CMS

Aldo Campo « À Serge Gainsbourg »

CAMPO AldoQui c’est ce drôle de mec
Avec
Un’ clope clouée au coin
Du bec
On dirait qu’de tout
Sans dec’
Il s’en bat les ouèques !
L’regard un peu triste
Une liste De choses à n’plus faire
Existe
Mais il s’en tamponne
Persiste
Déjà immortel Artiste…


Aldo Campo

Paroles et Musique Aldo Campo. Piano & arrangements Michel Duvet. Sax ténor Atila Turi. Vibraphone Luc Brachet. Inédit discographique.

Montage vidéo d’Aldo Campo déposé sur YouTube le 2 mars 2011 pour le 20ème anniversaire de la disparition de Serge Gainsbourg, un autre avec les seules photos-portraits de Gainsbourg a été rajouté en 2014.

« Sur l’autel des éternelles amours / Je m’y pointe seul, au petit jour / Et j’y dépose un Cierge… Gainsbourg »

Le 26 mai 2020 disparaissait discrètement Aldo Campo (La nuit tous les chats). Il n’avait pas voulu parler de sa maladie, contre laquelle il luttait avec courage. Il était scénariste, poète, auteur de théâtre et de chanson, chanteur à la belle voix grave, doué de talent de comédien, chroniqueur à la plume alerte, (im)pertinente et poétique, drôle et acérée. Aldo Campo, après avoir passé une partie de sa vie à Bordeaux, était retourné vivre dans la maison familiale d’Andernos, construite par son propre père, architecte. On peut encore consulter ses chroniques sur son blog personnel

Ecoutez le parler de la chanson, fusion de Dame Poésie et de Dame Musique : « La chanson, petit ! Cette osmose de lettres et de notes qui éprouvent la porosité de l’âme. Cette ritournelle qui trottine dans la tête quand tout s’écroule autour de toi, qui saute dans les flaques de tes larmes pour te donner la force de partir ou de rebâtir. Ce petit air de rien du tout qui s’épanche au coin de la rue et qui te fait changer de galaxie. La chanson. Cette porte dérobée entre le corps et l’esprit. « 

Aldo Campo était un passionné de théâtre, de cinéma, de poésie, de chanson française, Gainsbourg, Vian, Ferré…
Il vouait un véritable culte à Claude Nougaro auquel il avait consacré deux spectacles hommages, Nougaro-gare en 2004 et Flambant neuf en 2013, avec le musicien Michel Duvet, dans le duo La nuit tous les chats. Il insérait ses brillantes poésies entre ses interprétations de chansons choisies soigneusement parmi les plus belles et les moins connues du grand public, dans un spectacle théâtralisé bien nommé « Nougaro émoi » :

« Le rutilant transpianissimo
Dont les portes automatiques
Poussent des soupirs de cocotte-minute…
Rire du grand Maurice Vander qui salue
À dix doigts derrière la vitre
De la voiture-bar… »

On peut retrouver ses écrits présentant chacun des titres de Nougaro dans le blog dédié.

Ecoutez-le chanter Façon Chaplin, une chanson qu’il affectionnait particulièrement, synthèse de son amour pour la chanson et le cinéma, si pleine aussi de l’émotion qu’il cachait parfois sous la satire.
Image de prévisualisation YouTube

Nougaro qui nous a si souvent fait son Cinéma « Sur l’écran noir de mes nuits blanches », mais aussi Il était une ville, Chanson pour Marilyn… 

À François de Roubaix, autre musicien qu’il admirait tout particulièrement, compositeur des musiques de films qui ont marqué l’époque 1964-1975, il avait dédié
Dans le sillage de François de Roubaixen avril 2016 aux 8eme Musicales de la Teste de Buch, pour le quarantième anniversaire de sa disparition .

Aldo Campo était aussi amateur de peinture… et de rugby, capable d’en rendre chroniques poétiques. Bien d’autres talents sans doute, qui me sont restés inconnus, à moi qui ne le connaissait que sur la toile… Un amoureux de la Beauté sous toutes ses formes, un fidèle de sa région, le bassin d’Arcachon, et tout particulièrement de sa plage d’Andernos, son lieu de détente et sa source d’inspiration sous les pins parasols. En 2017 il y a donné le départ de sa dernière tournée avant ses dates parisiennes, près de la petite Église Saint -Éloi.

« Partout où nous jouons, la belle dame romane nous accompagne dans nos éclats de rimes. »

Pour découvrir l’empreinte d’Aldo Campo, ses pages facebook Nougaro Émoi, La nuit tous les chats et Dans le sillage de François de Roubaix sont toujours disponibles.

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives