CMS

Léonid : bulles de chansons

3700187652647.170x170-75Jusqu’à présent, on le connaissait sous le nom de Fabien (Fafa) Daïan, trompette sur les trois premiers albums de Sinsémilia puis guitariste et compositeur de ce groupe reggae. Après d’autres collaborations encore (Yoanna et Djazia Satour), ce grenoblois nous revient sous le blase de Léonid, dans un projet solo qui déjà retient nos oreilles, disque en bac depuis presque un mois.

Quand, après seize ans dans le métier, on se lance en vedette sous les projecteurs, on a du répondant, de l’expérience : on n’y va pas par hasard. On devine que ce premier disque n’est pas né de la dernière rosée, qu’il se peaufine depuis longtemps dans la tête, que le papier musique a déjà recueilli depuis longtemps ses premières notes, annoté de partout de rimes et d’idées. Un beau jour, il s’est lancé…

Il y a déjà cette voix, qui fait son âge, franche et de confiance, nature, rapée, un peu ruinée par le tabac (« Fumer tue le temps, fumer tue l’ennui, fumer trompe la mort, fumer me réchauffe le corps… »). Et deux chansons qui nous donnent le ton, l’encrage de Léonid, tels des visas sur unpasseport : Tout fout l’camp, de Raymond Asso (chanté aussi tant par Piaf que par Entre 2 Caisses), et L’Internationale, dans une version joyeuse, un tantinet reggae, malicieuse, presque gamine.

Léonid visiblement s’amuse avec ce jouet paradoxalement tout neuf pour lui qu’est la chanson, dont il connaît les codes et a la pratique : tout est léger ici, presque fantasque, plaisir d’oreilles. Au détour d’une phrase musicale, d’un vers, la parenté se fait qui avec Higelin, qui avec Lantoine… Avec qui aime la chanson et en fait fête. Par Léonid, cet art ajoute une autre couleur à sa palette et ça donne envie d’aller l’applaudir en scène, où il se produit en duo avec Rémi d’Aversa :« J’ai plus peur du ridicule / Quand mon égo fait des bulles. »

Léonid, éponyme, Matcha/Musicast 2014. Le site de Léonid, c’est ici. Image de prévisualisation YouTube

Une réponse à Léonid : bulles de chansons

  1. Danièle Sala 24 février 2014 à 11 h 58 min

    Et plein de clins d’oeil à la chanson façon Chanson plus bifluorée . Farfelu, drôle, et une super équipe musicale autour de lui . J’ai écouté les vidéos sur son site, La joyeuse révolution d’octobre , l’instant culturel … Et ça donne bien envie d’aller faire la fête à la chanson avec lui et sa bande .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives