CMS

Le Petit-Duc, garder le lien entre les artistes et leur public

Document Le Petit-Duc

Document Le Petit-Duc

Aix-en-Provence, le Petit Duc, rentrée saison 2021/2022

Quelle joie de se retrouver dans cette salle chaleureuse, après presque deux ans de manque ! Depuis les mémorables concerts de Jérémie Bossone, et Benoît Dorémus recevant Alexis HK en janvier 2020, puis le 6 février avec Agnès Bihl, je crois que je ne m’étais plus retrouvée sur les bancs du Petit-Duc. Si en octobre quelques concerts avaient repris, dont celui de Clarika, en jauge très réduite, dès novembre il a fallu en passer par les concerts enregistrés en direct sur la Chaîne web du Petit Duc.

Le quartet de jazz du bassiste Kevin Reveyrand avec Olivier-Roman Garcia à la guitare, Christophe Lampidecchia à l’accordéon et Jean-Luc Di Fraya aux percussions animent musicalement le plateau, tandis que Myriam Daups, Gérard Dahan et Mélanie Egger, doctorante chargée d’études sur la chaîne web, qui se partage entre laboratoire de rechercherche et espace d’expérimentation (ici Le Petit-Duc) et pianiste du duo Virago, se relaient pour faire le point de l’année dernière et présenter la saison 2021-2022, avec en duplex plusieurs des artistes programmés.

La question s’était posée en mars 2020 : considérer que le spectacle vivant était irremplaçable, et attendre que les conditions sanitaires redeviennent normales, ou tenter de garder le contact avec le public en inventant une nouvelle voie, préservant le direct et l’éphémère du spectacle, avec une exigence de qualité dans la prise de vue et la retransmission. Et rompre avec le faussement « gratuit » qui s’était installé sur la toile, lorsque les artistes avec les moyens du bord avaient débarqué dans nos chambres et dans nos salons. Parce qu’on a vu le résultat de la gratuité dans la diffusion de la musique : écroulement des ventes de disques et des rémunérations de la création artistique.

PETIT DUC WebLa chaîne a donc été créée dans le but de maintenir la rémunération des artistes, de leur permettre de faire des résidences pour préparer un disque ou un spectacle, et d’obtenir des vidéos de qualité leur permettant de présenter correctement leur travail aux programmateurs, notamment. Comme au théâtre, le spectacle se voit en direct, et n’est plus disponible après pour le spectateur, qui doit donc honorer le rendez-vous à l’heure dite. La diffusion sur la toile permet d’atteindre un public qui ne serait jamais venu au Petit-Duc, national et international : l’Amérique, les Caraïbes, le Japon étaient au rendez-vous. Et les retours après le spectacle, avec possibilité d’envoyer des avis et des questions avant et pendant l’entretien mené par Gérard Dahan avec les artistes, se sont révélés parfois plus enrichissants qu’une rencontre d’après concert pour signer un disque ou échanger quelques mots. De 3000 spectateurs dans une saison, la chaîne a permis d ‘en réunir 15 000… Elle travaille en partenariat avec d’autres salles comme le Conservatoire Darius Milhaud et le 6MIC, nouvelle scène de musique actuelle du Pays d’Aix. La difficulté a plus été pour les artistes, déstabilisés par le fait de jouer devant une salle vide, et qui ont dû faire des prouesses de comédiens pour donner l’impression de communiquer avec leur public, de deviner leur accueil.

Tout ceci a été permis grâce au soutien des instances municipales, départementales, régionales et de la métropole qui ont joué le jeu ainsi que les instances spécialisées, Sacem, Spédidam… et les médias locaux (La Provence, Zibeline…), nationaux (Télérama, France Musique, France Info Culture, France 2, France 3…) et spécialisés (NosEnchanteurs, Jazzmag…) qui ont parlé du projet. Avec les difficultés de mise en place, la fibre n’étant pas disponible au départ, et la compétence de Eric Hadzinikitas d’O-Live-Prod, en plus de l’équipe technique du Petit Duc avec ses quatre régisseurs, Jérôme Bouvène d’Audiolux, Romain Perez, Ludovic Mauri et Sébastien Ortéga-Duchène, de l’équipe administrative et des bénévoles. La chaîne web, qui est un succès, continue en parallèle et en complément de la scène, permettant de compléter sa jauge et de diffuser les spectacles à un public plus vaste, même éloigné géographiquement.

Le Petit-Duc n’est pas qu’une salle de spectacle, il s’est donné aussi une fonction sociale, d’avant la naissance avec le chant prénatal, à l’âge avancé avec l’accompagnement en chanson de personnes en institution handicapées par l’Alzheimer, en passant par des actions musicales avec la crèche voisine, le cours de Chant, l’Atelier Yoga et voix, le piano en direction d’un public autiste. Et même écologique avec le lâcher de coccinelles dans les rosiers du Parc du Pavillon de Vendôme tout proche, destiné plus particulièrement aux enfants.

Vis à Vies  duo photo ©Cyril Chauvin

Vis à Vies duo photo ©Cyril Chauvin

Il accompagne les artistes locaux ou nationaux en création souvent plusieurs années, tels Dom la Nena brésilienne violoncelliste vivant en France et chantant dans plusieurs langues (voir notre article sur Birds on a wire  ) au programme dès 2015 et qui ouvre la saison le 7 octobre 2021, Kevin Norwood en Quartet, qui sort son nouvel album Hope, suivi depuis ses débuts, Virago, duo féminin déjà présentées en fin de saison dernière, qui revient pour deux concerts, en décembre en quintet puis en avril en symphonique, Joulik dont nous avions fait connaissance en 2016, qui participait à la première présentation de la chaîne web avant son concert en novembre 2020, Cathy Heiting, chanteuse lyrico-jazz  habituée du Petit Duc qui revient pour un spectacle en espagnol, son complice Jonathan Soucasse, pianiste virtuose qui se voit confié en avril une Carte blanche, Laura Perrudin harpiste de jazz pour une prestation pop électro…
Longtemps bénévole pour le théâtre pendant ses études, Vanille  interprète et autrice de ses chansons revient en janvier en co-plateau avec Yor.
L’an dernier les résidences des artistes ont été maintenues, permettant des créations de spectacles ou d’albums présentées en streaming, Didier Sustrac, Cleary, Louise Osman, Tom Poisson… Cette année ce seront Benoît Dorémus, Pauline Croze, Zaza Fournier  accompagnée du pianiste compositeur Pierre-François Blanchard, également en duo jazz pour son nouvel album Puzzled, Nicolas Jules invité par Le Banquet, et Alexis HK, ces deux derniers spectacles étant du texte non chanté.

N’oublions pas de nouveaux artistes sur cette scène comme Julie Lagarrigue, et le retour en mars de Vis à Vies, Myriam Daups et Gérard Dahan qui ont un peu trop mis leur propre carrière entre parenthèses.

Au total quelque quarante-sept concerts sont prévus dont une douzaine de spectacles de jazz instrumental, une douzaine de spectacles « chanson française », et une vingtaine de chansons « monde », « pop » ou « jazz », plus deux spectacles musicaux pour enfant. Le programme s’enrichit toujours de créations non prévues, de collaborations, notamment avec les étudiants d’Aix ou de Salon, et de scènes ouvertes. Voir le programme complet sur Calaméo  (création Fred Lamèche) ou l’agenda sur leur site

Ci-dessous un aperçu du programme chanson française ou monde (en italique). Il faudrait y ajouter aussi le jazz vocal.

je 07 10 2021 Dom La Nena, « Tempo » Chanson monde en anglais, en espagnol, en français

sa 16 10 2021 Guillaume Farley « Blindé » à la basse avec David Hadjadj (claviers) et Edouard Coquard (batterie)

ve 22 10 2021 Léa Castro, chanson jazz poétique, avec Antoine Delprat au piano

me 10 11 2021 Pauline Croze « Après les heures grises », sortie d’album

je 18 11 2021 Agnès Pelé, conte chanté avec Jean Luc Bernard à la batterie, duo argentin « La casa de Pedro »

lu 21 11 2021 La Cie Vx nomades Le gd arbre d’Abéné Conte chanté (Jeune Public)

sa 04 12 2021 David Lafore

di 05 12 2021 Pierre Gueyrard (spectacle musical Jeune public)

sa 11 12 2021 Léonid « Du vent »

je 16 12 2021 VIRAGO, Morgane Serra, Mélanie Egger au piano, et trio à corde, chanson pop cinématographique, en anglais , rarement en français

ve 17 et sa 18 12 21 JOULIK (chanson monde)

je 13 01 2022 co plateau Yor – Vanille

sa 29 01 2022 Co-Plateau – Delphine Capron Duo – Julie Lagarrigue

je
03 02 2022 Co-Plateau – Léonce (anglo-français) – Elise & Moi (trio fcs)

sa 19 03 2022 Zaza Fournier  avec Pierre-François Blanchard au piano

je 24 03 2022 Laura Perrudin « Perspectives & Avatar » chanson pop soul electro à la harpe électrique 
sa 26 03 22  Vis à Vies (Gérard Dahan et Myriam Daups) « En confidence »

sa 02 04 2022 Benoît Dorémus

ma 12 04 2022 Virago En Orchestre Symphonique au conservatoire Darius Milhaud

je 2
8 04 2022 Carte Blanche À Jonathan Soucasse, piano et chanson
sa 30 04 2022 Les Oreilles D’Aman « Neshume » (Chanson monde clarinette accordéon)

sa07 05 2022 Le Banquet, Quatuor à corde improvisateur, avec les mots de Nicolas Jules

sa 21 05 2022 Alexis HK « Solo Playground », nouvel album, poésie musicale avec Sébastien Collinet

Le site du Petit Duc, c’est ici. Ce que NosEnchanteurs en a dit récemment, là. La page facebook du Petit Duc, ici

Laura Perrudin « Light players » clip 2021 Image de prévisualisation YouTube
Benoît Dorémus « On croit en moi » clip 2021 Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives