Poèmélodies 2014 : la Chanson est dans le pré | NosEnchanteurs

Poèmélodies 2014 : la Chanson est dans le pré

bbbb

Samuel Leroy à la CRoix-Blanche (photos Claude Fèvre)

Décidément, nos villages du Sud-Ouest courtisent la Chanson, qu’elle soit nommée ici « Chanson à texte » (Montcuq dans le Lot) ou là « Chanson d’auteurs » (La Croix Blanche dans le Lot et Garonne) et qui oserait s’en plaindre ? Surtout pas NosEnchanteurs !

Mais on aimerait pourtant suggérer aux organisateurs de communiquer ne serait-ce qu’un minimum sur leurs dates respectives ! Quel dommage de devoir faire un choix quand on devine à ces appellations que nous avons toutes les bonnes raisons de nous y rendre. Ce lien aurait aussi pour vertu de constituer peu à peu, de façon informelle, un réseau de petits festivals.

 

Claire Danlalune (DR)

Claire Danlalune

NosEnchanteurs s’est déplacé au festival Poèmélodies, qui cette année atteignait ses sept ans et l’âge de raison. Choix d’amitié certes mais aussi choix stratégique : visiter les lieux que même une bonne partie du réseau Chanson ignore pour soutenir les associations locales, les municipalités qui œuvrent à la diffusion de la Chanson avec l’obstination et la difficulté que l’on sait !

Poèmélodies c’est, de la volonté de Maurice Leullieux (dit « Papa Momo ») son créateur, un trophée remis pour une chanson (chaque candidat en présente trois). Une occasion rêvée de prendre la température de la création d’aujourd’hui et convenons que ce furent six passages fort plaisants, où se sont détachés nettement trois noms : d’abord François Puyalto, bassiste aguerri (notamment auprès d’Emily Loizeau) remporte devant un jury unanime et enthousiaste, le trophée avec sa chanson Tous ces êtres humains, accompagné seulement d’une rythmique de ses mains, puis la très jeune Garance (Bauhain) cumule le prix du public, séduit à juste titre par sa prestation pleine de fraîcheur et de légèreté, et le prix des internautes pour sa belle chanson Gare du Nord (c’est justice car c’est une réussite cette chanson là !), et enfin Rémi Libéreau, reçoit le prix de la municipalité. Après des projets reggae, hip-hop,il se lance depuis peu dans un solo Chanson. Notons qu’il fréquente l’atelier d’écriture de Claude Lemesle aux côtés de Samuel Leroy dont le concert clôture la journée.

La programmation de la soirée a fait la part belle à l’humour et le public nombreux n’a eu manifestement rien à redire à ce choix. D’abord la vendéenne Claire Danlalune qu’il faut avoir entendue au moins une fois prendre ses airs de fausse ingénue, un peu cruche mais sacrément délurée ! Son rêve ? Ouvrir une boucherie-charcuterie…et ne pas rester vieille fille ! Voilà, le ton est donné ! Samuel Leroy, venu du Nord, l’a suivie dans ce registre décalé, nettement plus pertinent au piano qu’à la guitare – du moins ce soir là ! Les chansons ont un petit quelque chose de Boby Lapointe ou de Pierre Perret quand pointe la tendresse.

Pour être fidèle à l’esprit de l’évènement, il faudrait ajouter qu’à l’heure de l’apéritif les artistes locaux offrent sans prétention, sous l’ombrage, quelques unes de leurs chansons en acoustique pour le seul plaisir du partage.

Le soleil ayant daigné s’inviter aussi, l’édition 2014 de Poèmélodies devrait donner à l’association « Plumes et Croches » bien des arguments pour poursuivre l’aventure !

Le site de Samuel Leroy ; celui de Claire Danlalune ; et celui de François Puyalto. Image de prévisualisation YouTube

3 Réponses à Poèmélodies 2014 : la Chanson est dans le pré

  1. Papa Momo 28 juillet 2014 à 17 h 45 min

    Merci à toi Claude, pour ta présence et ta fidélité sur notre festival depuis ses débuts. Merci à Michel Kemper pour avoir publier cette chronique avec autant de célérité. Nous avons réussi à relancer avec succès et contre toute attente notre petit festival dans mon village de La Croix Blanche, lieu que j’aurais peut-être dû investir depuis la première édition. Je rends ici hommage aux autres associations de notre commune qui se sont engagées à mes côtés pour oeuvrer une bonne partie de l’intendance. Tout ceci me donne le courage et l’envie de continuer. Merci aussi à tous les fidèles de notre festival qui sont revenus après un an d’absence. Tous ces visages réjouis renforcent ma conviction que l’amitié en chanson est une valeur humaine rare et précieuse. Sans oublier bien sûr tous les artistes qui ont participé et révélé leur talent auprès d’un public conquis.

    Répondre
    • Norbert Gabriel 28 juillet 2014 à 18 h 27 min

      Moi je dirais volontiers merci à tous ces passionnés qui font vivre la chanson un peu partout en France, et qui nous donnent envie de faire un tour de France avec paroles et musique.. A ce sujet, si un sponsor est intéressé, je suis sur les startings blocks pour l’année prochaine. Conditions très abordables….

      Répondre
  2. Danièle Sala 28 juillet 2014 à 19 h 11 min

     » C’était juste pour vous dire » , très dôle Samuel Leroy ! Et bravo à Garance Beauhain que j’aime beaucoup !  » La chanson est dans le pré » … » Cours-y vite, cours-y vite … »
    http://vimeo.com/86815066

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives