CMS

Jehan Jonas, l’inacceptable silence de la postérité

Photo-NBIl est permis de ne pas connaître Jehan Jonas (1944-1980) sans passer pour un inculte, l’écho fait par les médias étant inversement proportionnel à son immense talent. Il est pensable de ne pas aimer ses propos dérangeants, en particulier lorsqu’on est du côté des politiciens véreux, des partisans de l’obscurantisme ou des ennemis de la liberté. Il est cependant inadmissible d’accepter que son oeuvre tombe dans l’oubli, permettant aux susnommés de triompher même par contumace.

Peut-on résumer sa vie à cinq 33 tours, alors qu’il a écrit plus de mille chansons et poèmes, une centaine de nouvelles, sketches et monologues, une vingtaine de romans érotiques, quatre pièces de théâtre, sans compter les scénarii de film, comédies musicales et autres oeuvres inclassables ?

Image1« Réfractaire à la culture du diktat tout autant qu’au diktat de la convenance, Jehan Jonas osa et résilia durant toute sa courte vie la soumission sous quelques formes qu’elle se présentât. Et c’est ainsi qu’il se dressa face à l’existence » et c’est ainsi que Laure Cousin, sa compagne, a décidé de briser l’inacceptable silence de la postérité. En 2002 elle crée l’association Jehan Jonas Second Souffle avec laquelle, chaque année, plusieurs spectacles consacrés aux chansons de Jonas sont montés avec la participation de nombreux chanteurs dont Yves Jamait, Alain Moisan, Le Cirque des Mirages, Gérard Morel, Alain Léamauff, Loïc Lantoine, Agnès Bihl, Eric Toulis et tant d’autres. En 2003, un coffret de 4 CD reprend les cinq 33t, complétés de nombreuses chansons inédites. Deux autres CD suivent, ainsi qu’un livre en 2004, premier volume de ses Oeuvres Complètes.

Aujourd’hui, Laure Cousin publie un ouvrage majeur pour découvrir le personnage et l’oeuvre. Jehan Jonas, Une Confiscation n’est pas seulement une biographie. La forme qu’elle a choisi donne beaucoup de vie et de couleur à ce livre, assemblage savant de témoignages, d’extraits de chansons ou de monologues, photos, dessins, manuscrits… Tour à tour, Laure écrit le récit de la vie de son compagnon, lui parle directement et cite de nombreux extraits de ses textes en réponse. Jehan et Laure poursuivent ainsi, par un incroyable dialogue, une belle histoire d’amour, avec la parole, riche et précise, dans la passion, la lucidité et la dignité d’où complaisance, mièvrerie et banalité sont exclues.

Laure Cousin, Jehan Jonas – Une Confiscation, Second Souffle (Le Pradal, 7 allée du Stade, 31570 Bourg St-Bernard), 2014, 300 pages, 24,50€ port compris.

Contacts : jehanjonas2dsouffle@yahoo.fr ; Site : jehan-jonas.fr

Image de prévisualisation YouTube

 

4 Réponses à Jehan Jonas, l’inacceptable silence de la postérité

  1. Odile 30 mai 2014 à 22 h 53 min

    C’est en Octobre 2010, que Mr Fred Hidalgo, auteur du site de « Si ça vous chante », me fit connaître ce Jehan là!
    Après avoir lu son article, sans attendre, j’ai commandé le CD « Bavure », un enregistrement qui venait de sortir, et dont je ne me lasse pas….
    Vous avez raison Michel : il faut éviter le silence de sa postérité, c’est inacceptable bien sûr…
    Je trouve que le site mis en place par Laure Cousin et son association est très riche.
    Et cela me donne bien envie de découvrir son livre.
    Merci à vous Michel pour toutes ces informations.

    Répondre
  2. Danièle Sala 31 mai 2014 à 11 h 32 min

    J’ai presque honte de dire que je découvre aujourd’hui Jehan Jonas ! merci Michel . Mais je vais rattraper mon ignorance , son site est une mine à explorer , et je vais m’y attarder :
    « Je suis l’esprit qui danse au fond des bals éteints
    La valse qui s’endort doucement sur la piste
    Tandis que traîne ici l’âme des musiciens
    Je suis là suffocant dans une peau d’artiste… »

    Répondre
  3. catherine Laugier 31 mai 2014 à 12 h 35 min

    Je découvre…

    Répondre
  4. Michel TRIHOREAU 31 mai 2014 à 14 h 14 min

    A consulter effectivement sous la plume de Fred Hidalgo :
    http://sicavouschante.over-blog.com/article-jehan-jonas-59194853.html

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives