You know what ? Jane is beautiful | NosEnchanteurs

You know what ? Jane is beautiful

Jane is beautiful (photo DR)

Jane is beautiful (photo DR)

Jane is beautiful. Non, ce n’est pas le nom d’un disque-tribute en l’honneur de Jane Birkin ! Ni un dialogue extrait d’un film de Tarzan. Ce nom qui claque comme un slogan péremptoire, c’est celui d’un duo féminin qui nous offre son premier disque, au titre aussi mystérieux que poétique : Elle fend l’eau.

Duo ? Les deux comparses se sont rencontrées en 2015 et portent le doux nom d’Armande Ferry Wilczek et de Madeline Ardouin. Le site du groupe nous apprend qu’elles ont toutes deux un background impressionnant (nombreux groupes, musiques de théâtre, enseignement…), ce qui n’est guère étonnant à l’écoute du disque, tant ce dernier révèle une maturité certaine dans l’exercice de leur art.

Les férus de modernité seront toutefois avisés de passer leur chemin. Pas de trace dans cet opus d’un loop électro, d’un passage en parler-chanter-raper, d’un usage correctif d’Auto-tune. Au programme : du folk à l’ancienne, qui trouve sa source dans la musique américaine. Ne reprennent-elles d’ailleurs pas la célèbre chanson de John Denver Take me home, country roads (connue aussi chez nous par sa version française de Dick Rivers, Faire un pont) ? Comme un retour aux racines. De la chanson bio, 100% acoustique. Des instruments et des voix dans leur plus simple appareil.

5160A3buRBL._SR600,315_PIWhiteStrip,BottomLeft,0,35_PIAmznPrime,BottomLeft,0,-5_SCLZZZZZZZ_Ce folk qui forme la base musicale est toutefois mâtiné d’influences classiques. C’est que l’orchestration du disque se limite à quelques instruments : guitare, violoncelle et violon. Batterie et claviers sont aux abonnés absents, donnant aux morceaux un côté « orchestre de chambre » inhabituel. Impression renforcée par le minimalisme des paroles (deux chansons en français, trois en anglais), voire par l’absence de texte chanté (cinq instrumentaux).

C’est ce minimalisme assumé qui fait l’originalité et le charme du projet. Elle fend l’eau est un disque intime et apaisant, à savourer loin de la frénésie qui compose trop souvent notre menu quotidien. A recommander lorsqu’on est d’humeur contemplative et prêt à se laisser emporter dans un univers ouaté et sensuel. Une autre version du Small is beautiful. Comme Jane.

 

Jane is beautiful, Elle fend l’eau, L‘autre Distribution/Collectif Coqcigrue, 2018. Le site de Jane is beautiful, c’est ici. Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives