CMS

Off Avignon 2024, et si l’on chantait, suite

Manon Maurin portée en triomphe devant l'Atypik. Collection Odalva

Manon Maurin portée en triomphe devant l’Atypik. Collection Odalva

N’oubliez pas que le Festival d’Avignon Off se termine le 21 juillet cette année, en raison des Jeux Olympiques, et que de nombreux spectacles sont de passage, ou certains jours, pairs ou impairs, et qu’il y a des jours de relâche, le plus souvent le lundi ou le mardi. Il est temps d’éplucher les programmes pour repérer les spectacles musicaux ou chanson que vous aimeriez voir. D’autant plus compliqué qu’ils apparaissent sous des rubriques différentes, sous la mention « Styles » :  Poésie, Slam, Cabaret, Café-Théâtre, Musique, Chanson, Concert, Spectacle musical, Théâtre musical… Je ne suis pas au festival cette année mais vous pourrez y retrouver Agnès André et Franck Halimi. Voici une nouvelle sélection forcément non exhaustive…  Pour les artistes Fédéchanson et l’Arrache-Cœur, se reporter à l’article détaillé précédent

D’abord ceux qui n’ont plus que quelques séances, ce qui sera l’occasion de picorer quelques concerts dans les salles concernées, voir les conditions sur les sites :

Les 11, 15, 17 juillet à La scierie à 12h20  L’humeur du jaune d’œuf à midi de Dimoné (poésie musicale, création 2024), voir article précédent.

 

À L’Incongru, outre Les abeilles aussi (Fédéchanson, Chanson Off voir article précédent) se succèdent :

À 10h jusqu’au 13 juillet : Laurent Madiot Comme par hasard (du 9 au 13 à 10h), humour et tendresse. Relire l’article de Michel Kemper en décembre 2023 sur ce nouvel album.
À 12h les 14 et 21 juillet Gwen Soli et Monsieur G, qui ont sorti il y a un an un nouvel album, Et après, relire l’article de Michel Kemper. Nous les avions adoré en concert à l’Atypik en 2021.
À 18h jusqu’au 13 juillet Spectacle inclassable !  Le pianiste Pascal Pistone et sa fille multi-instrumentiste Adèle, variations déjantées et acrobatiques sur Brel, Chopin, Gershwin, Leprest, Piazzolla, Prévert …

et aussi
À 14h du 15 au 21 juillet Rappelle-toiCristine Merienne (également à la harpe) et le pianiste Hervé Lesvenan, récital franco allemand autour de Barbara, Brecht, Prévert… Beau récital mélancolique et profond.
À 22h encore le 10 juilletLe fabuleux destin de Mathilde Chatin, jeune chanteuse Bordelaise 
À 22h du 12 au 21 juilletDu swing à la plumeRomain Delaporte et Jean-Michel Hernandez, hommage à Claude Nougaro et Serge Gainsbourg, voix et percussions.

 Laurent Madiot « Comme par hasard » Image de prévisualisation YouTube

À l’Atypik, jusqu’au 13 juillet,  
À 11h25 et 22h40, Fleurs impériales, comédie musicale jazz de Chine du sud, entre opéra cantonais et danse du Lion
À 12h05, 19h50 et 21h15
La sation Chambaudet, théâtre musical d’après la pièce d’Eugène Labiche
Autres spectacles de ce théâtre  ci-après.

 

À La Maison de la parole

À 13h les mardis 9 et 16 juillet, Misska, Karine Casati et Laurent Lethiais en trio guitare piano, avec  Claude Alvarez-Pereyre, entre cabaret et chanson française, jazz et latino. 
et aussi jusqu’au 21 :
À 11h15 Prévert mords ou vif , Gilles Crépin textes, chansons, guitare. 
À 13h du mercredi 10 juillet au 21
Rêveurs d’aurorestextes subtils d’Henri Gougaud, musique au croisement de la chanson (Brassens) et du jazz ( Miles Davis) par le trio Les trois Plumes avec les voix claires et expressives d’Aimée de la Salle et Cécile Veyrat, Yves Dupuis au piano, tous trois compositeurs, ils étaient à l’Atypik en 2021, voir leur concert à la cave du Boschet.  Elle sont également à 10 h du 3 au 21 (sauf les mardis) pour un spectacle musical pour enfants (2-6ans), (Le vilain) Petit Canard d’après Andersen sur des musiques de Mozart.
À 14h45 
Lily Luca (sauf mardis)
 en solo guitare, après son vélo-tour, en avant-première  de son quatrième album à paraître, un féminisme tendre et acerbe tout en naïveté maîtrisée.  
et  Aux femmes un duo voix-guitare avec des reprises de chansons sur les femmes (Fugain, Amélie-les-Crayons, Mannick, Georges Brassens, Agnès Bihl, Isabelle Aubret, Didier Blons, Diane Tell, Magyd Cherfi, Serge Rezvani, etc.)

Lily Luca, « Chanson tuto » Image de prévisualisation YouTube

 

Au Chapeau rouge le 12 juillet à 20h10 Avec ou sansJoce Ballerat et le pianiste Benjamin Barria, pour son nouvel album sorti au printemps.
Programmés également (jusqu’au 21 sauf les lundis) : 
À 11h30  Allers et retours,  la Voix du Cœur, une Compagnie des Pays-Bas qui rend hommage à la Chanson française.
À 15h00  Eclipse Hydrolysis, Théâtre citoyen, Danse et Chant autour de la vie de trois jeunes filles kurdes du Théâtre d’Ako, Compagnie iranienne. 
À 18h15  Entre et assieds-toi, autour des textes de Boby Lapointe, spectacle intergénérationnel
À 20h00  Cabaret musical Paris-Varsovie d’Ewunia, que j’ai vue en 2021 dans son répertoire « Paris ».

Joce Ballerat, « Les mots » Image de prévisualisation YouTube

 
À 20h30 les 14, 15 et 16 juillet chez l’habitant (demandez votre invitation sur leur site, dans le cadre du festival If, Kloé Lang.
Son dernier EP, Ce que la nuit, est sorti en janvier 2024. Écoutez Maman. Raffinement, élégance, délicatesse et justesse… 

 

À 21h10 (Fédéchanson-Chanson Off) à La Manufacture (relâche les mercredis 10, 17)
le 11 et le 12 juillet « Après une rupture amoureuse, que reste-t-il ? De Sanson et Berger il nous restera la musique » (Émilie DautricourtGrégory Mariscal  mise en scène Nelson-Rafaell Madel)
puis du 13 au 21 juillet  Inavouable, rencontre en loge de deux chanteurs, Alexis HK et Benoît Dorémus. Voir article précédent

Et aussi d’autres spectacles musicaux passionnants :
À 10h45, Puisque c’est comme ça je vais faire un opéra toute seule, Anaïs de Faria, spectacle jeune public à partir de 5 ans, mise en scène Claire Diterzi.
À 15h20, Jubilä, Leïla Martial, clown lyrique, solo pour vocaliste multi-timbrée.

À 23h le 14, 15 et 16 juillet, 66, Virûs rap-performance, odyssée poétique.

Teaser Jubilä Image de prévisualisation YouTube

Au Delirium le 17 à 22h dans le cadre de la soirée Cabaret Vodoo, Des sorcières comme les autres, Nawel Dombrowsky, Garance, Lily Luca, Louise Os’man et Yoanna autour du répertoire d’Anne Sylvestre. Après Clandestin qui réunissait Cello woman, Garance, Mèche, Lily Luca et Christopher Murray, voici une nouvelle création où reviennent une partie de ces artistes  qui mêlent leurs propres chansons à celles de leur illustre inspiratrice. 
Toutes les nuits jusqu’au 20 juillet (bal de clôture) sauf les lundi et mardi, un Cabaret différent au Delirium, voir sur leur site en lien. 

 

Plus que 3 dates le 10, 11 et 12 juillet à 22h15 pour Jules & Jo Espace Roseau Teinturiers (salle Jean Giono) avec leur spectacle de chansons déjantées Le futur est génial.

 Teaser Le futur est génial Image de prévisualisation YouTube

Le 11 juillet à 22h15 à L’Arrache-Cœur Les eaux sauvages d’Anne Sylvestre, et le 10 et 12 juillet  Le Prof de Brassens, par Olivier Hussenet pour le Hall de la chanson, Et du 13 au 21 Une voix, six cordes, Nougaro, Yvan Cujious et Louis Winsberg
Et une date unique le 19 juillet à 22h15: Sorcières Comedy ClubJuliette Clocher et Mathilde Andréa, stand-up féministe déjanté. Voir article précédent. 

 

Au Figuier Pourpre, Maison de la Poésie

À 23h30 « Les scènes de la nuit »  propose deux concerts pour chaque artiste programmé, en solo. Pour la chanson francophone : les 13 et 14 Louis l’insolence, Bouquet oublié (deuxième album), les 15 et 16 Audrey Peral, (piano et accordéon), les 17 et 18 le duo Garage Blonde, les 19 et 20  Gaelle Alba que nous vous avons récemment présentée. 
Tous les matins à 10h des lectures poétiques différentes.
Et sur toute la durée du festival :
À 20h (relâche mardi donc le 16) Obscur Feuillage  en trio trombones et guitare,  venu de Bretagne en vélo. Chanson française punk engagée et humoristique, traitant de l’actualité par la satire déjantée sur de riches musiques à tendance rock. Il était déjà aux Nuits de la Maison de la poésie en 2023, et nous vous avons présenté ses chansons urticantes ici.

 Obscur feuillage, « Existe, résiste » Image de prévisualisation YouTube

 À L’Atypik, 72 rue de la Bonneterie, 2 salles 70 rue de la Bonneterie (salle 2) et 40 rue de la Masse (salle1), relâche le mardi

14h30 Oldan,  le meilleur de ses 7 albums. Nous l’avons vu et apprécié en 2022 au Verbe foucomédien, chanteur, le chaînon manquant entre Ferré, Bashung, Higelin et Arno ?
18h20 OdalvaManon Maurin et Norbert Gauthier, chanson actuelle, nouvel album Ce qui nous traverse. Cinquième passage à Avignon. Tendresse, humour et lucidité, nous les avions vus et appréciés dans leur précédent spectacle en 2019 dans le même théâtre. 

Et aussi :
9h55 Anna Olympe et toutes les autres, théâtre musical et militant aux chansons narratives, du rire aux larmes (ou l’inverse) l’histoire des droits des femmes
11h30 Cathy et Jacques, Coyote et Bel canto, théâtre musical humoristique mixant country et lyrique de façon (très) improbable
16h10 Jours pairs Sans se cacher, Thérèse, humour et chanson, et 16h15 jours impairs Pour qu’on s’apprivoise, Paul Paitel et le piano d’Annaïg Drion, spectacle musical queer et engagé autour du répertoire adulte d’Anne Sylvestre
16h30 jours impairs, chansons d’humour, Boby Lapointe, Juliette Gréco, Serge Reggiani, Jacques Prévert, et quelques titres originaux du clown, épaulent Boris Vian.
19h45, à partir du 14, Temps divers, nouvel album de Daniel Jumeau avec à la guitare Thierry Garcia

Teaser Odalva Image de prévisualisation YouTube


À L’ambigu Théâtre, 7 rue de la Bourse

12 h30 Lady Elles Les amazones, Véronique Gillet et Myriam Hyolle, déjà présentes l’an passé, duo féminin chant et guitare électrique 
15 h00, jours impairs, Barbara, Mes hommes, Martine Bousquet et Hervé Tirefort, spectacle musical 
15h00, jours pairs Prestissimo – Chantons les poètes par le duo Cheval 2 trois, Claudine et Benoît Marc, mise en scène Viviane Cayol
16h40, jours impairs Un p’tit coin de parodie, Hervé Tirefort, imitateur, chansonnier, pastiches de Brassens, Boby Lapointe, Charles Trenet, Higelin, Brel, Gainsbourg, Arno, Aznavour, Nougaro, Ferré, Hallyday … Mathieu Chedid, Jonasz, Lavilliers, Cabrel, Goldman, Polnareff… et d’invités politiques de circonstance
16h40, Jours impairs, Barbara, mes hommes, et jours pairs
Barbara Brel Quand on a que l’amour Martine Bousquet et Hervé Tirefort
19h50, Chansons frivoles, Emily Przeniczka et Michel Crosio au piano, chansons réalistes dans la tradition des cabarets d’antan

Teaser Chansons frivoles Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives