CMS

Disques pour enfants : tous à poil, Monsieur Copé !

Illustration de Marc Daniau (extrait de « Tous à Poil ! » Le Rouergue)

Illustration de Marc Daniau (extrait de « Tous à Poil ! » Le Rouergue)

Ainsi Jean-François Copé, sans doute furieux de la concurrence éhontée que lui fait le Front National sur le terrain de la désinformation et de l’ignominie, craque nerveusement des allumettes et se prépare à l’autodafé, dénonçant les livres pour enfants, Tous à poil en premier, qui, de près ou de loin, auraient l’outrecuidance de nous entretenir du genre. Dans le genre con, Copé fait très fort, plus encore que son petit pain au chocolat de l’an passé, à l’indigeste relent raciste, qui ne devait rien à Joe Dassin.

Oui, nos livres pour enfants parlent parfois, souvent, de choses sensibles et importantes. De ce que nous sommes, de papa de maman, de familles recomposées, de comment on fait des bébés, de tolérance, d’intolérance, de couleurs de peau, de laïcité (ouh, le vilain mot que voilà !), de misère ici et dans le monde, de guerres, de maladies, de handicaps, de cette planète martyre qu’est la nôtre, salopée qu’elle est par les hommes… Que sais-je encore ? De tout ce qui nous concerne et nous arme pour la vie.

Les disques pour enfants aussi : Copé les entend-t-il de cette oreille ?

Pour être raccord avec le gouvernement lepéno-copéiste qui chaque jour se prépare un peu plus, j’aimerais dénoncer (oh, le doux parfum de Vichy !) quelques artistes pour enfants qui, à longueur de rimes, pourrissent plus encore nos chères têtes blondes, parfois crépues.

S’il fut un temps béni où l’icône de nos gosses était Chantal Goya, la bécasse à Bécassine, la Mireille Mathieu des bacs à sable, la chanson pour enfants est depuis vingt ou trente ans d’un laissez-aller suspect, pour ne pas dire soixante-huitard, tenue par des gauchistes, libre-penseurs, homosexuels et bolchevistes qu’il serait grand temps d’interdire, d’éradiquer : Anne Sylvestre, Henri Dès, Steve Waring, Jacques Haurogné, Sophie Forte, Aldebert, Guillaume Ledent, Alain Schneider, Jofroi, Gil Chovet, Christian Merveille, Michèle Bernard, Bouskidou, Christiane Oriol, Fonfrède et Becker, Coline Malice, Les Ogres de Barback, Dominique Dimey, Petrek, Gérard Delahaye, Jean Humenry, Hervé Suhubiette, Amulette, Christian Ferrari, Djamel Touil, Jean René, Rémo Gary, Gérard Dalton, Sophie Martin, Carmen Campagne, Z’Imbert et Moreau, Zut, Vincent Malone, Weepers Circus, Gilles Thoraval et j’en passe du même acabit.

Des « artistes » qui n’existent vraiment, vous vous en doutez, qu’avec la complicité des discothécaires de prêt et des pédagos, tous de gôche, qui les font même venir et travaillent parfois de concert. Toutes les médiathèques complices, toutes, même celle de Meaux (dont Copé est maire), sauf peut-être celle d’Orange et, après les élections municipales, d’autres villes pareillement gangrénées.

Image de prévisualisation YouTube

6 Réponses à Disques pour enfants : tous à poil, Monsieur Copé !

  1. Danièle Sala 14 février 2014 à 9 h 17 min

    Bien vu ! cet article me fait jubiler après la discussion vive que j’ai eu sur facebook avec une mamie qui jurait qu’elle ne donnerait jamais ce genre de livre à ses petits enfants, qu’il fallait les laisser dans leurs rêves et leurs contes de fées ! genre cachez ces sexes que nos chers petits anges ne sauraient voir ! seulement, le monde dans lequel vivent la plupart des enfants n’est pas un conte de fées . Enfin, heureusement que j’ai un bon stock de ceux cités plus haut, au cas où !

    Répondre
  2. Norbert Gabriel 14 février 2014 à 10 h 34 min

    On peut rappeler qu’il y a une excellente émission qui présente les livres Jeune Public sans tabous, et depuis 20 ans, c’est L’as-tu lu mon p’tit loup, de Denis Cheissoux sur France Inter, chaque dimanche vers 19h50 après Les p’tits bâteaux..

    Et aussi, un blog très vivant, La mare aux mots, c’est là:
    http://lamareauxmots.com/blog/

    Répondre
  3. Maryse Tricard 14 février 2014 à 10 h 45 min

    Je vais devoir confisquer à mes petites filles les albums de « ZUT » qu’elles possèdent depuis plusieurs années.

    http://www.leparisien.fr/espace-premium/essonne-91/la-chanson-apprise-en-classe-ne-plait-pas-a-tous-les-parents-12-02-2014-3581549.php

    Répondre
  4. Norbert Gabriel 14 février 2014 à 10 h 52 min

    et paradoxalement, c’est aussi chez les familles conservatrices, musulmanes, que le « discours » de Copé sur ces livres dévergondés trouve un accueil très favorable … (commentaire d’un invité de Pascale Clark, il y a quelques minutes) ça racole large…

    Répondre
  5. catherine Laugier 14 février 2014 à 14 h 19 min

    Moi ce sont les réactions sur YouTube à cette comptine qui n’a rien de subversif qui m’inquiètent : théorie du genre (misère, quel est le linguiste qui a inventé ce terme !), monter les enfants contre leurs parents, enfants moches, malsains ; vicieux comme méthode de propagande, pas d’cervelle (où est passée la leur), hymne à la pédophilie, « cette sociéter qui ce bar en couille » (sic)… Sodome, angoissant… pour quelques tout mignon ou fantastique. J’aimerais prendre tout cela avec humour, mais la montée de la pensée réactionnaire et décomplexée et le retour des intégrismes au niveau mondial m’inquiète de plus en plus. Jamais je n’aurais cru voir le retour des autodafés en France…

    Répondre
  6. Norbert Gabriel 14 février 2014 à 17 h 47 min

    Dans sa croisade pour préserver les jeunes esprits des idées libertaires, et décomplexées, monsieur Copé devrait penser à mettre à l’index quelques horreurs propres à perturber les enfants,
    - le sang impur dans les sillons
    - le zizi de Pierre Perret
    - et aussi Blanche Neige avec ses 7 nains, va savoir à quoi ils pensent
    - et aussi « Prendre un enfant par la main », puisque selon un « journaliste chanson » c’est une chanson pédophile, on n’est jamais trop prudent

    -

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives