CMS

Semal qui nous fait du bien

Claude Semal (photo DR)

Claude Semal (photo DR)

En 1982 paraissait un disque – on parlait encore de 33 tours à l’époque – au titre à la fois poétique et bien belge, Les convoyeurs attendent (pour vous qui n’auriez aucune connaissance colombophile, activité bien ancrée jadis dans notre plat pays, je signale que le convoyeur est la personne qui emmène le pigeon dans sa cage bien loin de son nid et le relâche pour que celui-ci regagne ses pénates le plus vite possible). La pochette représentait le jeune artiste, tout en moustache et solide tignasse, sur fond de gare ferroviaire et de grand-roue de la foire du Midi. Son nom ? Claude Semal.

35 ans plus tard, le cheveu s’est fait rare mais l’homme est toujours là, bien présent sur les scènes de Belgique et d’ailleurs (à défaut de l’être dans les médias). Une telle longévité – alors que presque tous ses condisciples de l’époque se sont retirés -  méritait bien une intégrale, non ?

Soyons donc heureux : l’occasion nous est donnée de (re)parcourir l’œuvre de notre chanteur. Un joli coffret vendu pour un prix dérisoire nous propose en effet, outre son nouveau CD intitulé Les marcheurs (dont il sera question plus en détail très prochainement dans NosEnchanteurs), une compilation en 3 épisodes de quarante chansons, mélangeant allègrement les thèmes et les époques, survol de ses 11 albums précédents. Et l’intégrale alors ? Elle est bien présente, par une voie légèrement détournée, puisque le livret richement illustré du coffret contient un mot de passe magique, qui permet d’avoir accès au téléchargement de tous les albums de l’artiste.

Le nouvel album de Semal

Le nouvel album de Semal, sur lequel nous reviendrons prochainement

 

et l'intégrale, sur laquelle nous reviendrons prochainement, tant ça vaut le coup

et l’intégrale en coffret !

Se limiter aux chansons proposées dans le coffret suffit déjà au bonheur de tout amateur de chanson française. La plume de Claude Semal est belle et fine, gorgée de jolies formules, nourrie à la révolte revigorante, arrosée des larmes de la désespérance, huilée à l’ironie grinçante et à la dérision belgicaine. Humour roboratif (Je pète au lit, Allergique à l’alcool, T’es con…), tendresse (Bienvenue chez les fourmis, La ballade du passant…), colère (Sémira, Les petites filles, Nom de Dieu…), lucidité face à l’inéluctable (Les révolutions, Toutes les choses, Devenir vieux, A quoi bon…) ou humanisme prolétarien (magnifiques Mon copain Kamel ou Ali Anna et nous), on trouve de tout chez Semal, sauf du nombrilisme, l’homme étant définitivement ouvert sur le monde.

Bien évidemment, le sujet qui parcourt toute son œuvre, explicitement ou en filigrane, c’est la Belgique. Aucun artiste belge n’a autant et si bien chanté son pays. La relation d’amour-haine qu’il entretient avec sa terre natale a donné naissance à la plus belle chanson jamais écrite sur cette étrange contrée (Le pays petit) mais aussi à quelques brûlots envers ses compatriotes (Comme en Belgique, Chez nous, Le chanteur brelge…). Notons toutefois que le plus virulent d’entre eux (Noble B) est absent de la compilation.

A cet égard, on pourra trouver étrange d’y trouver quelques titres mineurs et dispensables (Mais moi, L’Europeu, Rock du Brabant devenu quasi incompréhensible aujourd’hui…), alors qu’impasse a été faite sur d’autres chansons a priori plus difficilement contournables (Madame pipi, Le cimetière des chiens, Petit, Mon stylo…). Comme on dit, les goûts et les couleurs… Une raison de plus, pour ceux qui ne l’auraient pas déjà dans leur discothèque, de télécharger l’ensemble de l’œuvre semalienne et de s’en repaître jusqu’à satiété.

Semal la totale ? Vivement dans 35 ans, qu’en paraisse le tome 2 !

 

Claude Semal, La totale, coffret 3 volumes de compulation + Les marcheurs + téléchargement des douze albums parus. Franc’Amour 2018 (on peut le commander dès maintenant !). Le site de Claude Semal, c’est ici ; ce que NosEnchanteurs a déjà dit de lui, c’est là. Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives