CMS

Accueil » Articles avec mot clef » Allain Leprest

Enzo Enzo « Copito de Nieve de Barcelone »

(…) C’est notre rendez-vousQuand les oranges naissentJ’aurais honte, j’avoue, de rater ma promessePas pouvoir se croiser des mots entre les grillesBalancer un baiser à mon copain gorilleMon complice, mon cloneCopito de nieve de BarceloneEt si mes yeux rougissentCe n’est pas qu’on soit tristeMais sous nos pieds un monde résonneEntre Paris et Barcelone (…) Enzo Enzo […]

Allain Leprest « J’étais un gamin laid »

J’étais un gamin laidQui serrait des caillouxDans sa main sans amiSale comme un balaiGonflé comme un biniouDe gros mots et de bruits  Allain Leprest ( 3 juin 1954 -15 août 2011) Paroles d’Allain Leprest et Musique de Léo Nissim. Extrait de l’album« Ton cul est rond » (1995) Allain Leprest sur la petite scène du Limonaire à Paris, […]

Allain Leprest « Good bye Gagarine »

La lune allume son p’tit réchaudTu vas avoir du croissant chaudDans ton grand bol de voie lactée Allain Leprest Paroles Allain Leprest, Musique Gérard Pierron. Extrait de l’album « Mec » (1986) Enregistré à la ferme de Mathias à Fay sur Lignon. Chanson à partir de 5 :00. Ecouter la version studio d’origine. En 1963 Gagarine avait inauguré à Ivry […]

Allain Leprest « La retraite »

[…] Adieu le lit, salut MadridOn laisse pas longtemps nos ridesPour peu qu’on se démerde bienOn s’ra à Tolède demainA regarder les ombres lentesEteindre les maisons brûlantesSalut l’oranger sur la courSalut la paresse des joursJ’avais hâte de te connaître…La retraite ! Allain Leprest Paroles Allain Leprest, Musique Romain Didier. Extrait de l’album « Mec » (1986) […]

Le Leprest en Symphonique : que faut-il en penser ?

Le Leprest en Symphonique : que faut-il en penser ?

On pleure encore sur Leprest mais ça n’sert à rien : l’Allain se porte bien. Tant de chanteurs réputés indispensables sont morts d’oubli dès la première pelletée jetée dans le trou qu’on se dit que le sort du natif de Mont-Saint-Aignan est finalement enviable. Le nombre de ses interprètes est quasi exponentiel ; on découvre presque chaque […]

Hexagone, ça passe ou ça cesse

Hexagone, ça passe ou ça cesse

Si encore cet horripilant Bernard Canetti, fils du fameux directeur artistique Jacques Canetti (eh oui, celui qui cornaqua Brel, Brassens, Béart, Reggiani, Aznavour, Jeanne Moreau, Higelin et bien d’autres ), s’était acheté une pleine page de pub* sur Hexagone pour son nauséeux et indigeste régime Comme j’aime… Ben non. N’empêche que, d’un numéro à l’autre, […]

JeHaN, la parure et l’apparence du rock’n'roll

JeHaN, la parure et l’apparence du rock’n'roll

Le disque en vers car il n’est pas en proseLe disque en verre car il est fragileLe disque en vert car c’est pour le printempsLe disque envers car il n’est pas à l’endroit Est-ce son prénom tiré d’un lointain moyen-âge, la simple évocation du chanteur JeHaN (dont la singulière typographie, à bien y regarder, peut […]

Fantine et Allain Leprest « Une valse pour rien »

Tu valseras pour rien mon vieux,La belle que tu serres dans tes yeuxCe n’est pas de l’amourC’est une envie d’amour,Tu valses avec une ombrePas d’amour, pas de guitaristeTa solitude est seule en pisteEt le bal terminéLe jour fera tomberLes belles que tu tombes Fantine et Allain Leprest Paroles Allain Leprest, Musique Luis  Silvestre Ramos. Extrait de […]

Barjac 2019. Leprest – JeHaN – Suarez : une voix sur le bout des doigts

Barjac 2019. Leprest – JeHaN – Suarez : une voix sur le bout des doigts

28 juillet 2019, 2eme partie de soirée, Cour du château   En cette première vraie journée barjacoise (sans eau céleste, mais avec du vent dans les voiles et un soleil régénérateur), tous les ingrédients semblent enfin réunis pour que La Cour du Château redevienne le lieu magique qui caractérise si bien ce festival autrement qu’est […]

Barjac 2019. Âpre émoi, le déluge…

Barjac 2019. Âpre émoi, le déluge…

Samedi 27 juillet 2019,  17h30,   Par Franck Halimi, L’air de rien, ouvrir un festival comme « Barjac m’en chante » n’est pas un geste anodin. Mais se doit d’être un geste juste. Et, parce que ce qui s’y joue constitue l’articulation d’un acte poétique et d’une vision politique, il était logique que, après l’introduction du nouveau Président […]

Archives