et les mélodies s’appuient sur les notes du piano ou alternativement sur une combinaison rock guitares-basse-batterie. 

Dans ce nouvel album court Benoit Pinette, rencontre le compositeur, réalisateur et arrangeur (notamment pour Fred Pellerin) Jeannot Bournival, au piano, qui a également réalisé deux albums instrumentaux en solo, et une très réjouissante Lavabotomie en duo avec Pascal « Per » Veillette (Lavabo) où ils chantent un monde où les musiciens seraient  considérés comme essentiels et fort bien payés alors que les plombiers ne gagneraient presque rien… 

Ces deux personnalités atypiques s’unissent au long de six reprises choisies d’auteurs québécois célèbres tels que Claude Léveillée pour sa magnifique Légende du Cheval blanc, Stéphane Lafleur (Avec pas d’casque), Clémence Desrochers et La vie de fac’trie (comprenez factorie, fabrique de bas de coton, et le dur labeur qui s’ensuit), Jim Corcoran, Richard Desjardins avec Boom Boom. Francine Raymond est une autrice-compositrice-interprète populaire au Québec, également choriste pour de nombreux artistes, Michel Rivard de Beau Dommage, Michel Berger, Francis Cabrel ou Johnny Hallyday. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives