CMS

Charlie les fait chanter

706575-dessin-pour-charlieS’arracher enfin à la stupeur, à la douleur et à la sidération pour retrouver le cours ordinaire des jours… voilà qui n’est pas si simple ! On en aurait perdu le goût d’écrire. Sans aucun doute, pour un chroniqueur, le moyen le plus efficace est-il de retourner au plus vite en concert, au contact de ces trublions, ces saltimbanques qui parsèmeront d’étoiles nos yeux encore embués de larmes.

En attendant demain, en attendant le prochain concert, arrêtons nous sur ces chansons nées ces derniers jours et qui, dès le 8 janvier, ont fait la nique à la barbarie, à la mort. Ce cri pour Charlie assassiné, qui s’est répandu comme traînée de poudre sur les réseaux sociaux, provoquant immédiatement des millions de connexions, ce cri de combat – car c’en est un ! – qui a fait hurler à la manipulation certains, ce cri a été immédiatement relayé par les chanteurs.

C’est évidemment l’occasion de rappeler que la Chanson c’est « le journal de pas d’heures », comme l’écrit Barbara, c’est « sa fonction, sa force ». Elle est là, toujours là, escorte têtue de nos heures, de nos vies. Elles témoignent de nos coups de cœur, de nos coups de sang. Chaque fois que notre pays a souffert, chaque fois qu’il s‘est mis debout, chaque fois qu’il s’est dressé pour dire sa révolte, il s’est trouvé un poète quelque part – qu’il fût d’un jour ou de toujours – pour prendre son crayon et porter haut et fort une parole vivante. Parfois, à peine proférée, cette parole s’évapore dans l’oubli, parfois elle fait un long chemin et court encore, des décennies plus tard, dans les mémoires dont elle reste obstinément un repère.

Qui peut dire ce que deviendront les chansons écrites dans l’urgence de cette tragédie qui nous a tous bouleversés ? On devine par avance que certains crieront à la mascarade… peu importe !

Ces chansons sont écrites, chantées, elles voyagent déjà.

Du jeune chanteur inconnu, J.B Bullet – le premier à ce que l’on dit – s’adressant aux assassins qui n’avaient pas encore achevé leur horrible tâche, sur l’air d’Hexagone de Renaud (« Un coup d’kalach pour un coup d’crayon, tu salis ta religion »), en passant par Grand Corps Malade, (« J’ai mal à l’être humain »), texte sombre qui pourtant n’écarte pas l’espérance, quatre Françoises, en l’occurrence La Grande Sophie, Emily Loiseau, Jeanne Cherhal et Camille, avec leurs mots qui disent leur attachement à la France et leur promesse à Charlie (« Je te ferai l’humour le jour comme la nuit »), le groupe Tryo, ami de Tignous, qui offrent en plus de leur chanson, une vidéo émouvante des caricaturistes décédés au travail (« On tuera la tristesse, la misère et la guerre »), les rappeurs Waxx et Oxmo Puccino qui, sur le plateau du Before de Canal +, égrènent en douceur un texte bouleversant (« Sur l’écorce terrestre nous n’avons plus qu’à aimer ceux qui restent ») et, ces dernières heures, Francis Lalanne qui, si on l’écoute attentivement, prend la peine d’anticiper sur les reproches qui lui sont généralement faits. Dernière chanson à ce jour en hommage à l’hebdo martyr, celle de Thomas Hubert, du groupe Jagas : « Charlie, on rira / On rira encore une fois / Pour ne pas te taire / Crois-moi. » A n’en pas douter, on rira encore, même si…

Depuis quelques jours, les chanteurs sont à leur tâche, comme le sont généreusement les caricaturistes de tous horizons.

Ils sont Charlie.

J.B. Bullet Image de prévisualisation YouTube

Grand Corps Malade Image de prévisualisation YouTube

Les Françoises Image de prévisualisation YouTube

Tryo Image de prévisualisation YouTube

Waxx et Oxmo Puccino Image de prévisualisation YouTube

Thomas Humbert (Jagas) Image de prévisualisation YouTube

Francis Lalanne Image de prévisualisation YouTube

8 Réponses à Charlie les fait chanter

  1. catherine Laugier 13 janvier 2015 à 20 h 59 min

    Ce qui est malheureux c’est qu’il faille un drame aussi horrible pour que France Télévision et France Inter nous préparent une soirée de qualité, de cœur, de pensée et de chanson . En plus cette soirée a paraît-il été improvisée, et composée dans l’urgence. Largement au-dessus du lot des habituels hommages à la soi-disant chanson française ou à des chanteurs disparus…Pour tout voir et écouter aussi les témoignages, il y a cela :http://www.youtube.com/playlist?list=PLPT2FKvUxmpk8HmLDsZEdDA35KiaNyv-d

    Répondre
    • Norbert Gabriel 14 janvier 2015 à 0 h 07 min

      Oui c’est parti de France Inter, et très probablement de Didier Varrod, comme au temps des grands moments des Francos. Je suis un peu surpris de ne pas avoir entendu Higelin, mais j’ai raté le début…

      Répondre
  2. Claude Fèvre/ Festiv'Art 13 janvier 2015 à 22 h 07 min

    Qui récupère qui ? Je ne vois pas bien…
    La chanson témoigne en effet, s’indigne chaque jour. Je crois que NosEnchanteurs est là pour vous aider à découvrir notamment cette dimension là, cette parole qui ne cesse de circuler. Bien vivante.
    Nous n’avons pas attendu cette tragédie pour le dire. Mais il n’y avait aucune raison pour que nous ne soyons pas aussi présents pour mettre un peu d’éclairage sur cette réalité depuis 4 jours.
    Dès demain je serai en concert pour rendre compte de la création d’un jeune homme qui parle de ce « monde des fous », qui le chante et avec talent !

    Répondre
  3. Norbert Gabriel 14 janvier 2015 à 0 h 00 min

    D’après 2 ou 3 infos qui se recoupent, le maître d’oeuvre de cette émission serait France Inter pour la plus grande partie. France 2 a filmé une émission de radio, plutôt réussie d’ailleurs, dans laquelle on retrouve pas mal des enfants de Pollen et de Foulquier. Et tous ces invités ex-Pollen, doivent être dans le carnet d’adresses de Pauline Chauvet et de Didier Varrod. Pas sûr que la télé et ses inerties ou ses idées reçues aurait pensé aux Françoises par exemple…

    Répondre
  4. Michel Kemper 14 janvier 2015 à 7 h 04 min

    A cette première fournée de chansons, j’ajoute celle que vient de m’envoyer l’ami Olivier Béranger : « Moi aussi (Je suis Charlie) ». https://www.youtube.com/watch?v=R95QCZI9UtY&feature=share

    Répondre
  5. Danièle Sala 14 janvier 2015 à 9 h 19 min

    Juste merci à eux, chanteurs, dessinateurs , qui n’ont que que des mots, des crayons, pour porter la parole de tous les Charlie du monde, non, la douleur ne doit pas rester muette :  » La souffrance enfante les songes
    Comme une ruche ses abeilles
    L’homme crie où son fer le ronge
    Et sa plaie engendre un soleil
    Plus beau que les anciens mensonge . »

    Répondre
  6. Claude Fèvre / Festiv'Art 18 janvier 2015 à 22 h 02 min

    Et encore un nouveau titre, celui du toulousain Jules Nectar (primé à Vive la reprise) et quand on connaît l’authenticité et l’humilité de l’artiste , on ne peut pas prononcer les mots d’ opportunisme ou récupération !
    http://www.youtube.com/attribution_link?a=bKmhsfU3cqw&u=%2Fwatch%3Fv%3DM8qvV5GtVBA%26feature%3Dshare

    Répondre
  7. NosEnchanteurs 11 février 2015 à 23 h 38 min

    Nous avons dû supprimer un à plusieurs commentaires de cet article suite à la demande de deux contributeurs qui nous ont fait valoir leur droit de repentir. Il se peut que l’absence de ces commentaires vous gène dans la compréhension de certains autres qui y répondaient.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives