CMS

Momo, mots pour maux

Bien sûr, Momo n’est pas Mano. N’empêche que la voix du nantais évoque irrésistiblement celle du Solo disparu. Il y a une mélancolie proche et cette voix qui la prolonge parfois jusqu’à la presque plainte. Deuxième album pour Momo (de son vrai nom Julien Berteaux), après Le grand voyageur de 2010 dans lequel, titre oblige, on y parlait beaucoup de voyages. Pas de thématique sur celui-là mais de jolies situations brossées. Retour sur Nantes, portrait d’un couple qui se conjugue à L’imparfait, ode aux enfants pas sages, regret des bonnes vieille guerres à l’ancienne, mise au point sévère sur la Nationalité à l’évidence destinée à nos récents dirigeants désormais destitués, l’état du monde vu du fond de poches vides… Momo va d’un sujet à l’autre avec aisance. A chacune de ses chansons, on a envie de répondre par un autre qui a traité le même sujet : mais Momo a l’art et la manière de s’en démarquer par une écriture stylée qui n’emprunte à personne. Comme cette Betty en souffrance, aux « marques bleues sur ta peau blanche / ces hématomes au-dessus de tes hanches… », sur les femmes battues, chanson qui ne peut passer inaperçue, qu’on se devrait de faire connaître.

Si le premier album affichait des tonalités manouches et qu’on pouvait convoquer à son égard des filiations avec des Rue Kétanou ou autres Balbino Medellin, celui-ci reste dans l’intime, plus précieux encore, comme l’amitié des copains, comme les bras de l’aimée qui vous enserre, comme le désir d’enfant du futur papa. C’est d’ailleurs à cette chanson-là (Eh, dis… très Renaud dans l’esprit), presque arrivé au terme de l’album, qu’on comprend le titre de l’album, non en ce qui concerne la sagesse ou pas, mais dans ce futur proche. Plus que de préparer la layette ou de tapisser la chambre du gosse, Momo lui prépare et lui répare un monde comme il faut, fait de bonté, d’amitié, de solidarité. Et de grande tendresse.

Momo, Les enfants sages, autoproduit 2012, Le site de Momo, c’est ici : son myspace, c’est là.

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives