CMS

Accueil » Articles avec mot clef » William Sheller

William Sheller, une chanson qui ne lui ressemble pas…

William Sheller, une chanson qui ne lui ressemble pas…

2 juin 2019, Centre culturel, Spa,   Ce devait être un événement unique. Pour soutenir l’épouse lourdement handicapée d’Eric Gerstmans, l’altiste qui l’accompagne depuis des années, William Sheller avait accepté de remonter sur les planches. Et pas pour un piano-solo comme il en a déjà tant fait, mais en compagnie de 18 musiciens, tous bénévoles […]

Eddy Mitchell : la tribu fait le moine

Eddy Mitchell : la tribu fait le moine

On a sans doute dû lui proposer un « tribute » comme on dit, un hommage s’il faut rester français. Que ses chansons soient reprises par les vedettes du moment, qui daigneront faire un petit aller-retour en studio, sans plus d’âme que s’ils buvaient leur deuxième café du matin, s’ils fumaient leur dixième clope. Mais peut-on raisonnablement […]

Eddy Mitchell « La même tribu »

On est tous issus de la même tribuMais on n’a sûrement pas le même totemOn a tous craqué un jour sur : Je t’aimeDans, l’micro … c’est bien connuOn est tous issus de la même tribuOn a nos manitous, nos grands sachemsPour le grand public, on est le Star systèmeDes héros… vus et connus Toi tu viens […]

William Sheller, le romantisme à la corde

William Sheller, le romantisme à la corde

Enfin ! Tel est le cri qu’ont dû pousser les aficionados de William Sheller, frustrés ne pas avoir de nouvelles discographiques de leur artiste de chevet depuis son (moyennement réussi) Avatars de 2008. Soyons justes, l’homme n’était pas resté inactif durant ces années d’absence, n’ayant jamais quitté la scène où il se produisait régulièrement. Il n’empêche : l’envie […]

William Sheller « Un homme heureux »

Pourquoi les gens qui s’aiment Sont t’ils  toujours un peu les mêmes ? Ils ont quand ils s’en viennent Le même regard d’un seul désir pour deux. Ce sont des gens heureux. Pourquoi les gens qui s’aiment Sont t’ils  toujours un peu les mêmes ? Quand ils ont leurs problèmes, Ben y’a rien à dire, Y’a […]

Archives