CMS

Les nuits énigmatiques d’Arthur H

Tiré encore des précédents Paroles et Musiques, festival stéphanois qui débute aujourd’hui, ce papier sur le chanteur de la nuit. C’était en 2001. Occasion aussi de rappeler ce formidable double cédé, Myster Rumba, qui vient de sortir chez Polydor, où Arthur H fait piano solo de ses plus grands titres et de quelques autres.

Concert nocturne pour chanteur de nuit (photo d'archives DR)

Archive. Les nuits d’Arthur H seraient-elles plus folles encore que ces jours de chansons ininterrompus ? Elles sont en tous cas obscures, plongées en d’étranges ambiances… De la paternelle matrice, ne reste que le H, le ton rauque, un peu cassé, et ces chansons que la voix traîne, langoureuses, doucereuses, dans une atmosphère jazzy qui tente parfois l’aventure rock, l’audace techno, dans un poids musical qui va crescendo pour devenir déluge à décibels. Il y a quand même filiation… A croire qu’une grande scène ne sied pas à Arthur H : c’est au plus près du public que musiciens et artiste sont entassés sous de maigres spots, solidaires et serrés, comme on se les imaginerait en jazz-club. Dans une prestation en apparence déjantée, très structurée en fait, solide, impressionnante de maîtrise. Les textes sont répétitifs, avares de phrases. Et plantent une nocturne ambiance de noctambules. Celle des nuits fatiguées qui n’en finissent pas, où on se projette idées et phantasmes : combat de sumo, revolver disponible, carnaval possible, âme sœur informatique pour coït électronique… Arthur fait dans l’hypnose et nous possède. Et nous entraîne dans ses nuits de pleine obscurité par lui allumées, par lui dynamitées. Tout tourne délire, tout est fatigue de nuit blanche que le jazz prolonge et duplique à l’infini. Sur scène, de hautes colonnes comme faites de bobines de cinoch’ : le chanteur de la nuit se fait son cinéma. C’est de l’art et essai. C’est plutôt réussi.

Le site d’Arthur H.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives