Léonore Boulanger « Comme ils sont » | NosEnchanteurs

Léonore Boulanger « Comme ils sont »

Ô comme ils sont jolis à se courir après
C’est à voir c’est à dire qu’ils s’agacent tout exprès
Pour mieux le raconter pour mieux le devenir
Le mot qui s’envenime
Et se sauve tout après
A la tombe du jour où pareil fantôme
Joue de l’intempérance sur un clavier de dunes
Ma soeur mon alcôve renverse aux nuits venues
Et leurs yeux et leur voir
Se consume

Léonore Boulanger

Paroles de Léonore Boulanger, Musique de Jean-Daniel Botta. Extrait de « Les pointes et les détours » (2010)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives