CMS

Accueil » Archives catégorie » En scène(Page 2)

Gérald Genty, décoiffé et décoiffant

Gérald Genty, décoiffé et décoiffant

Huy [Belgique], L’Atelier rock, 9 octobre 2021,   « Bonjour, je m’appelle Gérald Genty et je suis venu vous chanter mes chansons nouvelles et quelques vieilles. Mais comme les anciennes ne sont pas plus connues que les récentes, je vous avertis que la frontière entre les deux est ténue ». C’est par ces quelques mots que se […]

« Bonheurs en Scènes » : drôles de d(r)ames

« Bonheurs en Scènes » : drôles de d(r)ames

Suite (mais pas encore fin) de notre revue d’effectifs de l’Association Bonheurs en Scènes, à l’occasion de ses récentes rencontres à Saint-Julien-Molin-Molette. La prochaine fois, nous vous parlerons de Viviane Boris et AnneliSe Roche.   Sophie Martin-Hautinguiraut, ses chansons pour cailloux On connaît, ou pas, Sophie Martin-Hautinguiraut, pour toujours confinée dans la rubrique « chanson jeune […]

Frasiak, ses aujourd’huis qui chantent…

Frasiak, ses aujourd’huis qui chantent…

Natoye, La Spirale, 8 octobre 2021,   La salle qui nous accueille est petite, mais bien remplie. Dame, c’est déjà la troisième fois que l’ami Frasiak s’y produit et les gens du cru se sont passé le mot : « Attention, artiste rare » ! Le voici d’ailleurs qui s’avance devant nous, son inséparable chapeau vissé sur la tête. […]

Jean Fauque : « Y’a un avantage à pas gagner sa vie »

Jean Fauque : « Y’a un avantage à pas gagner sa vie »

Quai des Arts à Veynes (05), 24 septembre Rembobinons la cassette (ah ces doux plaisirs d’antan : essaye donc de rembobiner ton MP3 pour voir !) et revenons sur le premier spectacle de Chantons sur le Quai comme boucle à boucler. Ce 24 septembre dernier, c’était donc Jean Fauque, célèbre parolier de Bashung, qui ouvrait le bal, rien de moins. […]

Bonheurs en Scènes : que d’l'amour !

Bonheurs en Scènes : que d’l'amour !

Nous poursuivons la relation du week-end du l’association « Bonheurs en Scènes », les 25 et 26 septembre derniers à Saint-Julien-Molin-Molette. A venir les jours prochains : Viviane Boris, Sophie Martin-Hautinguiraut, Flora Hüttl, AnneliSe Roche, Laurence Kell & Jonathan Mathis.   Laurence Beaupérin et Michel Avallone : non mais dis donc ! « C’est la caresse du matin / L’ombre […]

Le Petit-Duc, garder le lien entre les artistes et leur public

Le Petit-Duc, garder le lien entre les artistes et leur public

Aix-en-Provence, le Petit Duc, rentrée saison 2021/2022 Quelle joie de se retrouver dans cette salle chaleureuse, après presque deux ans de manque ! Depuis les mémorables concerts de Jérémie Bossone, et Benoît Dorémus recevant Alexis HK en janvier 2020, puis le 6 février avec Agnès Bihl, je crois que je ne m’étais plus retrouvée sur les […]

Dave : est-ce par hasard ?

Dave : est-ce par hasard ?

W:Halll à Bruxelles, 2 octobre 2021,   Si je vous dis que Wouter Otto Levenbach était ce samedi à Bruxelles, je ne suis pas certain que vous sachiez qui j’ai réellement été écouter hier soir à Woluwe-Saint-Pierre. C’est donc Dave, aujourd’hui âgé de 77 ans, riche d’une carrière débutée au début des années soixante et […]

Nadamas, franc cyclone

Nadamas, franc cyclone

25 septembre 2021, Le Quai des Arts, à Veynes (05),   À voir les fleurs qui ont poussé sur la scène, on se dit peut-être que ce qui va sortir des sept membres de Nadamas va être tendre comme un pétale. Eh bien pas vraiment, car voici un groupe qui non pas donne son nom à […]

Mardjane Chémirani : Brassens au féminin

Mardjane Chémirani : Brassens au féminin

Quai des Arts à Veynes, 26 septembre 2021,   Mardjane Chémirani nous propose de « reprendre un peu de Brassens ». Sur scène, un piano, un tabouret et une petite table décorée d’une statuette de chat dont le corps de loin ressemble fort à des gambettes de femme – un spectateur rappelle « eh bien oui, Brassens sans les chats, […]

Tour de Bal : Folamour chez Brassens

Tour de Bal : Folamour chez Brassens

« Bonheurs en Scènes » à Saint-Julien-Molin-Molette, 25 septembre 2021,   Les dragons de vertu n’en prendront pas ombrage, mais il est possible (je crois qu’il est même souhaitable) d’interpréter Brassens autrement que si c’était Brassens. Le brusquer, presque le malmener, le frotter à l’émeri, lui faire rencontrer d’autres artistes, d’autres musiques, d’autres esthétiques, presque les mutualiser. […]

Archives