CMS

La volcanique chanson de Dandy

Ils sont Dandy (photo DR)

Ils sont Dandy (photo DR)

Chanson rock à l’ombre des cratères… Au début, en des temps forcément reculés, à l’heure ou le rock faisait Grrrr, eux formèrent un groupe, au doux nom de Mmmhh, se revendiquant non contre la chanson mais partie prenante, acteur de cet art. Même si cette chanson, en plein cœur de l’Auvergne, est forcément éruptive. Car tous les volcans ne font pas forcément le dos rond…

Ça n’a pas duré. Leur blaze, imprononçable la bouche pleine, céda le pas à leur nom définitif : c’est Dandy qu’il faut désormais dire. De plus ce n’est pas faut : leurs chansons le sont en partie, dandys. Au sens de stylées, de raffinées. Nos amis soignent leur allure, se notent même, bien que leurs critères, là, dénotent : Vin sur vin, chantent-ils : « On est rien, mais vin sur vin / C’est l’excellence, la pleine confiance. » Serrés l’un contre l’autre sur leur fauteuil Cuir Center, en compagnie d’une pin-up de camionneur, nos quatre gars (Laurent le chanteur guitariste, Richard le bassiste, Philippe le cuivré et Damien le batteur) posent fièrement comme satisfaits et repus de leur travail. Nonchalamment, ajoutent-ils en cœur, tant il est vrai que c’est le titre de leur récent EP (leur précédent, Démo et déboires, remonte à 2009), qui s’arrache comme des p’tits pains du côté de Clermont-Ferrand. Nombre de leurs confrères (demandez à Cocoon, leurs voisins de palier) chantent en anglais pour masquer le fait qu’ils n’ont strictement rien à dire. Eux non : s’ils prennent un micro, c’est, quitte à faire, pour dire, énoncer, dénoncer. Chanter, quoi ! Par exemple avec ce titre, Baba Traoré, qui revient sur un fait d’hiver tragique d’il y a quelques années : ce malien sans papiers mort noyé de s’être jeté dans la Marne pour échapper à un contrôle de police. Eux chantent à contre-courant, visiblement pas dans l’air du temps, de ces temps viciés où l’air et l’esprit s’appauvrissent, se frontisent : « Au Café du commerce, j’exècre ce qu’ils déversent / Le vin tourne mauvais, j’en ai la nausée / Le sang du Christ les rend fascistes / La messe est dite et je les quitte. »

dandy 001Ils sont au croisement d’un art où on pourrait croiser tant Frasiak que Renaud, Téléphone aussi et autres poids lourds du rocks des années 70. Dont on devine entre les portées et dans les postures le punk-rock qui jadis les anima. Un art où saisir un micro est acte citoyen, responsable, où la rencontre entre eux et le public fait son et sens. Tant qu’ils font leur cette phrase de Camus : « Créer, c’est vivre deux fois »

C’est sans surprise qu’au berceau de ce groupe on trouve Stéphane Balmino (Khaban, Broc) qui, comme directeur artistique, les fait travailler comme à l’âge du faire et du savoir-faire. Car Dandy est taillé pour le développement durable. On les sent trépigner, prompts à prendre la route loin de leur épicentre, à partager, à élargir leur auditoire, à peaufiner leur art au contact de la scène.

Le site de Dandy, c’est ici. Image de prévisualisation YouTube

 

5 Réponses à La volcanique chanson de Dandy

  1. Norbert Gabriel 12 octobre 2013 à 15 h 09 min

    ça sonne bien en Auvergne, pas besoin de cocooneries, les vrais de vrais ne se travestissent pas en simili rebel » … de carton, là c’est du solide, http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=hvvZs7EULF4

    Répondre
  2. Danièle Sala 12 octobre 2013 à 15 h 33 min

    Et merci de rappeler qu’il existe d’autres groupes que Cocoon en Auvergne . Je connais bien ces Dandy , mais je n’aurais jamais oser en parler, tellement j’ai entendu dire du mal de certains rockeurs auvergnats ! Ben là, ça me fait très plaisir de les voir à l’honneur dans nos enchanteurs .

    Répondre
    • Norbert Gabriel 12 octobre 2013 à 16 h 53 min

      Danièle, je sens bien que mes vitupérations anti Cocoune vous ont fait douter de mes sentiments pour l’Auvergne … Pas plus tard que ces derniers jours, la play list de France Inter m’a régalé de Jean Louis Murat, ça m’a donné un furieuse envie de sauter dans mon Pégase à roulettes pour aller m’aérer vers le St Thomas, ou la Croix Morand… avec Murat et Thiéfaine en bande …

      Répondre
  3. Danièle Sala 12 octobre 2013 à 18 h 37 min

    Mais non, mais non, Norbert je ne doute pas , et d’ailleurs je suis d’accord avec vous en ce qui concerne Cocoon . Et oui, Murat est d’Auvergne , et à Riom, on a une auvergnate d’adoption de talent : Coline Malice .

    Répondre
  4. chabanal 15 octobre 2013 à 9 h 07 min

    bonjour à tous,

    je suis damien, le batteur et auteur des textes de Dandy. Dandy souhaitait remercier en premier lieu michel pour cette belle chronique et en second lieu les personnes qui nous ont adressé ces commentaires . cela nous encourage et nous fait plaisir. vous pourrez nous retrouver bientot en auvergne (puy de la lune le 29/10, la fabrik à issoire le 08/02…). un album devrait sortir à l’horizon 2015. d’ici là vous pouvez voir nos vidéos dont baba traoré sur youtube :http://www.youtube.com/user/Dandygroupe?feature=watch
    à bientôt, on lache rien !
    damien

    Damien

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives