CMS

L’Eddy dit et chante pour la planète

Le jour ou...Tiens, nous sommes à quelques semaines des Municipales, en plein confinement déconfit et les chaînes d’info découvrent que l’écologie est un thème, je cite, « récurrent dans les préoccupations des citoyens ». Tu m’étonnes, John !

Sauf que, quand même, n’en déplaise aux experts de l’expertise chèrement payés pour dire autant d’inepties, il y a urgence. Nous avons laissé (puisque c’est déjà plié) un monde vraiment dégueulasse à nos enfants et à nos petits-enfants. Mais, parmi eux, il y a des Greta qui se lèvent et retroussent leurs manches non pas pour changer les choses, mais sauver la planète. Partout dans le monde, il y a de nouvelles formes de solidarité bénévole qui tranchent carrément avec tous les discours sur l’apocalypse (la fin du monde est plus lucrative). C’est un peu rassurant dans cette période morbide.

Le livre-disque d’Eddy la Gooyatsh, Le jour où le jour s’arrêta, qui paraîtra juste après ce cauchemar réel, traite exactement de ce sujet.

Il était une fois dans le futur, dans pas très longtemps, demain, une école où chacun vivait sans se soucier des lendemains, comme si la planète ne risquait rien (trottinettes, diesel, bouteilles et pailles en plastiques etc…). Jusqu’au jour où une nouvelle élève, Robbie, arrive dans l’école. Les élèves l’aiment bien mais la trouvent un peu bizarre. Lorsqu’elle redonne vie à une plante morte, les élèves la questionnent et ce qu’ils découvrent va peut-être changer leurs vies !

82499678_2869959886358486_1796313189005131776_o(1)Alors que certains chanteurs pour enfants s’évertuent à copier leurs illustres aînés (j’ai des noms…), Eddy – pas Mitchell, l’autre ! – prend le parti de chanter de la pop pour enfants. Voix, rythmes, arrangements, instruments utilisés, rappellent Hervé Cristiani, Mathieu Boogaerts, mais qui auraient subitement mis le doigt dans la prise électrique (énergie éolienne, bien sûr). Les textes sont finement drôles malgré la gravité du sujet, il n’y a ni plainte ni pathos dans ce disque-là. Eddy la Gooyatsh a, entre autres, travaillé avec Camille, Chet, Tété, excusez du peu… Il a même participé au CD collectif Bourvil chanté par…, avec Debout sur le Zinc, Mell, Weepers Circus.

 

Le jour où la Terre s’arrêta, Eddy La Gooyatsh, d’après un texte de Fanny Marconnet, raconté par Laura Cahen, un livre-CD illustré par Nicopirate, à paraître le 21 mars 2020 aux éditions Lamao (dernière minute : sortie reportée !).

Spectacles à venir : du 3 au 27 juillet 2020 L’Atypik Théâtre au Off d’Avignon.

Extrait du disque et du spectacle : Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives