Bande à Renaud : opération commerciale et racolage politique | NosEnchanteurs

Bande à Renaud : opération commerciale et racolage politique

Ralliez-vous à mon foulard rouge ! C'est banckable !

Nolwenn Leroy, Coeur de pirate, Jean-Louis Aubert… Ralliez-vous à mon foulard rouge ! C’est banckable !

« Pitoyable mélange des genres. Comme quoi les rapaces n’ont pas de frontières », « Les charognards sont là près à faire de la thune ! J’aurais pas crû pour certains ??? ça doit être la faim ! ou la fin ? » : la plupart des commentaires sur la toile sont sans pitié aucune, mais faut-il en avoir pour cet album à venir, La bande à Renaud, et son casting pour le moins étonnant, énervant.

Bien sûr, ici nous aimons Hubert-Félix Thiéfaine, Benoit Dorémus ou Alexis HK : nous dirions le contraire que vous nous enverriez dans les dents les articles élogieux que nous leur avons consacré. Mais que font-ils donc dans cette galère qui sent l’opportunisme à plein nez ? Quel fut donc le ticket d’entrée pour ce tribute lamentable ? Non la sincérité à laquelle personne ne croira, alors quoi ? La bankabilité de l’essentiel des participants, rien de plus ! Et c’est minable, lamentable.

Voici la liste des prétendus z’amis : Carla Bruni, Elodie Frégé, Raphaël, Nolwenn Leroy, Coeur de Pirate, Jean-Louis Aubert, Renan Luce, Benoit Dorémus, Alexis HK (1), Grand Corps Malade, Bénabar, Disiz, Nicola Sirkis et Hubert-Félix Thiéfaine.  Tous ne le sont évidemment pas. Mais tous reprennent les « tubes » de Renaud dans l’album à sortir le 9 juin prochain ! Tous posent avec son fameux foulard rouge, nouveau tissu de ralliement désormais aseptisé qui va s’arracher dès juin dans tous les commerces, juteux merchandising à venir. Pour quelle signification ?

On n’ose deviner le choix de chacun des z’amis, quelle chanson auront-ils choisi ? Hexagone peut-être pour Carla Bruni qui n’est pas à ça près, après avoir instrumentalisé le Douce France de Trenet à des fins électoralistes d’une droite décomplexée et brunie, organisant elle-même, deux ans avant la sortie de son disque, sa fuite dans la presse au moment du débat sur l’identité nationale initié par son mari, le fourbe Besson et Buisson, l’homme au dictaphone, le transfuge de Minute. L’égérie de la pire droite réactionnaire pour chanter le chanteur de gauche, l’ami de Tonton ! A vomir son pastis et s’étrangler avec le glaçon ! Si Renaud était mort, il se retournerait dans sa tombe.

C’est Carla Bruni qui, par chacun de ses concerts, s’offre comme rabatteuse de son mari, ex-président sorti par les urnes. C’est elle qui, vengeresse, raille Hollande chaque fois qu’elle pingouine de bêtise. Bruni n’est pas chanteuse : elle est plus sûrement que Dati ou Morano une militante de luxe du sarkozysme, la top-modèle d’un système pour le moins affairé. Que vient-elle donc faire sur cette galette ? Draguer éhontément la clientèle et l’électorat de Renaud. Pour elle dont les chiffres de vente s’effondrent, dont les salles de ses tours de chant UMP sont loin d’avoir la taille des zéniths. Pour son Raymond aussi, au cas où il arrive à s’échapper des griffes de la justice pour (re)devenir roi de France.

Les médias people disent déjà (air connu) qu’elle n’est pas rancunière envers celui qui avoue ne pas avoir « qu’une dent contre Sarkozy mais toute la mâchoire » et considère que « la seule réussite de Sarkozy est Carla. » Moi je dis qu’au contraire elle humilie Renaud en le chantant, elle le pourrit, le gâche, comme quand on pisse dans un tonneau de bon vin.

Etrange paradoxe que ce disque qui démonétise Renaud (le ramenant volontairement à un simple produit de consommation, sans âme, sans opinion, sans plus aucune valeur) pour se faire un maximum de fric, prenant au passage les consommateurs pour plus cons qu’ils le sont.

Mais de tout ça, qu’en dit Renaud ?

 

(1) Renan Luce est le gendre de Renaud. Il a récemment fait une tournée à trois avec ses potes Alexis HK et Benoit Dorémus, ce dernier étant considéré comme un des successeurs de Renaud.

La-bande-à-Renaud

 

 Image de prévisualisation YouTube

93 Réponses à Bande à Renaud : opération commerciale et racolage politique

  1. Guillaume Robert 28 avril 2014 à 8 h 22 min

    Avec un peu de chance, la présence de Tomette (carrelage bruni) va suffire pour que le disque ne se vende pas… Maintenant, prudence… ce disque sera sûrement à chier, et c’est en général à ça qu’on reconnait les bonnes ventes…

    Répondre
  2. Marie Marcours 28 avril 2014 à 9 h 23 min

    D’Amoureux de Paname à Molly Malone, ça nous fait seize disques studio (plus huit autres en public) à ré-écouter pour se faire une juste opinion de ce qu’a été Renaud. Oublions, même si Renaud la cautionne (il a besoin de sous, sans doute) cette minable opération commerciale. Oublions Carla Bruni qui, c’est évident, ne fait rien sans arrières pensées, y compris politiques à présent. Ce n’est pas évident que ce disque ait le succès de ce qui vient d’être fait sur la Génération Goldman : le casting, comme vous dites, n’est pas fait pour rallier les jeunes cons-sommateurs. Et les fidèles de Renaud, je pense, ne tomberont pas dans cette fumisterie commerciale.

    Répondre
    • eskabo 8 juin 2014 à 21 h 27 min

      Bruni chantant Renaud, mort de rire !?! Camarade Bourgeois ? Ah non…
      Si Renaud causionne, soit il est devenu complètement con, soit il a vraiment plus que du pastis dans les veines… Parce que même à sec, il le sera toujours moins que la majorité d’entre nous.

      Mais bordel, où c’est qu’j'ai mis mon flingue ?

      Répondre
    • steph 12 juin 2014 à 9 h 10 min

      A defaut de relations commerciales, on y trouve au moins des relations sexuelles de Carla B… :)

      enfin on notera l’opportunisme de sortir ce CD juste avant la fête des èeres (beuarkkk… je vais faire un vomi).

      Une seule à peu près originale et potable a mon gout : la reprise de Laisse béton par Disiz La peste.

      Répondre
  3. Thierry Cadet 28 avril 2014 à 9 h 52 min

    D’accord avec toi, mais, Renaud a cautionné et souvent souhaité chaque artiste présent sur le disque.

    Répondre
  4. Gilles Poulou 28 avril 2014 à 10 h 02 min

    « Société tu m’auras pas » Ben, c’est fait!

    Répondre
  5. Norbert Gabriel 28 avril 2014 à 10 h 04 min

    Pour ma part, je suis autant ‘surpris’ (voire stupéfait) de trouver Nicola Sirkis dans cette bande qui semble plus opportuniste qu’originale. Mais si c’est Renaud qui a choisi cette bande, pourquoi pas ? Je regrette de ne pas y trouver Juliette, Brigitte Fontaine, Higelin, Olivia Ruiz, puisqu’on a recruté dans les têtes d’affiche. Peut-être qu’en analysant en détail les labels des invités, on va trouver quelques liaisons commerciales ? Peut-être … On peut même avoir des bonnes surprises, c’est l’printemps, soyons positif… Allez, un p’tit coup de Ricet, ça peut pas faire de mal..

    https://www.youtube.com/watch?v=vYaJrR99ImA

    Répondre
  6. Danièle Sala 28 avril 2014 à 11 h 13 min

    à part quelques uns, c’est une évidente erreur de casting …Mais pas pour tout le monde !

    Répondre
  7. Marie la Belge 28 avril 2014 à 11 h 40 min

    Merci pour ce bel article.
    Je n’ai rien à ajouter à ce que je disais sur votre article du 31 janvier : http://www.nosenchanteurs.eu/index.php/2014/01/31/renaud-revient-parmi-les-siens/
    Pourtant croyez-moi j’aurais bien voulu me tromper !

    « Ça pue la promo major et l’opération gros sous.
    Personne, jamais, ne me fera croire que le Frangin a “choisi” des chanteurs variétoche et starac-formatted.

    Y a des tas de chanteurs et de groupes qui auraient eu leur place sur un album de reprises, un vrai, pas une daube commerciale.
    Des gars pour qui Renaud est une référence, une inspiration, qui le respectent – et qui connaissent son oeuvre.
    Qui ne s’en cachent pas et le crient même bien fort à chaque fois qu’on veut bien leur donner la parole.
    Qui reprennent ses p’tites chansons en privé ou sur scène, juste comme ça, pour se faire plaisir et faire plaisir à leurs fans, sans que Michel Drucker ou Daniela Lumbroso leur demande (ou leur impose).
    Des mecs qui ont mis la main sur son flingue et qui continuent sa route.
    Par exemple Tournée Générale, Les Fatals Picards, Les Ogres de Barback. Et plein d’autres.
    Sorry, si le Frangin n’en était pas rendu à un point où il en a plus rien à foutre, c’est eux qu’il aurait choisis. »

    Répondre
    • Norbert Gabriel 28 avril 2014 à 12 h 28 min

      Prenons la question par un autre bout, dit l’avocat du diable… Renaud est assez loin du showbiz depuis quelques années, il doit être un auditeur, ou téléspectateur lambda, et il se dit, Kesse ki spasse dans le landerneau chansonnesque, vu de l’Isle sur Sorgue, ou de St Paul des Landes, ou de Riom-ès-Montagne?
      J’ai mon panier de chansons sous le bras, qu’est-ce que je pourrais en faire ? Si les copains-disciples-frangins ont envie de les chanter, c’est tout bon… Si ma chanson leur a pas plu, n’en parlons plus… Et si je mettais dans une casquette quelques noms, je secoue, je tire une dizaine de noms, plus quelques uns vraiment incontournables, Renan Luce, Alexis HK, Thiéfaine, Dorémus… Et si je cherchais quelques noms inattendus ? Elodie Frégé, c’était culotté, son truc sous la ceinture… Et Sirkis ? ça fait bien 30 ans qu’il fait à peu près la même chose, ça va changer un peu … Et puis tant qu’à faire, pourquoi pas Carla ? Elle a bien chanté « Quand je pense à Fernande, je bande » .. Alors pourquoi pas Hexagone?? Voila une idée qu’elle est marrante…
      Je vais en parler à mon cheval … Et le cheval qui n’est pas si bête que ça, et un peu taquin, envoie l’idée chez Universal … Et c’est ainsi qu’Allah est grand! (Selon Alexandre Vialatte, moi, je sais pas …)

      Répondre
  8. Keltia 28 avril 2014 à 11 h 58 min

    Sauf que Tournée générale, Les Fatals Picards ou les Ogres de Barback, ça ne ferait pas vendre….

    Moi je ne suis pas choqué plus que ça, même si une bonne moitié des « invités » m’indiffèrent, voire plus. En tant que vieux fan et collectionneur, j’achèterai cette compil, je l’écouterai une fois, et ne garderai en mémoire que les bonnes interprétations. Peu importe de qui, peu importe pourquoi !

    Au delà de l’opération commerciale, je veux retenir avant tout l’hommage.

    Des grincheux, il y en aura toujours, ça ne me pose pas de problème !

    Répondre
  9. Michel Kemper 28 avril 2014 à 12 h 35 min

    Ce n’est pas être grincheux, Keltia, que d’asséner quelques bonnes vérités. Si la seule vertu de cet album à venir, c’est de vendre un max, c’est à désespérer. Mais c’est vrai que ce n’est qu’une vile opération commerciale, à laquelle Renaud semble coopérer. Moi je vous dit qu’un album avec Tournée Générale, Les Ogres de Barback, les Fatals Picards et d’autres du même tonneau trouverait son (large) public. Mais les chefs de projets d’Universal veulent le profit maximal, « La Bande à Renaud » en tête de gondole et tout de suite le cash, le prêt à palper les biftons.
    Même si j’ai toujours eu beaucoup de respect pour ces êtres étranges que sont les collectionneurs, je ne vous trouve aucune excuse en tant que fan de Renaud, car ce projet là le salit. Peut être pas le Renaud Séchan d’aujourd’hui, mais celui que nous avons aimé, auquel nous avons adhéré. Acheter ce disque, c’est donner raison aux marchands de merde.

    Répondre
  10. Fernandez Jacky 28 avril 2014 à 13 h 34 min

    Divorce sévère entre l’artiste et son oeuvre. L’oeuvre est indiscutable, qui porte en elle des valeurs qu’à moins d’être malhonnête ou stupide on ne saurait remettre en cause. L’artiste lui est prêt à tout vendre, à brader, même ses idées. Il est vrai que Carla Bruni est, sauf à se tromper lourdement, au total opposé des valeurs des chansons de Renaud. Il y a mille chanteuses qui pourrait chanter Renaud à sa place, c’est pourtant elle qui est l’élue. Il nous faut garder toute notre estime au Renaud passé. Et conspuer le Renaud présent, simplement comprendre qu’il a besoin d’argent. Pauvre mortel !

    Répondre
  11. Babeth 28 avril 2014 à 13 h 42 min

    En chanson il n’y a pas de vérité, chacun apprécie un artiste pour des raisons, des émotions qui lui sont propres. Je ne suis pas très fan des compils et certains artistes présents sur ce disque ne sont pas de ma cdthèque, je n’ai donc pas d’envie particulière d’acheter ce cd. Personne ne fait de disque pour ne pas le vendre, et si ce disque se vend, cela aura au moins le mérite de rapporter quelques royalties à Renaud en tant qu’auteur-compositeur ? au pire d’amener, à travers les interprètes présents, quelques curieux à découvrir les versions originales s’ils ne les connaissent pas. Des générations d’artistes ont été bercées par Renaud, quelque soit leur bord, leur âge, leur style… en quoi certains seraient plus dignes que d’autres de reprendre Renaud ? Gardez-vous, Nos Enchanteurs, de mettre les artistes dans des cases et de vouloir détenir et asséner la vérité …

    Répondre
  12. Danièle Sala 28 avril 2014 à 13 h 54 min

    Voilà peut être l’explication , comme il le dit lui même:
    http://www.youtube.com/watch?v=kEjhb2aAi9I

    Répondre
  13. Norbert Gabriel 28 avril 2014 à 14 h 16 min

    Ce genre de débat se pose chaque fois que des nouveaux interprètes explorent le répertoire et les grands anciens.. Dans deux jours, il y a les Jours Ferré, avec beaucoup d’invités, à qui il n’a pas été exigé le brevet d’anarchiste pour être convié à la fête.
    Ferré avait bien Barbelivien dans ses fans … Et si des fans qui ne connaissent qu’Indochine découvrent Renaud grâce à Nicola Sirkis, pourquoi pas ? On va peut-être s’apercevoir que Sirkis est un bon interprète ? Dans les hommages à Brassens, à Reggiani, à Ferré, il y a eu des invités qu’on pouvait supposer admirateurs de l’oeuvre, et qui ont allègrement massacré quelques chansons emblématiques. En montrant une totale méconnaissance de « leur auteur-compositeur hommagé » ou plus exactement endommagé… Après tout, pour le moment, on ne sait rien de cet album et de la façon dont le contenu sera arrangé, ou dérangé.
    Allez , un p’tit coup de Ricet, Putain d’métier …
    https://www.youtube.com/watch?v=GlwfHThCBdY

    Répondre
  14. Raoul Bellaïche 28 avril 2014 à 16 h 38 min

    En général (et à raison), je me méfie de ces « tributes » imaginés par les majors. Dans le meilleur des cas, deux ou trois interprétations honorables sont à sauver pour une dizaine de réappropriations prétentieuses et creuses qui banalisent le texte et la mélodie… Et puis, c’est toujours les mêmes qu’on convie à ces exercices, jamais les autres ! Mais l’honnêteté première consisterait à émettre un avis APRES l’écoute du disque ! Ou alors, c’est le procès d’intention !

    Répondre
  15. Norbert Gabriel 28 avril 2014 à 17 h 21 min

    Au sujet de ces bandes plus ou moins légitimes, on pourrait élargir le propos aux festivals, sujet évoqué il y a quelques jours. Sauf à se fossiliser dans les mêmes ornières avec presque les mêmes invités, les mêmes coteries, les renvois d’ascenseurs obligés, les festivals essaient parfois de se diversifier en tentant un renouvellement, ce qui est plutôt sain, en théorie, car en pratique, c’est pas forcément ce qui se fait. La découverte, c’est oser et proposer ce qu’on n’attend pas. Et sortir des carnets de bal convenus qui tournent en rond « entre soi » … Au risque de se scléroser. Il me semble que la chanson doit aussi oser un peu d’inattendu. En ce qui me concerne, j’aimerais bien garder un peu de l’innocence enfantine quand j’entends une chanson, sans avoir à disséquer au préalable le CV de celle ou celui qui la chante. Sinon, en 1942, j’aurais vomi Trenet et sa « Douce France » résistance larvée, si j’avais été allemand, et en 1944, j’aurais mis au pilori ce suppôt collabo avec sa chanson « pétainiste » … Et comme je ne savais pas en cet heureux temps que Dassary avait un faible pour le maréchal (Nous voilà..) j’ai rêvé de ses Pyrénées et d’être Ramuntcho, le roi de la montagne …
    Si je trouve que Carla Bruni chante bien sa chanson de Renaud, serai-je exilé en Terre Adélie, ou dans les îles Crozet ? (pour la possibilité d’une île, tant qu’à faire plutôt l’île d’Orléans, ou Tahiti…)

    Répondre
    • Michel Kemper 28 avril 2014 à 19 h 22 min

      Je suis persuadé que ce que vont nous chanter Carla Bruni, Elodie Frégé, Coeur de pirate (etc) sera bon. Peut être pas plein d’émotion (encore que) mais je reconnais à ces gens-là un savoir faire, un savoir chanter. Ce n’est pas sur leurs qualités professionnelles que repose cet article. Ce n’est donc pas un a priori artistique : il faut me relire, je suis assez clair. Si je dénie le droit à Bruni de chanter Renaud, c’est uniquement par ce qu’elle représente, égérie de la pire droite réactionnaire qu’elle est, et que « mon » Renaud de « gôche », foncièrement anti-fachos, ne me semble pas être taillé dans ce bois-là, ce quand bien même le Renaud de maintenant, qui a sans doute besoin d’argent, l’aurait conviée à ce projet. Vous imaginez, vous, que Mireille Mathieu reprenne une chanson de François Béranger, que Govrache reprenne « Mes universités » de Philippe Clay, que Didier Barbelivien chante Jean Ferrat (oh merde, c’est déjà fait !). Je crois qu’il y a des mélanges dangereux qui ne se font pas. Il me semble que la chimie amusante, c’est pour les gags de Gaston Lagaffe, pas pour la chanson.

      Répondre
      • Norbert Gabriel 28 avril 2014 à 20 h 13 min

        Peut-être qu’on demande beaucoup à la chanson, dans ses liaisons plus ou moins heureuses… Quand on aime, on admire, on respecte un auteur, pourquoi attendre une compil’ plus ou moins téléguidée? Louis Ville met un Ferré dans chacun de ses albums, Clarika met souvent un ‘Trust antisocial’ dans ses spectacles, Valérie Mischler met presque toujours un Dimey dans ses spectacles d’auteur(e) de chansons, comme Véronique Rivière n’oublie jamais Gainsbourg, et aussi Edith Piaf… Et ils ne sont pas les seuls.

        Répondre
        • Michel Kemper 28 avril 2014 à 20 h 49 min

          Oui, on demande beaucoup à la chanson. Si on tient cet art pour important, on a raison de lui demander beaucoup. C’est pas un art sorti de nulle part : il a en lui des luttes, des espoirs, de rêves de lendemains qui chantent, depuis des centaines d’années. Des gens sont morts sur les barricades en chantant. Pas de vulgaires calculs comptables et politiques de ce type dans la chanson (là, on lance un débat qui durera au moins mille ans :) )

          Répondre
      • Keltia 30 avril 2014 à 7 h 23 min

        Ah bon ! sous prétexte que tu es de droite, tu n’as pas le droit de chanter Renaud, ou Béranger ? Et un bon gauchiste ne doit surtout pas fredonner Sardou ou Barbelivien ?

        Mais c’est quoi ce clivage à la noix ? On parle de chanson, pas de la politique à laquelle hélas une majorité des français semblent tout ramener !

        La musique comme tous les arts ou le sport, ne doit pas être prise en otage des politiques !

        Répondre
        • Malone 30 avril 2014 à 8 h 17 min

          Ah ah ! je vois bien Carla Bruni-Sarkozy reprendre la chanson « Elle est facho » (de Renaud bien sûr, sur le disque « Rouge sang »). En version intégrale, jusqu’au bout, qui se termine par : « Elle est facho / Elle vote Sarko ». Un peu comme un aveu ?
          Sauf à chanter le répertoire fleur bleue de Mike Brant, on fait tous de la politique, Renaud Séchan comme Carla Bruni.

          Répondre
        • Michel Kemper 30 avril 2014 à 8 h 32 min

          Article du Point de ce matin sur le net, cher Keltia : « Carla Bruni-Sarkozy : en tant que citoyenne je souhaite que mon mari soit candidat » http://www.lepoint.fr/politique/carla-bruni-sarkozy-en-tant-que-citoyenne-je-souhaite-que-mon-mari-soit-candidat-30-04-2014-1817811_20.php
          C’est vrai que cette chanteuse semble ne pas faire de politique…

          Répondre
          • Keltia 30 avril 2014 à 8 h 37 min

            Oui, mais en même temps en tant qu’épouse, je la vois mal dire autre chose.

            Je me fiche éperdument qu’elle soutienne son mari, et que dans le même temps elle aime les chansons de Renaud. Où est le problème ?

            Et puis de toute manière elle ne sait pas chanter, alors le débat est presque clos. Elle fera partie des 8 ou 9 chansons de ce disque que je n’écouterai qu’une seule fois, et encore peut-être pas en entier, mais pas pour les mêmes raisons que vous !

          • Carole Sandré 30 avril 2014 à 9 h 15 min

            Parce que c’est son épouse, elle doit obligatoirement soutenir son politique de mari ! Fermer sa gueule et approuver aussi, peut-être ? Je ne sais pas pourquoi, Keltia, les femmes se sont battues pour obtenir le droit de vote !!! Pas celui de penser toutes seules ?
            Carla Bruni-Sarkozy est actuellement une actrice majeure du jeu politique en France. Rien de ce qu’elle fait est absent du calcul politique, dans lequel elle est pleinement engagée dans la perspective de 2017. Ce n’est pas pour rien qu’elle se retrouve dans ce disque. Rien que par elle il y a effectivement trahison de ce qu’est Renaud. Ou de ce qu’il fut.

  16. coco 28 avril 2014 à 17 h 33 min

    tout ça ne vaut pas FRASIAK … est ce que carla bruni pourrait chanter béranger ou dimey ? je ne crois pas – sur facebook je me suis retrouvée avec une « pub » sauvons renaud ??? de qui ça vient ?? est ce qu’il y a un rapport avec ce disque ?? sûrement la maison de disque qui lance ça !!
    je partage les propos de MK – merci d’avoir lancé le débat !

    Répondre
  17. Gérard DEBARD 28 avril 2014 à 18 h 48 min

    En ce qui me concerne, je vais attendre la sortie de ce CD pour me faire une opinion. Il y a en tout cas dans cette bande des personnes comme Doremus, Alexis HK, Luce ou Thiéfaine à qui il serait désobligeant de contester le lien filial ou fraternel qu’ils ont, et depuis longtemps, avec Renaud. Pour le reste, je n’aime pas les procès a-priori.
    Gérard DEBARD

    Répondre
  18. Jerry OX 28 avril 2014 à 22 h 06 min

    Sincèrement, je trouve vos a priori assez désagréables . Renaud est depuis presque 40 ans un chanteur de variété populaire qui a toujours joué le jeu des médias pour se faire connaitre, se faire entendre (il suffit de relire quelques entretiens de 1978 pérode « laisse béton » , « adieu minette » pour ne point en douter )et celà a payé puisque il a vendu des millions de disques , écrit et composé des chansons remarquables sans se renier . Un artiste populaire donc qui, à l’instar de son confrère Jean Jacques Goldman en 2013 voit la plupart de ses tubes (et diantre qu’ils sont nombreux !) etre repris par la jeune génération pour les faire découvrir aux plus jeunes justement. En quoi Carla Bruni (puisque il semble que ce soit surtout sa présence sur ce disque qui dérange certains ) ne serait pas légitime ? Y aurait t-il les « artistes bien vus » et les autres » bons à rien » ? c’est un peu injuste et peu représentatif de l’esprit Renaud qui , tout au contraire à toujours su s’adresser au grand public sans distinction , détestant meme ce genre de racisme (Libération, Inrockuptibles ou encore Télérama) . Je rappelle que Renaud a toujours fait sa promo chez Danielle Gilbert, Michel Drucker, Guy Lux, Maritie et Gilbert Carpentier et autres Patrick Sabatier pour toucher le grand public sans se poser la question si cette attitude était concevable ou pas vu ses prises de position et il a bien fait ! J’attends découter ce disque avant de juger .

    Répondre
  19. Jacques 28 avril 2014 à 22 h 57 min

    Je n’ai jamais été un grand admirateur de Renaud, à qui je reconnais néanmoins un certain talent de faiseur de chansons. Je ne connais pas ou peu certains des artistes embarqués dans cette aventure (ou galère ?), et parmi ceux que je connais, je n’ai pas de grandes affinités. Bref, je ne peux donc pas juger sur le fond cet article. Mais, dans la forme, je suis assez étonné par sa violence, sans doute proportionnelle à l’indignation de son auteur, dont je ne mets pas en cause la sincérité. Mais pourquoi diriger votre ire sur la personne de Carla Bruni ? Car l’article prend très vite la tournure d’un règlement de compte univoque, et du coup, perd de sa force persuasive. J’ajoute que les banalités susurrées de la dame n’ont jamais attisé ma curiosité.
    Votre condamnation sans appel et a priori, est une démarche bien peu journalistique.
    Quant aux fonds, gardons nous d’asséner nos convictions comme LA vérité et d’ouvrir la porte à des lendemains qui déchantent.

    Répondre
    • Suburb 17 juin 2014 à 15 h 03 min

      Je viens de l’acheter, l’ai transféré sur mon PC, ai supprimé le morceau de CB sans l’écouter et pi c’est tout, ça m’évite d’avoir à en parler. J’aurais aimé que figure Mimi l’Ennui et Morts les Enfants que j’adore pour le reste, c’est bof-bof, mais j’aime les chansons de Renaud chantées par lui ou d’autres peu m’importe. J’ai été heureusement surprise que de vieux titres soient repris comme deuxième génération ou je suis une bande de jeunes. La version d’Hexagone n’est pas terrible, je préfère celle des têtes raides, mais dans l’ensemble ça se laisse écouter.

      Répondre
  20. CLAUDE FABRE 29 avril 2014 à 6 h 19 min

    Qui connaît la réaction de Renaud ?

    Répondre
  21. CLAUDE FABRE 29 avril 2014 à 6 h 26 min

    Un extrait d’un artilcle de pure people :
     » Et que les fans se rassurent, Renaud est très heureux du projet qu’il a suivi de près. En janvier sur RTL, son ami Alain Lanty le garantissait : « Il était inconcevable de faire ce projet sans son aval, son avis, donc Renaud est totalement au courant de tout ce qu’il se passe et il est fou de joie. Il a absolument tenu à ce qu’Élodie Frégé et Nolwenn Leroy soient sur ce projet. Elles ont été d’ailleurs très heureuses et très flattées de voir que leur présence était un désir profond de Renaud. »

    Répondre
  22. Fred P. 29 avril 2014 à 8 h 11 min

    « Détail » peut être mais il est une chose à ne pas oublier… qui à mes yeux est d’ailleurs la raison principale de l’existence de cette compil de reprise (qui à bien des égards sonne comme un album « posthume » tant il enterre ce qu’est Renaud).
    Renaud donc, par contrat, « doit » encore 2 albums à sa maison de disque.
    Mais actuellement le frangin est fatigué de tout, aucune énergie, enfermé dans sa dépression au fin fond de l’isle sur la sorgue, dépression qu’il a renforcé par le pastis et la bière… entouré parfois d’une nuée de fans crétins qui viennent lui cirer les tiags et poser en photo avec lui avant de poster la photo sur facebook ou twitter.
    Bref Renaud s’est emmuré et a jeté la clef.
    Il lui reste 2 albums à faire, c’est dans le contrat… il veut pas…
    Alors quand on lui propose 2 albums de reprises de ses chansons (car oui on peut déjà affirmer qu’il y aura un volume 2) il va pas refuser le frangin.
    Surtout si on lui dit qu’il a rien d’autre à faire que signer en bas de la page… pas de promo, pas d’interview, rien que dalle, juste un sourire pour la photo et basta…
    Renaud a signé et il est retourné au bar… et de cet album, de ce qui est dessus, il s’en fout…comme il se fout du reste… tant qu’on le laisse peinard et qu’il peut se rincer le gosier, il se fout bien du monde qui l’entoure…

    Répondre
  23. leroyer s 29 avril 2014 à 9 h 29 min

    pourquoi critique il faut voire par la suite .
    longue vie a mon poto renaud.

    Répondre
  24. Patrick Engel 29 avril 2014 à 12 h 46 min

    Eh bien… Eh bien…
    Ca renaude pas mal sur Nos Enchanteurs !

    Répondre
  25. J-Claude Romain 29 avril 2014 à 20 h 47 min

    Rien que de savoir que des gens de l’UMP vont l’acheter, et donc filer un peu de leur pognon à Renaud, uniquement parce que Mme Sarkozy figure sur cet album, me fait rire par anticipation.
    La revanche du titi des faubourgs sur la bourgeoisie bien pensante est tout de même savoureuse, non ?

    Répondre
    • Nicole Autin 30 avril 2014 à 8 h 38 min

      Hi hi, je vote pour Jean-Claude Romain !

      Répondre
  26. Burg Alice 2 mai 2014 à 0 h 22 min

    Rien que d’entendre nolwen leroy chanter « je me n’en n’allerons » (de requins) avec un air hyper sérieux, je suis morte de rire.

    Répondre
  27. Michel Kemper 3 mai 2014 à 11 h 16 min

    D’après le site Pure charts, Bénabar devrait chanter sur ce disque « La pêche à la ligne », Nolwenn Leroy « La ballade Nord-Irlandaise », Hubert-Félix Thiéfaine « En cloque », Raphaël « Chanson pour Pierrot » et Carla Bruni « C’est quand qu’on va où ».

    Répondre
  28. Jerry OX 3 mai 2014 à 16 h 08 min

    Ce qui confime ce que j’ai dit plus haut , un disque qui revisite les grands succès de Renaud et qui va permettre aux jeunes générations de le découvrir . Tout celà est réjouissant et ne dénature en rien la carrière de ce chanteur populaire !!!

    Répondre
  29. No 4 mai 2014 à 9 h 27 min

    Il s’agit de musique et non de politique !
    La musique permet une liberté d’expression sans parti, et appartenance a quoique ce soit , où on y dit ce qu’ on veut..
    Vous représentez la France d’aujourd’hui toujours a râler sans vous « enchanter  » de quoique ce soit !
    Que faire a part critiquer ?!
    Quant a faire de l’argent, il me semble que c’est la le but de chacun car on ne peut plus vivre d’amour et d’eau fraîche !
    Bref hâte que ce disque sorte pour réécouter les succès de Renaud sous un autre jour parce que j’ai aimé ses titres bien plus que la musique de maintenant !

    Répondre
    • Michel Kemper 4 mai 2014 à 11 h 22 min

      Premièrement, No (c’est pas possible, au fait, de signer ses écrits de son propre nom et non d’un stupide pseudo ? d’avoir l’élémentaire courage de ses écrits ?), il ne s’agit pas de « musique » mais de « chanson ». Au besoin, consultez un dictionnaire.
      Une chanson dont le seul et unique but est de faire de l’argent, convenez que c’est un peu lamentable, même si c’est la logique des majors et du libéralisme. La chanson est, à mon sens, tout à fait autre chose…
      Sauf à refaire l’Histoire, sauf à la nier, toute forme d’art, musique inclue, chanson inclue, porte en elle sa part de politique.
      Ne savoir que râler ? Si vous étiez lecteur de NosEnchanteurs, vous liriez au jour le jour nos enthousiasmes, nos enchantements : mais ça vous ne risquez pas de le savoir. Vous découvrez un article, un seul, qui ne vous plait pas (c’est votre droit), et vous foncez tête baissée sans réfléchir. Avant de « critiquer » un critique, lisez ce qu’il a pu écrire avant. Bon courage, nous avons fêté hier le 2400e article sur ce site !

      Répondre
  30. Chantal Vosquel 4 mai 2014 à 16 h 41 min

    Sale perspective que d’entendre dès le mois prochain des voix dénaturant Renaud sur toutes les radios, sur toutes les télés (ça va cartonner question promo !). Carla va chanter « C’est quand qu’on va ou ? » Ouh, ouh, ouh ! Entendez la Sarkozy chanter :
    « Tu dis que si les élections
    Ça changeait vraiment la vie
    Y’a un bout d’temps, mon colon
    Qu’voter ça s’rait interdit ».

    Vous trouvez pas que ça cloche un peu, que ça chante faux, au sens de faux-cul ?

    Répondre
  31. Nicole Autin 4 mai 2014 à 17 h 21 min

    Les fameuses chansons, selon Wikipédia :

    Pistes

    Manu – Jean-Louis Aubert
    Mistral gagnant – Coeur de Pirate
    La pêche à la ligne – Bénabar
    Laisse béton – Disiz
    Il pleut – Elodie Frégé
    Chanson pour Pierrot – Raphaël
    Hexagone – Nicola Sirkis (du groupe Indochine)
    Deuxième génération – Benjamin Biolay
    La ballade nord-irlandaise – Nolwenn Leroy
    En cloque – Hubert-Félix Thiéfaine
    C’est quand qu’on va où ? – Carla Bruni
    Je suis une bande de jeunes – Renan Luce, Alexis HK & Benoît Dorémus
    La médaille – Grand Corps Malade
    Dès que le vent soufflera – La bande à Renaud (collégiale)

    Répondre
    • Norbert Gabriel 4 mai 2014 à 18 h 27 min

      Il y a quelques chansons et quelques artistes qui me feront quand même acheter cet album … au moins 5/6… et puis le pire n’est jamais sûr … On n’est jamais à l’abri d’une bonne nouvelle…

      Répondre
  32. Cédric R 5 mai 2014 à 18 h 06 min

    Sachez, monsieur, qu’on peut être de droite et aimer ce qu’a chanté ce gauchiste de Renaud Séchan. C’est un poète, on peut donc lui pardonner « Hexagone » et autres errances idéologiques ainsi que ses amitiés tontonesques dans les années 80. Maintenant, que madame Bruni-Sarkozy daigne chanter un de ses textes, c’est un honneur. Par sa grâce, elle nous fera oublier l’odeur de pastis qui parfume ces chansons quelquefois titubantes. A n’en pas douter, c’est elle qui fera vendre ce que vous appelez cette tribute à Renaud.

    Répondre
    • Norbert Gabriel 5 mai 2014 à 23 h 53 min

      « A n’en pas douter, c’est elle qui fera vendre ce que vous appelez cette tribute à Renaud. »

      Hum, étant donné les faibles ventes de son dernier album (sans doute pour de mauvaises raisons) vous pensez donc que chanter Renaud sera un succès … Dont acte!
      (Ce n’est pas très aimable pour elle, soit dit en passant)

      Répondre
  33. Danièle Sala 5 mai 2014 à 18 h 28 min

    à Cédric R
    Vous avez dit pardonner « Hexagone » ? « Errances idéologiques » ? Je crois que ceux qui aiment vraiment Renaud ne pardonnent pas, mais revendiquent cette chanson, qu’on aurait pu chanter sous le règne de Sarkosy ! Et quand Renaud la chantait, il n’était pas titubant, mais debout !

    Répondre
  34. Denis Balencourt 7 mai 2014 à 14 h 20 min

    Entre soutenir un alcoolique et le ramener au devant de la scène et faire parler ses tripes rances sur son désamour du show-bizz et du sarkozysme, il y a comme un manque de discernement dans cette ruade.

    Répondre
    • Michel Kemper 7 mai 2014 à 14 h 27 min

      J’avais oublié ce commentaire laissé sur cet article sur une page facebook.
      Je comprends que, pour vous, chanter sur ce disque est un acte charitable : vous pensez, soutenir un alcoolique pas anonyme ! Entre nous, je ne crois pas le show-biz capable d’un tel élan de générosité. Et celle des Restos du coeur est, soyez en sûr, bien calculée à l’euro près !
      Quant à mes désamours du showbiz et du sarkozysme, vous allez loin et devez bien mal me connaître (c’est fou quand même de parler au nom des gens, de leur prêter des idées qu’ils n’ont pas !). Pas de désamour du show-biz de ma part, aucunement. Et surtout pas désamour du sarkozysme. Sachez, Denis, que, pour qu’il y ait désamour il faut qu’il y ait eu amour. Dites-moi quand j’ai été amoureux de ce petit, tout petit monsieur bling-bling ?

      Répondre
  35. sarcloret 11 mai 2014 à 22 h 02 min

    qui est FRED P.???
    y en a quand-même un qui a compris. Renaud a un contrat au cul et c’est tout.
    il a pas du tout la pêche pour l’honorer. Sa boîte de disque lui offre ce subterfuge pour s’en sortir et basta…
    c’est presque gentil de leur part. cela dit Renaud peut arguer de sa santé pour pas faire les disques qu’il doit à sa boîte… mais ça craint.
    Vanessa Paradis avait monté un projet « chansons d’enfance » où on pouvait entendre Johnny chanter le parapluie de Brassens. Un Brassens country rock sublime chanté à plein poumon par un chanteur de sottises qui disait pour une fois son amour de la chanson. et ben j’ai jamais réussi à faire aimer ça aux gens qui aiment Brassens, comme si c’était sacrilège.
    Et si Renaud chanté par des produits nous offrait son écriture de façon renouvelée ? s’il pouvait y avoir de jolies relectures…? on peut rêver non ? foutez-leur la paix ça fera ce que ça fera.

    Répondre
  36. Patrick Engel 13 mai 2014 à 15 h 38 min

    Et voilà..!
    Comme pour Mozart, le silence qui suit Sarcloret est encore du Sarcloret…

    Répondre
    • Norbert Gabriel 13 mai 2014 à 16 h 11 min

      ça se discute, il revendique quand même de gueuler comme un putois… suisse… Mais peut-être le putois suisse a aussi ses silences et ses pauses… ses soupirs… mais c’est rare. Et puis est-ce vraiment ce qu’on attend de lui, le silence ???

      Répondre
      • sarcloret 21 mai 2014 à 22 h 01 min

        j’ai pas fait silence, j’ai juste dit ce que je pense. mais quand je lis les logorrhées déclenchées par cette production, je serais pas fâché de provoquer un petit silence. et pas fâché de savoir qui est ce Fred P. qui n’est pas con. lui.

        Répondre
  37. FRANCOIS 14 mai 2014 à 10 h 20 min

    Renaud renaude

    -Refrain-

    Je renaude
    Remets mon bic aux vers,
    J’ai bu l’amer,
    Revois la vie en vert.

    -1-
    Finie la traversée du désert noir
    Où j’avais trop et tant à boire,
    Putain, enfin le jour de mon réveil
    Par le barouf d’une chute de bouteille,
    Je rajeunit, le retour du titi
    Dans la vie, sur les trottoirs de Paris
    J’ai récupéré mon blouson, mes bottes
    Pour serrer la paluche de mes potes.

    -2-
    Larguées les amarres et les gonzesses
    A l’école d’amour que des maitresses,
    Je laisse béton la nuit, la picole
    Ce n’est plus dans l’alcool que je m’envole,
    La mer m’a vomi, je reviens sur terre
    L’absence d’absinthe, boucan d’enfer
    Je sors du puits des jours sombres d’ennui
    Pour plonger dans des soleils infinis.

    -3-
    Je prends l’amour du vent, mistral gagnant
    Pour rechanter des chansons pas gnangnan,
    De profondis ma période gainsbard
    Vous allez retrouver Mister Renard,
    J’ai encore des mots plein la caboche
    Et mon mouchoir reste dans ma poche,
    Je regrimpe la pente et sur scène
    Au micro cracher l’amour, la haine.

    Que l’on chante Renaud ne peut que me réjouir, bien que la liste des interprètes puisse poser questions, pour Mr Séchan reste un enfant fait dans le dos de Gainsbourg-Gainsbart (voir Mystère Renaud Mystère Renard) que je sache personne ne gueule lorsque que certains artistes s’époumonent sur les œuvres de ce génial poète aux textes par toujours bien maitrisés!!!
    Voir  »la tomette »(j’ai bien aimé) dans ce sauvetage un peu travesti d’un chanteur à bout de souffle et d’inspiration ainsi que Bénaouioui-bar me laisse un goût amer que le pastis du chaud-show buzz ne saurait me faire avaler!!!
    La présence de jj Aubert est un peu  »téléphonée », prendre le rôle du rocker rebelle il en rêve depuis sa première couche culotte!! Sans remettre en cause le talent des artistes qui participe (miss Leroy en Merline en-chanteuse, Cœur-de- pirate avec sa voix de gouale, ça le fait).
    Le plus regrettable est qu’aucun des anartistes en herbes peu folles n’a tenté d’écrire un texte digne de reprendre le flambeau chu des mains du maitre , là est le vrai naufrage de ce bateau en dérive, du néant que la baisse de régime du génial Renaud creuse dans l’océan des banalités de la production de  »LA CHANSON FRANÇAISE », la vraie!!

    Répondre
  38. yasmina 10 juin 2014 à 19 h 42 min

    honnetement ce disque sent mauvais ! j’ai 26 ans j’ai grandit avec du Renaud de part mes parents ! et je suis choquée !!! oui on peut reprendre du Renaud mais on le fait bien on le fait pas en une opération commerciale tout comme les reprises de Goldman c’est du grand n’importe quoi ! tout comme le disque de reprise de NTM par Jennifer et compagnie c’est pareil c’est du grand n’importe quoi
    Renaud a accepté ce disque c’est son problème de portefeuille mais les vrais amateurs de musiques seront que Renaud ce n’est pas du Nolwen le Roy et du Carla Bruni !!!

    ma soeur de 10 ans est totalement d’accord avec moi ! quand elle chante du laisse béton c’est la version original pas une version de chanteur a 3 francs qui ne savent chanter et créer des textes !

    Répondre
  39. Catherine Laugier 11 juin 2014 à 8 h 39 min

    Je l’ai écouté hier matin, les orchestrations et les voix n’apportent rien de nouveau, je suis notamment déçue par Thiéfaine. D’une façon surprenante c’est Cœur de Pirate, avec sa voix d’enfant un peu éraillée, et Raphaël avec sa voix douce qui m’ont (un peu) convaincue. Mais on peut réécouter avec profit les nombreuses compilations de Renaud, voire les enregistrements originaux. C’est l’occasion de le redécouvrir.

    Répondre
  40. Philippe Sabatier 11 juin 2014 à 8 h 41 min

    D’avoir donné sa caution, Renaud a de quoi se retourner dans… son lit !

    Répondre
  41. Philippe C. Brizard 11 juin 2014 à 8 h 42 min

    Un autre hommage, gratuit celui-ci avec des choses sympas. http://www.longueur d’ondes.com/2014/06/03/chansons-pour-renaud/

    Répondre
  42. Stéphane Balmino 11 juin 2014 à 8 h 48 min

    DE … LA … MERDE !

    Répondre
  43. Jean Roblin 11 juin 2014 à 9 h 14 min

    Un vrai faux derche dépravé le Renaud, l’ombre de lui même, allez poubelle !

    Répondre
  44. Deloire Laurent 11 juin 2014 à 9 h 16 min

    Sûr, ça fait pas envie du tout de l’acheter…

    Répondre
  45. Laurent Le Larron 11 juin 2014 à 9 h 17 min

    Il fait chier le vieux. C’est pas beau de vieillir…

    Répondre
  46. Frédo Bégnon 11 juin 2014 à 9 h 20 min

    ouais, c’est triste, il se laisse bouffer le titi

    Répondre
  47. Marvox 11 juin 2014 à 16 h 34 min

    Mais de tout ça, qu’en dit Renaud ?
    Ben Renaud il se dit qu’il va toucher un bon ptit pactole en droits d’auteurs … et que ça vaut ptetre le coup de se faire reprrendre même si c’est mauvais !!!

    Répondre
  48. Bapt' 11 juin 2014 à 21 h 21 min

    Outre les différentes reprises, et la qualité qu’on peut ou non reconnaître à certaines versions, confier nos souvenirs, c’est à dire les chansons de cet écorché vif qu’on a tous aimé à des bourgeois issus du show-business cela fait mal…

    On aime à penser que Renaud, le vrai, est encore présent chez les groupes qui ont un parcours similaires, issus de la rue, celle qu’on aime, celle qui chante !

    On pense aux Barrio Populo, qui reprennent avec finesse La Médaille, sans pour autant passer sur toutes les ondes, ou les Têtes Raides qui reprennent Hexagone avec Les Anarchistes sur scène…

    Retenons cet esprit Renaud là

    Répondre
  49. Cas 12 juin 2014 à 10 h 18 min

    Camarades, un peu de calme ! De toute façon vrais amis ou pas, Renaud est inchantable par les autres. Mistral gagnant est bien par Cœur de Pirate, qui aurait pu mieux faire ? Renaud c’est trop de choses à la fois, son intimité, sa fragilité, ses combats et sa voix que je trouve parfaite. C’est mission impossible ! Cabrel son ami avait reprit La pêche à la ligne. Il l’avait rendu moyenne. Je l’ai vu une quinzaine de fois sur scène, il restera dans ma tronche à jamais. Je ne veux pas qu’il revienne, j’ai trop de peine à chaque fois.

    Répondre
  50. Norbert Gabriel 12 juin 2014 à 12 h 28 min

    Une question, y a -t-il quelqu’un qui a écouté cet album ? Après tout, le pire n’est jamais sûr …

    Répondre
  51. Arnaud Clappier 13 juin 2014 à 11 h 22 min

    Ecouté par acquis de conscience, bon, je ne l’achèterai pas. Mais j’aime bien quand Sarclo parle de Renaud.

    Répondre
  52. Danièle Sala 13 juin 2014 à 12 h 30 min

    J’ai écouté aussi. Et celui qui m’a le plus convaincue est Disiz, « Laisse béton », une interprétation originale et qui lui colle bien. Le reste, j’ai du mal : je trouve ça mou.

    Répondre
  53. Zed 14 juin 2014 à 8 h 17 min

    Sous l’aile de Maitre Blanc Francard, Mister Renard s’est converti en corbeau. Cette bande de renards nous prends pour des fromages à des faims mercantiles
    L’ami Blanc Francard a également su convaincre les enfants de Balavoine en prévision d’un futur déplumage.

    Répondre
    • Norbert Gabriel 14 juin 2014 à 9 h 55 min

      Info intéressante, les enfants de Balavoine ont toujours été très vigilants, espérons que le projet sera digne d’intérêt … Toutefois, ce projet annoncé en 2013 pour enregistrement été 2013 semble en panne … à suivre …

      Répondre
    • Norbert Gabriel 15 juin 2014 à 20 h 05 min

      Après vérification ( de source très bien informée), Jérémy Balavoine a démenti cette info il y a longtemps, ce qui explique que l’album prévu en 2013 ne soit jamais sorti.

      Répondre
  54. laborde 16 juin 2014 à 16 h 06 min

    Carla Bruni comprend-elle ce qu’elle chante ? Il faudrait espérer que non. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’elle s’assoit lamentablement une fois de plus sur des paroles et des idées humanistes. Rien d’étonnant finalement venant d’une petite bourge arriviste qui ne cherche qu’à planter sa face devant une caméra.
    Cerise sur ce gâteau empoisonné : elle réussi à bousiller une très belle chanson que seul Renaud est capable d’interpréter.
    Il faudra vite penser à débrancher cette meuf.

    Répondre
  55. Patrick Engel 20 juin 2014 à 14 h 42 min

    Eh bien, voilà, c’est fait ! Nous le subodorions, le volume 2 est annoncé pour octobre… Et un contrat rempli, un.
    Le Renard est dégagé de ses obligations contractuelles…

    Répondre
    • Michel Kemper 20 juin 2014 à 14 h 46 min

      Le « volume 1″ s’est vendu à plus de 50 000 copies en une semaine : il y a donc urgence à enregistrer puis mettre sous presse le second. A quand le troisième ? Entre nous, les clients ne sont pas raisonnables…

      Répondre
  56. HORACE 26 juin 2014 à 14 h 36 min

    Soit dit en passant, je n’aime guère les bandes, si ce n’est les bandes magnétiques.
    C’est une maladie bien étrange pour des artistes (qui se jalousent entre eux) de reprendre les chansons des autres, disparus ou non.
    Leur répertoire ne leur suffit-il donc pas ?

    Répondre
    • Norbert Gabriel 2 juillet 2014 à 8 h 26 min

      Pas toujours, pour la jalousie … J’en connais pas mal qui ont de vraies relations d’amitié et d’estime, et pour les « chansons des autres » il y a des interprètes qui sont formidables, j’ai déjà cité Annick Cisaruk qui est la « fille naturelle » de Catherine Sauvage, et qui chante Ferré avec un talent unique… Comme Catherine Sauvage, elle chante les chansons des autres, mais Annick Cisaruk est à quelques niveaux au dessus de ceux qui sont interprètes de cette bande à Renaud …

      Répondre
  57. Christophe Novelet 1 juillet 2014 à 18 h 29 min

    Ceci doit être proche de la vérité
    http://www.rtbf.be/culture/musique/detail_la-bande-a-renaud-autopsie-d-un-concept-concept-concept?id=8304935

    Répondre
  58. vernhet 19 juillet 2014 à 10 h 43 min

    J’ai pas lu tout le fil
    Peut-être quelqu’un a-t-il déjà signalé ce blog redoutablement pertinent et drôle et bien écrit sur le sujet :

    http://www.rtbf.be/culture/musique/detail_la-bande-a-renaud-autopsie-d-un-concept-concept-concept?id=8304935

    Répondre
  59. Caroline 20 juillet 2014 à 8 h 23 min

    Un livre sur Renaud est sorti en mai. Il s’appelle « Renaud, éternel enfant… ». Il retrace la vie de l’artiste. Il est très bien documenté et propose des analyses de chansons mais surtout de l’homme et de son évolution. Il existe seulement en version numérique pour l’instant.

    Je l’ai découvert sur facebook :
    https://www.facebook.com/pages/Renaud-%C3%A9ternel-enfant/877209828972001?focus_composer=true&ref_type=bookmark

    Répondre
  60. Dblocnote 22 juillet 2014 à 10 h 36 min

    je n’ai écouté plusieurs fois que ce qui passe en radio, le reste écouté une fois en ligne, pas de quoi sauter au plafond, certaines chansons sont carrément miteuses voire calamiteuses dans cette interprétation, le pompon je crois que c’est Mistral Gagnant miaulé avec affectation par Coeur de pirate.

    Suis-je déçu?
    non, je n’en n’attendais rien de bon, je ne suis pas déçu, suis-je surpris du supposé accord de Renaud? pas du tout, ça fait longtemps que le côté révolutionnaire/anarchiste en peau de lapin ne fait plus illusion pour moi, que ce soit Renaud ou d’autres.

    Renaud a besoin d’argent et est dans l’incapacité de créer ou de chanter, ses copains ou pas font un CD hommage?
    c’est assez gentil de leur part, entre ceux qui viennent pour attirer un peu de lumière sur eux et ceux qui sont vraiment là par amitié, à lui de faire le tri s’il est encore assez lucide, le Renaud dont vous parlez avec des trémolos dans la voix est mort, et pas depuis hier, si tant est qu’il n’ait jamais existé autrement que dans une imagerie populaire entretenue par la maison de disques.

    Répondre
  61. Solene 23 juillet 2014 à 8 h 47 min

    Il me semble que personne n’a encore renvoyé à ce qui me semble être la meilleure critique (et le meilleur démontage) de cet album jusqu’à présent : http://blogs.mediapart.fr/blog/damien-boone/240614/la-debandade-renaud-cest-lamer-qui-prend-lhomme

    Répondre
    • Norbert Gabriel 23 juillet 2014 à 11 h 07 min

      Excellent conseil que le renvoi à cet article très fouillé…

      Répondre
  62. michel 24 juillet 2014 à 9 h 28 min

    Et bien pour ma part, je suis sous le charme des reprises faites par Coeur de pirate, Elodie Fregé, Nolwen Leroy, HF Thiefaine et…… oui…. aussi Carla Bruni. Je n’irai pas jusqu’à acheter le disque, mais je trouve pour le moins surprenant que la persone ayant écrit cet article se permette de dire qui sont les amis de Renaud, et qui ne le sont pas. Renaud est avant tout un chanteur, et tous les artistes présents sur cet album sont aussi des chanteurs, excellents pour la plupart ! Donc pourquoi pas ?

    Répondre
    • Norbert Gabriel 24 juillet 2014 à 9 h 41 min

      J’aime bien Nolwen Leroy, mais il semble évident que sur ce coup elle n’a pas bien compris de quoi parle « La ballade irlandaise » si on en croit ce qu’elle a dit de cette chanson.
      C’est comme Christophe et sa déplorable interprétation de « La non demande en mariage », il est toujours préférable de comprendre ce qu’on chante si on respecte un peu l’auteur de la chanson, et la chanson.

      Répondre
  63. Alba-R 25 juillet 2014 à 15 h 25 min

    La bande à Renaud, quelle récupération pathétique !
    Par des personnages sans intérêt, sans exigence artistique, qui bouffent à tout les râteliers.
    C’est une vitrine de pacotille, un faire-valoir pour des artistes en manque d’inspiration.
    J’exècre ce système, c’est une calamité.
    Hormis, Nicola Sirkis (peut-être) qui a le même genre d’intégrité, de recherche, de sincérité que Renaud… mais qu’allait-il faire dans cette galère ?
    Les autres sont des guignols…
    Comment Renaud a-t-il pu donner son accord ?

    Répondre
  64. Michel Kemper 1 septembre 2014 à 12 h 53 min

    Lu sur secavi.com ce commentaire de Francis Cabrel sur le disque « La bande à Renaud »

    « Notre métier se cherche des subterfuges. Le filon des compilations ayant été épuisé depuis longtemps, les maisons de disques font chanter le répertoire connu d’une vedette par d’autres artistes. Je n’aime pas ce procédé, cela sent trop le commerce. Certes, les chansons de Renaud sont très belles et en l’occurrence bien interprétées. Mais à force de tirer sur cette corde, qui va créer le répertoire de demain ? Les jeunes artistes de talent sont nombreux mais on ne leur offre aucune visibilité. Les médias (et particulièrement les radios) se recroquevillent sur des chansons mille fois entendues. Passer La pêche à la ligne, où est l’audace ? »

    Répondre
  65. Claude Vlerick. 1 septembre 2014 à 17 h 08 min

    Bonjour Michel,

    A caser en bonne place dans la rubrique que tu choisiras, ces dix heures de discussion avec Jacques Bertin : faut pas que ça se perde quand même.

    Sujets :

    Un patrimoine chanson française ?
    Démarche fondamentale de la chanson québecoise.
    Les grands anc(etre)iens.
    Comment ça se fait qu’Edith Piaf Bertin s’en fout…
    La bande des cinq (Bertin, Brua, Elbaz,Juvin, Vasca).
    De quoi répondre à certaines de nos interrogations récentes…

    http://www.rienalaffaire.com/Site/Les_Chants_des_Hommes.html

    Claude VLERICK.

    Répondre
  66. Pakus 9 décembre 2014 à 23 h 15 min

    Entendu ce dimanche 7 décembre après midi avec l’inoxydable Michel Drucker la chanteuse Coeur de pirate répondre à la question de notre Mimi sur la signification des mistrals gagnants :
    Le mistral c’est un vent du sud….
    Pour preuve que l’on peut chanter sans entraver que dalle des paroles….
    Il paraît qu’ils rendent hommage !

    Répondre
    • Norbert Gabriel 10 décembre 2014 à 3 h 09 min

      Faut-il pleurer, faut-il en rire …. ça fait quand même pitié… La désinvolture de ces gens est consternante, Coeur de patate a une admiration
      tellement tellement sincère pour Renaud, c’est évident… Au fait, qu’est-ce qu’il a répondu Mimi ? et elle s’est jetée dans la Seine après ??
      Pourtant..
      Te raconter un peu
      comment j’étais, minot
      les bombecs fabuleux
      qu’on piquait chez l’marchand
      Carambars et Mintho
      caramels à un franc
      et les Mistral gagnants

      Piquer le vent du Sud après les caramels, à moins qu’elle ne confonde caramel et caravelle ??

      Répondre
    • Michel Kemper 10 décembre 2014 à 11 h 37 min

      Il me semble que jamais il n’y a eu autant de disques de reprises que ces derniers temps. Souvent, à l’écoute de ces disques, on peut se demander si les repreneurs comprennent vraiment ce qu’ils chantent (écoutez Zaz dans « Paris sera toujours Paris », c’est édifiant mais elle n’est pas le seul). Les gros labels ont besoin de cash et forcent la main de leurs artistes vedettes, de leurs bonnes gagneuses, à enregistrer ce genre de disques. Où il y a peu de bons résultats. Un seul de ces disques, ces dernières semaines, m’a été agréable : le « Né quelque part » de Tryo : reprises de Le Forestier, Thiéfaine, Souchon, Higelin, Nougaro, Dutronc, Lavilliers, etc. Et là juré que ce quatuor de Tryo sait ce qu’il chante. C’est rassurant.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives