10 doigts, 2 guitares et le talent d’Erwens, à la rencontre de Jean Ferrat | NosEnchanteurs

10 doigts, 2 guitares et le talent d’Erwens, à la rencontre de Jean Ferrat

Erwens (photo DR)

Erwens (photo DR)

Erwens n’a pas attendu que Jean Ferrat soit remis au goût du jour pour le chanter : il le pratique depuis longtemps, tout comme il pratique Brassens (dans le trio Callipyge), Brel ou Trenet sans oublier ses propres créations. Erwens nous présente son Ferrat avec une large ouverture et une belle définition.

Large ouverture, parce que les quinze titres choisis donnent une assez bonne idée de la vaste palette du chanteur ardéchois. Très connues ou moins connues, anciennes ou récentes, du meilleur comme la Complainte de Pablo Neruda, jusqu’au passable L’amour est cerise (avec sa terrible semence perdue dans le sexe roux), ces chansons relèvent davantage de la chrestomathie que du florilège.

chanteFerratSa démarche vise à donner l’image la plus complète possible de Ferrat et aussi la mieux définie. Comment en effet saisir cette œuvre magistrale sans aborder les poèmes d’Aragon mis en musique, les critiques (Les belles étrangères), les clins d’œil (À Brassens), les drames de l’Histoire (Nuit et brouillard) ou les grandes chansons populaires (Ma môme) ? Erwens le fait à sa façon, avec une diction irréprochable, un timbre où se glisse une chaude intimité et juste deux guitares, comme pour permettre à l’intemporel de prendre place, sans arrangements datés. J’ignore s’il avait une intention pédagogique, mais on sent qu’Erwens aime Jean Ferrat et qu’il veut le partager de telle manière que chacun bénéficie d’un regard global sur sa discographie, en recueillant le moindre mot, la moindre note des chansons qu’il présente.
Voici donc un album d’une grande honnêteté où l’on sent toute la tendresse que l’interprète qui va « à la rencontre » dit-il modestement « de Jean Ferrat », voue à ces chansons et à ceux qui les écoutent.

 

Erwens, 10 doigts, 2 guitares, à la rencontre de Jean Ferrat, Air J Prod (06 86 70 20 50) 2015.

Image de prévisualisation YouTube

2 Réponses à 10 doigts, 2 guitares et le talent d’Erwens, à la rencontre de Jean Ferrat

  1. catherine Laugier 17 juin 2015 à 16 h 31 min

    La vidéo est privée, mais on peut trouver, par exemple, Que serais-je sans toi :https://www.youtube.com/watch?v=6oJrgtyUCbs&list=PL053F65069EABCBBD&index=15
    ou le jazzy Les petites filles modèles : https://www.youtube.com/watch?v=r1N7xE2lk5E&index=14&list=PL053F65069EABCBBD
    avec ce S légèrement sur la langue qui fait son charme…

    Répondre
  2. Erwens 17 juin 2015 à 19 h 03 min

    Bonjour à toutes et tous. Tout d’abord merci à l’équipe de NosEnchanteurs qui, de temps en temps, nous met un peu en lumière…
    Voici d’autres toutes récentes… Bonne soirée !!
    Erwens

    https://www.youtube.com/watch?v=sDwhtUsjRv8
    https://www.youtube.com/watch?v=XTZ62CTp7Eg
    https://www.youtube.com/watch?v=y8Ye_DSeAbY

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives